Accueil Alfa Romeo Bilan financier 2014: FCA

Bilan financier 2014: FCA

114
3
PARTAGER

Première année accomplie pour Fiat Chrysler Automobiles, qui accroît ses ventes et son bénéfice, et surtout reprend la voie du profit en Europe.

Hormis pour Ferrari et Maserati, FCA ne délivre pas de bilan détaillé des ventes de chacun de ses marques, mais préfère découper par régions. Les 4,61 millions de voitures vendues (soit 250.000 de plus qu’en 2013) dans le monde le sont pour plus de la moitié en Amérique du Nord : 2,49 millions, en hausse de 11%. La région couvrant l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique parvient à augmenter ses ventes de 5% au dessus du million (1,024 million). Ce qui compense le recul de 13% des ventes en Amérique latine, soit 827.000 voitures.

Pour Maserati, la progression est spectaculaire, avec 36.448 unités. Une hausse de 137% qui permet de se rapprocher assez sereinement de l’objectif de 50.000 ventes. Avant sa séparation annoncée, Ferrari progresse doucement de 4% à 7.255 exemplaires. 2015 pourrait voir ce nombre augmenter suivant la volonté de Sergio Marchionne.

Le chiffre d’affaires augmente notablement. 10 milliards d’euros de plus pour atteindre 96,1, dont 2,77 milliards pour Maserati (+67%) et 2,76 milliards pour Ferrari (+18%).

Pour distinguer la performance de chaque entité, c’est l’EBIT (marge brutte avant impôts et taxes) qui sert d’étalon. La région Amérique du Nord se taille la part du lion et représente plus de la moitié de la marge avec 1,647 milliard. Malgré le recul des ventes, l’Amérique latine reste dans le vert à 177 millions, tandis que l’Asie-Pacifique qui ne représente pourtant que 220.000 ventes gagne 537 millions. L’Europe perd 109 millions, mais la bonne nouvelle c’est que la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) est revenue dans le vert au quatrième trimestre. Ferrari affiche une marge de 389 Mns, Maserati de 275 millions. Du côté des composants, Teksid reste dans le rouge, mais seulement de 4 Mns contre 70 en 2013, Magneti Marelli gagne 204 millions, Comau 60 millions, soit un total de 264 millions.

Au total le groupe affiche une marge brute de 3,2 milliards, et un bénéfice net de 632 millions d’euros, en fort recul par rapport au 1,95 milliard de l’année passée. La dette industrielle nette est de  7,7 milliards, soit 700 millions de plus qu’en 2013 (en grande partie en raison du solde du paiement du capital de Chrysler), pour un Capex de 8,1 milliards. Le groupe a désormais accès à 26,2 milliards de liquidités, soit 3,5 de plus que l’année dernière.

Pour 2015, FCA compte augmenter ses ventes : de 4,8 à 5 millions d’unités, pour un chiffre d’affaires de 108 milliards d’euros. Le bénéfice net est espéré entre 1 et 1,2 Mrds, et la dette devrait se maintenir entre 7,5 et 8 milliards.

Source : FCA

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Bilan financier 2014: FCA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
thom
Invité

C’est tout bon pour le Crédit Agricole français qui a créé FCA Bank avec FCA le 15 janvier 2015.

http://www.zonebourse.com/FIAT-CHRYSLER-AUTOMOBILES-18206341/actualite/Fiat-Chrysler–CREDIT-AGRICOLE-CF-SA-et-Fiat-Chrysler-ont-cree-FCA-Bank-19707372/

babolat
Invité

En somme, le groupe se porte pas mal du tout.

grez
Invité

Voilà. En gros Sergio va réussir son pari. 🙂

wpDiscuz