Accueil F3 Indycar 2014 : Mid-Ohio

Indycar 2014 : Mid-Ohio

59
2
PARTAGER

Champion en titre d’Indycar, Scott Dixon (Ganassi) n’a rien gagné jusqu’ici. Il se rattrape à Mid-Ohio, avec un succès de belle facture.

F1600

Commençons par un détour à Pittsburg.

Plusieurs pilotes étaient présents à Toronto. Il y avait une manche de F1600 Canadienne(qui mélange FF Kent et FF Honda.) Sam Chastain (Chastain) et Jack Michell Jr (Exclusive) y étaient. Quant au leader du championnat, Garth Rickards (Pelfrey), il s’est carrément essayé à l’US F2000.

C’est la première fois que la F1600 se rend à Pittsburg. Seul le privé Mike Scanlan y a déjà roulé.

Mitchell est en pole. Mais Chris Mehan (Chastain) le déborde. Puis c’est Jim Goughary (Ski) qui prend le relais. Puis, Pelfrey prend la course en main. Ayla Agren s’installe en tête devant Rickards et Augie Lerch. Rickards essaye de faire leur forcing, néanmoins, la Norvégienne tient le coup.

Agren s’impose donc devant Rickards et Lerch.

F1600 1

Le dimanche, Mitchell est en pole. Mehan, 2e, finit par le passer. Le duo est accusé de bouchonner le reste du plateau. On ne rigole pas avec cela, Outre-atlantique et ils reçoivent un drapeau noir.

Agren, 3e, est déclarée vainqueur. Chastain est 2e et Goughary, 3e. Rickards ayant abandonné, Agren fait le plein de points. A 2 meetings du but, elle cimente son leadership.

F1600 2

US F2000

Florian Latorre (Cape Motorsports) est l’un des hommes en forme de l’US F2000. Le Français obtient une nouvelle pole, à Mid-Ohio :

US F2000 1

Malheureusement, Latorre loupe son envol. RC Enerson (Team E) et Daniel Burkett (Belardi) ne l’attendent pas. Le tricolore réussit à repasser le Canadien, mais Enerson est déjà trop loin. En vue de l’arrivée, Peter Portante (ArmsUp) revient sur Burkett et le passe.

Enerson s’impose donc dans la course 1, devant Latorre et Portante.

US F2000 2

Le samedi, Enerson déborde de nouveau Latorre au départ. L’épreuve, disputée sous la pluie, est marquée par de nombreux drapeaux jaunes. Finalement, le « vert » apparait pour un ultime tour. Enerson mène alors devant Victor Franzoni (Afterburner) et Jake Eidson (Cape Motorsport.) Franzoni tente une première attaque, mais Enerson -qui a une meilleure trajectoire- repasse devant. Le Brésilien retente sa chance, Enerson ferme la porte et boum ! Les deux voitures sont au tapis.

C’est donc Eidson qui se présente devant le starter, suivi par Aaron Telitz (ArmsUp) et Henrik Furuseth (JAY.)

US F2000 3

Malheureux le vendredi et le samedi, Latorre a droit à une troisième chance le dimanche. Cette fois, c’est Enerson qui prend un mauvais départ. Latorre, lui, s’accroche à la 1ère place, devant Portante et Burkett. Adrian Starrantino (JAY) oublie de prendre un virage et il provoque des drapeaux jaunes.
Au « vert », Enerson passe Burkett, mais Portante est hors de portée.

Ainsi, Latorre s’impose devant Portante et Enerson.

US F2000 4

Au classement, Latorre a désormais 277 points. Eidson est 2e à 247 points. Enerson, le golden boy du début de saison, est 3e à 244 points.

US F2000 5

Pro Mazda

Nicolas Costa (Pelfrey) décroche sa première pole en Pro Mazda, à Mid-Ohio. Trop de pression ? Le Brésilien n’en dort pas de la nuit, victime de crampes à l’estomac.

Pro Mazda 1

Costa arrive néanmoins à contrôler Kyle Kaiser (Juncos) au départ. 6e sur la grille, Ryan Booth (JDC) se joint à eux.
Il y a plusieurs interruptions. Lors du « vert » final, le Renesis de Kaiser expire. Booth en profite pour revenir sur Costa, tandis que Shelby Blackstock (Andretti) passe 3e.

Costa s’impose donc devant Booth (dont c’est le premier podium en Pro Mazda) et Blackstock.

Pro Mazda 3

Le dimanche, le poleman Garett Grist (Andretti) prend un mauvais départ. Costa et Kaiser se collent à lui. Néanmoins, le Canadien ne craque pas. Kaiser, décidément malchanceux, se plaint d’un manque d’appui à l’arrière. Scott Hargrove (Cape Motorsport) en profite pour passer l’infortuné.

C’est donc une victoire de Grist, devant Costa et Hargrove.

Pro Mazda 4

Au classement, Spencer Pigot (Juncos) se maintien en tête, avec 259 points. Hargrove est 2e à 245 points. Neil Alberico (Cape Motorsport) semble hors-jeu, à 186 points.

Pro Mazda 2

Indy Lights

La monoplace 2015 prend forme. Tristan Vautier en est théoriquement le pilote d’essai. Mais c’est Conor Daly qui est chargé du tout premier roulage. Le Français ne monte qu’ensuite dans l’IL-15.

Indy Lights 1

Chase Austin aurait du être au départ. Mais il est encore convalescent (il avait eu un grave accident à Indianapolis.) Axcil Jeffries récupère son baquet chez Bryan Herta.

Aux essais, Jack Harvey (Sam Schmidt) obtient sa première pole en Indy Lights.

Indy Lights 2

Le samedi après-midi, Zach Veach (Andretti) effectue un départ canon et se blotti derrière le 2e, Luiz Razia (Sam Schmidt.) Harvey peut s’envoler. En plus, Gabby Chaves (Belardi) s’offre lui aussi une remontée. Il passe plusieurs adversaires, dont Veach. Razia reste 2e, tandis qu’Harvey déroule.

Le champion de British F3 2012 obtient son premier succès outre-atlantique. Razia et Chaves l’accompagnent sur le podium.

Indy Lights 3

Le dimanche, Matthew Brabham (Andretti) part à l’abordage de Razia, 2e et provoque des drapeaux jaunes.
Au restart, Veach dépasse Chaves, qui venait d’être promu 2e suite à l’accrochage. Comme la veille, Harvey profite des bagarres pour rouler le coude à la portière.

L’Anglais effectue donc un week-end parfait, Veach est 2e et Chaves, 3e.

Au classement, Chaves est 1er, à 431 points. Il doit désormais surveiller Harvey, 2e à 413 points. Veach, 3e à 407 points, peut encore rêver à un sacre.

Indy Lights 4

Indycar

Sébastien Bourdais (KV) décroche la pole.

Indycar 3

Les amateurs de statistiques aiment souligner que les drapeaux jaunes sont rares à Mid-Ohio et que c’est presque toujours un « Ganassi » qui s’impose. Tony Kanaan (Ganassi) semble s’être donné pour mission de faire valser les habitudes. Au départ, il part à la faute et provoque des « jaunes ». Il y a une bousculade dans le peloton, fatale pour Marco Andretti (Andretti.)
Bourdais se maintient en tête face à Josef Newgarden (Sarah Fisher.) La cohue a permis à deux pilotes mal partis de les rejoindre : James Hinchcliffe (Andretti) et Scott Dixon (Ganassi.) Les leaders du classements sont dans les choux. L’accélérateur d’Helio Castroneves (Penske) est en rade, tandis que Will Power (Penske) fait parti des « dommages collatéraux » du 1er tour. La voiture de l’Australien est visiblement blessée. Au moins, pour une fois, son cerveau fonctionne bien. Lors d’un arrêt aux stands, Newgarden cafouille. Il arrive trop vite, son équipe n’est pas prête et il se gare sur un ventilateur (qui se bloque sous la voiture.) Une éternité plus tard, il repart… Pour mieux écoper d’un drapeau noir (pour dépassement de la vitesse.) Chez Dixon, en revanche, la stratégie est impeccable. Le Néo-zélandais se retrouve en tête. Bourdais, qui a un arrêt en moins, voit sa jauge d’essence dans le rouge. Hinchcliffe, 3e, essaye de mettre la pression au Français.

Dixon, parti dernier, s’impose. C’est la première victoire 2014 du champion en titre. Bourdais est 2e. Il tombe en panne d’essence dans le tour d’honneur. Hinchcliffe est 3e.

9DixonWinsIndyCarMidOhio04.jpg

Au classement, Power reprend la main, avec 548 points. Castroneves est 2e à 544 points. Hunter-Reay est 3e à 485 points… Soit 1 unité de mieux que Simon Pagenaud (Sam Schmidt), 4e.

Bourdais passe 8e, à 400 points. Quel dommage que la saison soit déjà autant entamée…

Indycar 1

Crédits photos : Chevrolet (photos 1 et 17 à 19), F1600 (photos 2 et 3), US F2000 (photos 4 à 8), Pro Mazda (photos 9 à 12) et Indy Lights (photos 13 à 16)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indycar 2014 : Mid-Ohio"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
GregM
Invité

@Joest:
Un petit mot du Pirelli World Challenge peut etre? (qui a eu lieu a Mid-Ohio aussi le meme weekend). Y a de beaux bolides et une belle bagarre dans la categorie…

Nico
Invité

Merci pour le résumé très complet. Si je ne m’abuse, ce n’est pas Bourdais, mais Dixon qui tombe en panne sèche dans le tour d’honneur. Une stratégie au millilitre près!

wpDiscuz