Accueil Alpine ELMS 2013-4 : Alpine conquiert la Hongrie

ELMS 2013-4 : Alpine conquiert la Hongrie

87
4
PARTAGER

Depuis le début de la saison, l’écurie Alpine Signatech était aux avant-postes du championnat ELMS et avait réalisé une intéressante prestation au Mans, mais l’équipage de l’Alpine A450 n’avait pu encore goûter au champagne de la victoire. C’est désormais chose faite après un sans faute sur le Hungaroring pour la quatrième manche de l’European Le Mans Series.

Qualifications

L’Alpine montrait ses ambitions dès la première séance libre, mais la qualification n’était pas favorable à Nelson Pantiatici et Pierre Ragues. Disputée sous des trombes d’eau et interrompue à plusieurs reprises par des sorties, la séance tenait de la loterie comme l’indique l’écart entre le poleman, le toujours très rapide Brendon Hartley sur l’Oreca Murphy prototypes no18, et le second, l’Oreca Race Performance no34 de Patrick Niederhauser : plus de deux secondes. Nelson Pantiatici sur l’Alpine Signatech terminait au troisième rang de la séance.  La meilleure des LMPCs, la no49 pilotée par Gary Hirsch, se classait au milieu des LMP2.

Chez les GT, le meilleur temps n’était pas celui d’une GTE mais celui de la Ferrari GTC AF Corse no62 de Lorenzo Casé, le meilleur temps des GTE étant l’oeuvre d’Andréa Bertolini sur la Ferrari no66 du JMW Motorsport.

Course

Comme la veille, la piste en début d’épreuve était mouillée, une chance pour Pierre Ragues dont les Michelin excellent dans ce type de conditions. Le pilote de l’Alpine passait à l’offensive après un tour pour prendre ses marques derrière Hirschi sur la no18 et l’Oreca no37 du SMP Racing de Mediani, auteur d’un très bon départ, et se retrouvait en tête au quatrième tour, augmentant ensuite son avance sur Hirschi. Le coup de théâtre du début de course était l’arrêt au stand forcé de Pierre Thiriet, victime d’un accrochage lors du premier tour. Le leader du championnat repartait loin des leaders et ne pouvait jamais revenir.

Nelson Pantiatici prenait sans incident le relais de son coéquipier et continuait à mener, désormais sur une piste sèche, jusqu’au drapeau à damier qu’il franchissait devant l’Oreca no18 et la Zytek no 38 du Jota Racing, victime en milieu d’épreuve d’une crevaison l’empêchant de disputer la seconde place à la voiture de l’équipe Murphy Prototypes. Les leaders du championnat, l’écurie Thiriet by TDS Racing passaient la ligne en 6ème position.

L’Oreca LMPC no49 de Gary Hirsch et Paul-Loup Chatin terminait en 8ème position, juste derrière la Porsche no77 Proton Competition de Reid/Bachler/Tandy pour la première victoire d’une Porsche en GTE cette année. La Porsche no77 termine devant les leaders du championnat en GTE, la Ferrari no52 du RAM Racing. La Porsche Imsa Performance no67 est passée à côté d’une belle performance grâce à un Jean-Karl Vernay en grande forme mais a perdu toute chance suite à une pénalité.

En GTC carton plein du team SMP Racing avec la Ferrari no69 de Babini/Shaitar/Ladygin devant la voiture soeur la no72.

Il reste une course à disputer au Castellet dans deux semaines, et Thiriet by TDS Racing sont désormais au coude à coude avec Alpine Signatech. La finale promet d’être serrée en LMP2. En LMPC Hirsch et Chatin ont, sauf incident, le titre en vue tout comme le RAM Racing et Mowlem/Griffin en GTE. En GTC enfin le titre se jouera entre les Ferrari du SMP Racing et d’AF Corse, à moins qu’un miracle ne permette à l’écurie Ecosse d’imposer sa BMW.

Crédit images : DPPI/European Le Mans Series

Classement

Pos No Cat Team Drivers Car T Laps Gap
1 36 LMP2 Signatech Alpine RAGUES / PANCIATICI Alpine – Nissan M 99
2 18 LMP2 Murphy Prototypes HARTLEY / HIRSCHI Oreca 03 – Nissan D 99 38.268
3 38 LMP2 Jota Sport DOLAN / TURVEY Zytek Z11SN – Nissan D 98 1 lap
4 37 LMP2 SMP Racing MEDIANI / ZLOBIN Oreca 03 – Nissan D 96 2 laps
5 43 LMP2 Morand Racing GACHNANG / MAILLEUX Morgan – Judd D 95 1 lap
6 1 LMP2 Thiriet By TDS Racing THIRIET / BECHE Oreca 03 – Nissan D 94 1 lap
7 77 LMGTE Proton Competition RIED / BACHLER / TANDY Porsche 911 GT3 RSR M 93 1 lap
8 49 LMPC Team Endurance Challenge CHATIN / HIRSCH Formula Le Mans Oreca 09 M 93 13.07
9 52 LMGTE RAM Racing MOWLEM / GRIFFIN Ferrari F458 Italia M 92 1 lap
10 55 LMGTE AF Corse PERAZZINI / CIOCI / LEO Ferrari F458 Italia M 92 41.827
11 75 LMGTE Prospeed Competition PERRODO / COLLARD Porsche 911 GT3 RSR M 91 1 lap
12 67 LMGTE IMSA Performance Matmut MILESI/VERNAY Porsche 911 GT3 RSR M 91 25.619
13 53 LMGTE RAM Racing JEANNETTE / MONTECALVO Ferrari F458 Italia M 91 17.859
14 69 GTC SMP Racing BABINI / SHAITAR / LADYGIN Ferrari F458 Italia GT3 M 90 1 lap
15 72 GTC SMP Racing MARKOZOV/FROLOV/PERSIANI Ferrari F458 Italia GT3 M 90 1.025
16 4 LMP2 Boutsen Ginion Racing KAPADIA/AL MUDHAF Oreca 03 – Nissan D 90 13.299
17 62 GTC AF Corse RIZZOLI / GAI / CASÉ Ferrari F458 Italia GT3 M 90 25.939
18 83 GTC Easyrace ROCCA/ROMANINI/MANCINI Ferrari F458 Italia GT3 M 88 2 laps
19 48 LMPC Team Endurance Challenge PONS / AYARI Formula Le Mans Oreca 09 M 79 9 laps
Not classified
79 GTC Ecurie Ecosse MILLROY / SMITH / McCAIG BMW Z4 M 77
54 LMGTE AF Corse MALLEGOL / BACHELIER / BLANK Ferrari F458 Italia M 73
66 LMGTE JMW Motorsport BERTOLINI / CAMATHIAS Ferrari F458 Italia D 68
46 LMPC Algarve Pro Racing Team JONES/CATSBURG Formula Le Mans Oreca 09 M 58
Retired
34 LMP2 Race Performance FREY / NIEDERHAUSER Oreca 03 – Judd D 2
Not started
60 GTC KOX Racing KOX / PRONK/RETERA Lamborghini Gallardo LP600 GT3 M

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "ELMS 2013-4 : Alpine conquiert la Hongrie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pat
Invité

Je ne connais pas l’historique de cette écurie avant sa reprise par Alpine-Renault mais on dirait que, comme pour la F1, Renault n’est pas venu pour faire un tennis.

gigi4lm
Invité

Il serait bon de savoir quelle est l’implication de Renault (pardon, Alpine) autre que financière dans cette écurie.

Rowhider
Invité

C’est marrant, on lit les mêmes railleries sur tous les sites d’actualité auto…

Bref, bonne progression de cette équipe en reconstruction avec l’argent mais aussi l’implication dans les développement de Alpine. Beau boulot de Signatech et bon coup de pub pour les dieppois: c’était l’objectif en s’impliquant en LMP2

wpDiscuz