Accueil Actualités Entreprise Volvo obtient l’accord du gouvernement chinois pour une 2eme usine

Volvo obtient l’accord du gouvernement chinois pour une 2eme usine

94
0
PARTAGER

Alors que durant l’été devrait être officiellement inaugurée la nouvelle usine de Volvo en Chine, située à Chengdu, dans le Sud du pays, la proposition faite par le constructeur d’implanter une seconde usine dans le Nord, à Daqing, vient de recevoir un accord de principe du Conseil des affaires de l’État, organisme civil administratif principal de la République populaire de Chine.

L’information est relayée par le site web de la ville de Daqing, qui indique que la construction du site devrait engendrer une dépense de 4,6 milliard de yuans, soit 754 million de dollars.  Dans un premier temps, l’usine devrait produire 80.000 véhicules par an, pour à terme viser une production annuelle de 300.000 unités.  Berlines essence, SUV, monospaces et véhicules électriques devraient y être construits, si l’on en croit la municipalité. Cette dernière ne précisant pas la date de démarrage de la production.

A noter que la ville de Daqing a été le siège du grand boom pétrolier chinois depuis la découverte du pétrole dans la région il y a cinquante ans. En 2010, la municipalité s’est engagée à fournir des fonds à Geely en vue de l’aider à acquérir Volvo auprès de Ford. C’est donc en échange de ce soutien financier que le constructeur décide aujourd’hui de construire une usine d’assemblage Volvo dans la cité.

Suite à son rachat par Geely, le groupe suédois mise à fond sur le marché chinois, le constructeur s’étant même fixé pour objectif que la Chine devienne à terme le premier marché de la marque.  Volvo envisage ainsi de vendre 200.000 véhicules par an d’ici 2020 dans l’Empire du Milieu. En 2012, ses ventes sur territoire chinois s’élevaient à 44 052 unités selon LMC Automotive.

Source : Automotive news
Crédit Photo : Volvo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz