Accueil Electriques Le Mans 2013 : Nissan révèle la ZEOD RC pour Le Mans...

Le Mans 2013 : Nissan révèle la ZEOD RC pour Le Mans 2014

144
10
PARTAGER

Delta wing 2.0. C’est l’impression immédiate venue à l’instant où le rideau est tombé sur la nouvelle voiture engagée par Nissan dans le garage 56 au Mans 2014. Une Delta Wing coupé, revue en profondeur, plus grande, plus pure dans ses lignes, avec un aileron de requin traduisant ses vélléités de LMP1 dans l’avenir.

Pour l’instant, les détails sont minces et le discours de Nissan sur la ZEOD RC (Zero Emission On Demand pour les amateurs d’acronymes) est habilement tourné pour se laisser des marges de manoeuvre. La voiture utilisera des batteries Lithium Ion issues de la technologie développée pour la Leaf, et le constructeur indique avoir l’intention de tester plusieurs types de technologies électriques d’ici juin 2014. Pure électrique ou hybride série ?

Tout est ouvert à ce point, et Nissan évoque les deux possibilités, faisant allusion à une combinaison électrique et thermique pour la série également. Ce qui apparait de plus en plus clairement, c’est que le constructeur envisage sérieusement un engagement en LMP1 à moyen terme. La ZEOD RC est présentée comme le banc d’essai de ce futur engagement. Il faudra maintenant attendre les détails et confidences qui ne manqueront pas de faire surface pour se faire une meilleure idée.

A noter la présence proéminente de Michelin, qui continue l’association étroite avec Nissan entamée sur le projet Deltawing.

Crédit photos : PLR/le blog auto

[zenphotopress album=15153 sort=random number=20]

 

 

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Le Mans 2013 : Nissan révèle la ZEOD RC pour Le Mans 2014"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fanautomobile
Membre

C’est bien que les marques se lancent dans ce terrain; A encourager !!

4aplat
Invité

Je trouves un peu bizarre que Nissan et Michelin se retirent il y a quelques mois du projet Deltawing pour le ressortir modifié …

John
Invité

Delta Wing c’était et c’est toujours le projet de Don Panoz. Nissan y a apporté un soutien moteur/engineering et une crédibilité vis à vis des créanciers/Sponsors.

Si la Delta Wing obtient bien son homologation en ALMS Nissan continuera de fournir les pièces et moulins (au même titres qu’ils fournissent les moulins LMP2).

Une Marque généraliste mondiale comme Nissan se doit d’aller encore plus loin que du downsizing pour un projet Endurance innovant. Ils ont donc des droits sur l’architecture de la Delta Wing (et de l’XP, donc gain de temps la dessus) et peuvent se focaliser sur la chaine de traction.

KeR
Invité

Super ! J’ai hâte de la voir évoluer l’année prochaine.

nouh
Invité

Un pas enavant, un pas en arrière, Delta Wing, mais pas vraiment moteur à essence, oui mais peut-être électrique voir hybride. LMP1 à moyen terme, peut-être. Beaucoup d’options bien différentes et qui au bout du compte n’engendre pas un projet bien sérieux contrairement à la teneur de l’article. A suivre, mais Nissan n’est pas une Marque qui a une ligne directrice sérieuse tant dans ces projets que dans ses modèles, elle surfe sur la mode au jour le jour.

arbracam
Membre
Bien au contraire, c’est plutôt révélateur. A l’heure actuel, il est impossible d’aligner une voiture purement électrique en compétition. Pas du fait des performances, mais de l’autonomie. On sait également que L’alliance-NEC (-INCJ bientot? ex Sony) est un groupe leader concernant la production de batterie chimique. Alors, soit on a pas les batteries pour tenir la course de bout en bout et on lui colle un moteur thermique comme béquille, soit on a LA batterie qui va bien pour tenir suffisamment longtemps pour être compétitif face au thermique (avec échange de batterie en guise de ravitaillement). Mais si il y… Lire la suite >>
cedric
Invité
Nissan ne surfe pas sue les modes ou jour le jour comme tu le dis, mais les cree… exemple : Le qashqai – premier veritable SUV tout public le juke : le mini cross-over (qqui est en train de se lancer dans les autres maarques) quant à la cometition, lorsque nissan se lance dans un domaine, il est bien fréquement recompenser… peut de compétition en europe, je l’avoue (et c’est bien domage), mais bon… si on remonte dans le temps (pas encore si lointain) les world series by renault, ne portait-elle pas le nom de nissan euroseries ??????? (d’abord espagnol,… Lire la suite >>
wpDiscuz