Accueil Constructeurs Renault demande des mesures de soutien aux marchés

Renault demande des mesures de soutien aux marchés

73
13
PARTAGER

Renault – par l’intermédiaire de son Directeur Général Délégué Carlos Tavares – a demandé des mesures de soutien des marchés automobiles européen et français, en baisse depuis le début de l’année.

A l’occasion d’une rencontre avec la presse économique, Carlos Tavares a multiplié les allusions à de nouveaux soutiens des états pour enrailler la crise et relancer la demande de voitures neuves sur le Vieux Continent.

« Ce que j’appellerais de mes vœux, c’est qu’on soutienne le marché français et le marché européen », a annoncé sans détour le numéro 2 du Groupe Renault dans des propos repris par Le Figaro. « Toute sorte de mesure de soutien, dès lors qu’elle booste la demande, est bonne à prendre. Je ne crois pas que les projets précédents aient suffisamment modernisé le parc roulant pour qu’il n’y ait plus de potentiel. »

Entre 2009 et 2010, lors de la précédente opération « prime à la casse » instaurée en France, l’Etat avait distribué plus d’un milliard d’euros.
L’Etat français continue d’aider directement au renouvellement du parc automobile avec le système de bonus-malus.

Et aussi :
Le Diesel cancérogène selon l’OMS

Source : Le Figaro

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Renault demande des mesures de soutien aux marchés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mamadou Dupont
Invité

Du fait du niveau d’endettement faramineux (à l’exception de l’Allemagne), je pense que cette fois ci, les constructeurs devront se passer d’une quelconque aide.

Alain
Invité

L’Allemagne est tout autant endettée que la France, elle emprunte à des taux plus bas c’est tout.

Xavier
Invité

Il faut arrêter de prêter et soutenir tel ou tel secteur. Produisez des voitures innovantes et attractives et après vous vendrez. Les constructeurs français sont en sur production ! Comment font les allemands pour aussi bien réussir ?

SAM
Invité
Les allemands sont portés par une demande intérieure qui n’a pas fléchi et par la Chine. Si, si, la balance commerciale exédentaire de l’Allemagne, c’est grâce à la Chine mais cette dernière montre des signes de faiblesse sur sa croissance et le marché auto allemand commence à dégonfler progressivement donc si la crise en Europe continue : les allemands vont voir leur immatriculations chuter. Cela a beaucoup commencé pour Ford et Opel, VW commence à suivre…. Au sinon, une aide à la prime va une nouvelle fois augmenter artificiellement les volumes et les marchés autos vont une nouvelle fois se… Lire la suite >>
Ka d'or
Invité

Mamadou juste une précision, la dette de l’Allemagne est de 2.088 milliards en 2011( 82% du PIB). Dette public de la France 1717 milliards en 2011( 85% du PIB).
Les surproductions vont affecter tous les constructeurs généralistes Européens qu’ils soient Allemand ou autre. Cela a déjà commencé et des usines vont surement fermer aussi en Allemagne. VW qui a des réserves de capitaux résistera surement mieux que les autres.

Xavier
Invité

Uniquement Opel. Tous les autres, certes sur un marche plus haut de gamme, cherchent à augmenter leur production.

leelabradaauto
Invité

conjoncturellement, Renault a raison de mettre en alerte les nouveaux dirigeants. Je fermerai ma parenthèse en disant que si aide il y a , puisqu’il s’agit encore d’argent public, elle ne doit concerner, sous contrôle que des véhicules de n’importe quelle marque, MAIS ASSEMBLéS dans l’exagone ET UNIQUEMENT DANS CE PAYS, avec les imports des éléments, équipements indispensables. Si le Français bénéfice d’aide pour acheter son véhicule, il est obligatoire que la main d’oeuvre française en soit bénéfiquement impactée. Oui , je vois midi à ma porte

Mamadou Dupont
Invité

+1
ASSEMBLES ET CONÇUS en France.

Pas de raison que Toyota qui renvoi tout ces bénéfices au Japon en tire un quelconque avantage.

wpDiscuz