Accueil Actualités Entreprise Porsche stoppe ses activités commerciales en Iran

Porsche stoppe ses activités commerciales en Iran

64
4
PARTAGER

Rayé de la carte dans le moteur de recherche interne à Porsche et rayé de la carte sur le plan commercial : l’Iran disparaît du planisphère des relations commerciales de la marque de Zuffenhausen. Notons cependant que la marque n’a pas encore officiellement confirmé la chose mais que tout porte en effet à croire l’arrêt du business sur les terres de Mahmoud Ahmadinejad.

Après que la marque Peugeot a « gentiment » été invitée par son nouveau partenaire General Motors a stoppé toutes ses exportations vers l’Iran (et ce au moins jusqu’au prochain mois de septembre) et dans la continuité d’une décision prochainement prise par force autres marques du secteur automobile (Kia, Mazda, Fiat, Mitsubishi, Nissan, Peugeot, Renault, Suzuki, Volvo ou Toyota) ou d’un retrait déjà effectif (comme Hyundai), Porsche vient de stopper ses relations commerciales avec l’Iran.

Les raisons demeurent identiques : le programme d’armement nucléaire mené par la République islamiste et la situation généralement tendue (euphémisme) dans la plus large zone du moyen-Orient.

Sous le conseil du groupe américain de surveillance nucléaire de l’Iran (UANI), qui œuvre pour que tous les constructeurs en fassent de même, Porsche vient donc de couper les ponts via cet embargo commercial.

Comme le souligne Left Lane News, toutes les marques ne se sont pas encore engagées à emboîter le pas et continuent de mener des tractations avec l’Iran avant de prendre leur décision. Et de souligner la position de l’Alliance, plus précisément Nissan, dont le NV200 Taxi vient de décrocher un gros contrat à New-York.

Pour l’UANI se pose alors une question éthique à savoir comment « apprécier » un taxi circulant à New-York produit par une marque réalisant une part infime de son business sur le sol iranien. Ou pourrait aussi rétorquer que ce NV200 sera produit au sein du complexe mexicain de Cuernavaca… Le lobby américain fera-t-il plier Nissan ?

A lire également. Peugeot stoppe ses exportations vers l’Iran.

Source : Left Lane News.

Crédit photo : page Facebook Porsche Center Iran.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Porsche stoppe ses activités commerciales en Iran"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tibo
Invité

Iranien qui rira le dernier….

guy liguily
Invité

comme quoi l’argent n’a toujours pas d’odeur , mais en y réfléchissant bien c’est moins malsain de vende des voitures dans un pays dont tous les citoyens ne sont pas obligatoirement des sanguins que de tirer les éléphants pour le plaisir !

Pierre B.
Invité

Je ne veux pas être méchant, mais c’est bourré de fautes, et j’ai rarement vu un article aussi mal écrit. Les phrases sont tellement lourdes qu’elles rendent la lecture plus difficile. Désolé d’être aussi sec mais il faut apprendre à se relire…

François
Membre

« Ou pourrait aussi rétorquer que ce NV200 sera produit au sein du complexe mexicain de Cuernavaca »
Là j’ai pas vraiment compris le message ou plus précisément le rapport avec le sujet.

« La marque Peugeot a « gentiment » été invitée par son nouveau partenaire General Motors a stoppé toutes ses exportations vers l’Iran »
Interprétation personnelle qui n’a absolument rien d’officielle. Les relations entre l’Iran et PSA n’ont pas attendu GM pour se dégrader.

wpDiscuz