Accueil F1 F1 Chine 2012: Rosberg avec la manière

F1 Chine 2012: Rosberg avec la manière

108
10
PARTAGER

C’est avec plus de vingt secondes d’avance sur Button que Nico Rosberg a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée du Grand Prix de Chine. Le jeune mais expérimenté pilote allemand décroche enfin cette première victoire derrière laquelle il court depuis six saisons.

Départ: Nico Rosberg n’a pas flanché pour son premier départ en pole position. Il aborde en tête le premier freinage avec plusieurs longueurs d’avance sur Schumacher. Le meilleur départ est effectué par Jenson Button qui se retrouve troisième alors que Kobayashi perd trois positions.

Tour 5: Rosberg mène avec 2″6 secondes d’avance sur Schumacher, 3″9 secondes sur Button et 4″5 secondes sur Raïkkonen. Vettel est noyé dans le peloton au quatorzième rang avec toutes les peines du monde à dépasser di Resta devant lui.

Tour 6: Webber s’arrête au stand pour passer en pneus medium.

Tour 8: Webber améliore le meilleur tour en 1’43″010.

Tour 9: Arrêts de Kobayashi et Vettel.

Tour 10: Raïkkonen et Hamilton aux stands. Le Britannique prend l’avantage sur le Finlandais. Les deux hommes reprennent la piste au moment où Webber arrive. Hamilton passe devant mais la lutte est intense entre la Lotus et la Red Bull roues contre roues pendant plusieurs centaines de mètres.

Tour 11: Meilleur tour en course pour Vettel.

Tour 12: Schumacher et Alonso aux stands. Rosberg est toujours leader avec 9 secondes d’avance sur Pérez. Schumacher abandonne quelques secondes après son retour en piste. Il s’agit vraisemblablement de la conséquence d’un problème lors du changement de roues.

Tour 13: Rosberg s’arrête à son tour. Pérez boucle le tour en tête devant Massa, les deux hommes ne s’étant pas encore arrêtés.

Tour 15: Arrêt de Pérez. Massa passe en tête.

Tour 16: Rosberg dépasse Massa sur la piste et retrouve la position de tête.

Tour 18: Massa s’arrête. Rosberg signe le meilleur tour en course en 1’42″503.

Tour 19: Après tous les arrêts aux stands, Rosberg possède 4″7 secondes d’avance sur Button, 6″4 secondes sur Hamilton et 9″6 secondes sur Webber.

Tour 21: Deuxième arrêt de Webber.

Tour 22: Hamilton passe aux stands.

Tour 23: Webber en 1’41″466.

Tour 24: Button rentre aux stands pour chausser son premier train de pneus medium.

Tour 25: Hamilton passe enfin Massa mais le pilote McLaren a perdu beaucoup de temps derrière la Ferrari.

Tour 26: Button en 1’41″391.

Tour 27: Alonso dans les stands.

Tour 28: Deuxième arrêt de Raïkkonen.

Tour 30: Button passe Vettel. Il remonte à grandes enjambées sur Rosberg qui ne s’est arrêté qu’une seule fois. A cet instant Jean-Eric Vergne s’empare du meilleur tour en course en 1’41″205.

Tour 31: Vettel s’arrête et reprend la piste en treizième position. Vergne améliore encore: 1’41″104.

Tour 32: Grosjean au stand alors qu’il était deuxième. Button en 1’40″908.

Tour 33: Button reprend deux secondes au tour à Rosberg.

Tour 34: Rosberg procède à son deuxième arrêt. Button passe en tête avec 9″5 secondes d’avance sur la Mercedes.

Tour 35: Pérez s’arrête enfin après avoir fait perdre beaucoup de temps à Hamilton et Webber coincés derrière sa Sauber.

Tour 38: Troisième arrêt pour Hamilton et Alonso.

Tour 39: Long arrêt de Button. Rosberg reprend la tête.

Tour 40: Kobayashi en 1’39″960.

Tour 41: Massa qui bouchonnait un long train de pilotes s’arrête pour la seconde fois.

Tour 45: Grosjean commet une petite erreur et sort un peu large dans une courbe. Il se retrouve en lutte face à Maldonado au huitième rang.

Tour 47: Vettel passe Raïkkonen pour le gain de la deuxième place.

Tour 48: En délicatesse avec ses pneus, Raïkkonen se fait passer par Hamilton et Webber.

Tour 49: Raïkkonen est à l’agonie. Il est désormais douzième.

Tour 51: Button passe Vettel pour le gain de la seconde place.

Tour 54: Hamilton passe Vettel. Les deux McLaren sont sur le podium.

Tour 55: Vettel se fait dépasser par Webber.

Arrivée: C’est fait! Nico Rosberg entre dans le cercle des vainqueurs de Grand Prix. Grâce à sa troisième troisième place, Hamilton prend la tête du championnat. Sixième, Romain Grosjean marque ses premiers points en F1.

Classement:

1. Rosberg
2. Button
3. Hamilton
4. Webber
5. Vettel
6. Grosjean
7. Senna
8. Maldonado
9. Alonso
10. Kobayashi

Championnat pilotes:

1. Hamilton 45
2. Button 43
3. Alonso 37
4. Webber 36
5. Vettel 28
6. Rosberg 25
7. Pérez 22
8. Raïkkonen 16
9. Senna 14
10. Kobayashi 9

Championnat constructeurs:

1. McLaren-Mercedes 88
2. Red Bull-Renault 64
3. Ferrari 37
4. Sauber-Ferrari 31
5. Mercedes 26
6. Lotus-Renault 24

Crédit photo: Mercedes AMG

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "F1 Chine 2012: Rosberg avec la manière"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Berkut
Invité

J’ai pas regardé en entier les deux premier grand prix mais celui ci valait le détour, fantastique !

Bravo rosberg, très heureux pour Norbert qui est un vrai passionné

Dommage pour schumacher une écrou qui coûte cher…

zak
Invité
Effectivement une course superbe gagnée de main de maître par Nico Rosberg et Mercedes-AMG. Dommage de n’avoir pas assuré le doublé. C’est la 10ème victoire en Grand Prix d’une monoplace 100% Mercédès, 57 ans (!) après Juan-Manuel Fanigo à Monza en 1955. Les Mc Laren ont confirmé leur potentiel et les Red Bull ont sauvé les meubles de belle façon ! Bravo à Grosjean pour cette superbe 6ème place. En dehors de la fantatisque victoire de Mercédès-AMG, je suis très heureux de retrouver des Williams-Renault aux avant-postes. Peut-être que l’équipe de Sir Frank parviendra à renouer avec le podium cette… Lire la suite >>
joe
Invité

Qu’est-t-il arrivé à Raïkkonen ?

Jr
Invité

Erreur de stratégie de faire 3 arrêt Alonso surtout peut s’en mordre les doigts la 5 place était pour lui

Lexav4
Invité

@joe

Dans les 10 derniers tours, il était trop risqué pour vettel et raikkonen d’effectuer un nouveau changement de pneu (que se retrouver vers les 12eme au classement). Raikkonen 2emes et vettel 3ème ont resisté aux assauts des McLaren qui avait à chaque fois des pneus neufs… Plus ils résistent pour réussir leur pari, plus leurs pneu s’usent bcp plus vite que prévu, les McLaren, Webber ont
fini par les surpasser… Raikkonen était au plus mal avec l’aero

wpDiscuz