Accueil Constructeurs Skoda remet en cause son engagement au Trophée Andros

Skoda remet en cause son engagement au Trophée Andros

127
13
PARTAGER

La finale de l’édition 2011/2012 du Trophée Andros a tourné au fiasco. Le duel entre Dacia et Skoda est allé au-delà des limites. A tel point que Skoda France remet très officiellement en cause son engagement dans la série.

Retour sur les finales de Super Besse. Dans la première, Olivier Panis (Skoda) s’accroche avec Nicolas Prost (Dacia). Et dans la seconde, Jacques Villeneuve (Skoda) s’accroche avec Alain Prost (Dacia). Simples faits de course ou manœuvres délibérés, chaque camp à sa version.

Dacia, qui termine avec le titre, préfère ne pas mettre en cause l’autre constructeur avec des expressions telles que « les dérapages sportifs venaient légèrement gâcher la fête », « harponné par un autre concurrent »… Alain Prost lâchait simplement « Les finales sont venues un peu gâcher notre plaisir, mais c’est à l’image du comportement de certains cette saison ».

Chez Skoda, on s’en prenait directement à l’organisation et au collège des commissaires. « L’interprétation discutable des règlements sportifs (…) et la polémique entrainée posent de graves questions ».

Et le communiqué joue même sur les métaphores : « comme dans un match de foot, lorsque tout le monde voit la balle franchir la ligne blanche de l’en-but, et que l’arbitre, niant l’évidence, décide qu’il n’y a pas but. Alors, les joueurs s’énervent, les entraîneurs gesticulent, les tribunes grondent, et la polémique enfle. Une situation désolante, que les amateurs de sport ne goûtent guère, et que les constructeurs automobiles engagés en compétition – ils ne sont plus si nombreux – ne peuvent tolérer. »

Luc Chausson, Directeur de Skoda France, s’étonnait : « Du fait de la violation de plusieurs points des règlements, ce Trophée Andros s’est terminé n’importe comment. Le concurrent ayant entrainé l’interruption de la course a pu repartir à la place qu’il occupait initialement au départ, sa voiture a pu être réparée entretemps, celle de Jacques Villeneuve, en tête au drapeau rouge, a été placée en dernière ligne sans qu’on sache pourquoi, on n’a jamais vu cela ! »

« C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, après une succession de brimades plus ou moins occultes dont le Skoda Racing Team a fait l’objet tout au long de l’hiver, et dont nous tenons la liste à disposition de la FFSA. Il apparait que certains interprètent le règlement à leur guise, en fonction d’intérêts divergents des nôtres. C’est pourquoi, au lendemain de ce triste épilogue, la marque Skoda s’interroge sur la suite à donner à son engagement dans le Trophée Andros, » terminait Luc Chausson.

Pour faire un raccourci grossier, l’organisateur du Trophée Andros préfère voir une équipe officielle menée par Alain Prost gagner le titre face à un privé inconnu… Et ça, Skoda ne l’a pas apprécié.

Et aussi :
Trophée Andros : le titre pour Alain Prost !

Sources : communiqués Dacia et Skoda
Photo : Bernard Bakalian

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Skoda remet en cause son engagement au Trophée Andros"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tibo35
Membre

Skoda est venu en force avec 4 voitures et 4 pilotes de renom et repart avec la médaille en chocolat de Panis (et le titre constructeur peut-être?). S’ils devaient remettre leur engagement en cause ce serait (selon moi) plus pour résultats insuffisants plutôt que de jouer les mauvais perdants. En plus ils se font mettre la pige par un privé sur une skoda de l’an passé.

Enfin bon comme à chaque fait de course cela va faire parler pendant 3 plombes 😉

AP
Invité

Comme tu le dis si bien, c’est un fait de course, donc il n’y a pas lieu d’interrompre la course. La sanction envers Villeneuve, si l’on considère qu’elle est justifiée, aurait du avoir lieu à la fin de la course. Dans des conditions pareilles, Skoda ne peut réagir qu’en mauvais perdant.

Bientôt il va falloir se faire des politesse à chaque virage…

Tibo35
Membre

AP: la course doit être interrompue car le Lodgy est planté dans le premier virage et c’est dangereux. 😉

AP
Invité

Mais bien sûr… Et pourquoi dans la finale précédente ils ont laissé le Lodgy de N Prost dans une situation bien pire, au milieu de la piste? Excuse bidon…

C6
Invité

Skoda ne veut (ne peut ?) pas trop investir dans ce championnat et préfère inventer des compromissions (ont-ils porté plainte ?) plutôt que de se battre a la régulière sur la piste face a une équipe de grands champions.

Membre

J’aime !!!
C’est honteux se qui c’est passé

Tom
Invité

La conclusion est parfaite !

KingRaymond
Invité

Le fait que la direction de course du Trophée Andros favorise Alain Prost n’est pas nouveau, bien au contraire. Souvenez-vous, lorsque Prost s’était lancé en Trophée Andros, la direction avait tout fait pour adapter le règlement à la main du « professeur », ce qui a profondément dégoûté Yvan Muller, qui s’est retiré (ou plutôt s’est fait éjecter) en 2007, alors qu’il dominait le championnat depuis 10 ans. Mais comme Alain Prost est une star et qu’Yvan Muller est injustement méconnue… On déroule le tapis rouge pour Monsieur l’ex champion de F1!

2est1
Invité
Arrête de dire n’importe quoi, dans ce cas là les trois dernières années c’était le trophée quoi? le trophée Dayraut?! La première année Prost roulait chez Oreca, le courant ne passait pas, et en plus il se devait d’apprendre car la conduite sur glace n’est innée pour personne, c’est tout, arrêtez donc de répéter comme des idiots le Villeneuve qui est bête comme ses pieds!! A la place de De Chaunac et de Villeneuve, je préfèrerai me la fermer parce que franchement ils sont ridicules, quand on défonce par deux fois les voitures des leaders alors qu’on est derrière au… Lire la suite >>
wpDiscuz