Accueil Actualités Entreprise Chine: une année 2010 en demi-teinte pour Byd

Chine: une année 2010 en demi-teinte pour Byd

78
0
PARTAGER

En 2006, Byd avait vendu environ 50 000 voitures. En 2007, 100 000 voitures. En 2008, 200 000 voitures. En 2009, 400 000 voitures. Donc, logiquement, il aurait du en vendre 800 000 en 2010, non? C’est ce que le constructeur Chinois prévoyait (tout en rêvant au million.) Au final, il n’a réalisé que 519 806 ventes.

Officiellement, Byd Auto a réduit sa production car les composants (fabriqués par une filiale du constructeur) n’arrivaient pas à suivre la demande.

En fait, l’année fut très mouvementée. En terme de production, le premier semestre fut presque parfait. En avril, Byd pointa en troisième position parmi les producteurs Chinois, devant l’une des deux joint-ventures de Volkswagen. Du jamais vu pour un constructeur « pur ».

Byd, constructeur jeune, a sans aucun doute fait preuve de naïveté et d’amateurisme.

La suite fut plus cruelle. Le constructeur a acquis des terres agricoles, afin d’y construire une usine. L’achat fut réalisé dans des conditions douteuses et l’état décida de confisquer le terrain.

La F3, jusqu’ici solidement ancrée en tête du hit parade Chinois, voit ses ventes s’effondrer. Elle est même brièvement sortie du top 10.
Or, elle représente l’essentiel du chiffre.

Ajoutez-y la mévente du coupé-cabriolet S8 (dont la production s’est discrètement arrêtée au printemps), celle de l’hybride F3 DM, les retards dans la conception du monospace électrique e6 et le report à 2011 de l’implantation aux USA.
En conséquence, le court de l’action plonge.

Il s’est repris au dernier trimestre. Warren Buffet (co-actionnaire) et Bill Gates sont conviés à visiter les sites. Les deux hommes sont des stars en Chine et la tournée fut largement médiatisée.

Afin de gonfler ses ventes coute que coute, Byd a multiplié les lancements:  monospace M6, autocar électrique K9, berline L3, berline G6 et compacte G3R. Un SUV, le S6, suivra bientôt.

Grâce à tout cela, Byd a réintégré le top 10 Chinois.

Pour 2011, le constructeur devrait être mieux armé. Côté points positifs, il y a son important nombre de véhicules en début de cycle; les ventes devraient donc gonfler. Il est encore riche et il peut se permettre d’investir dans des nouveaux produits (comme les minivans.) Enfin, il s’est imposé comme le grand challenger de Chery, parmi les constructeurs « purs » (au détriment de Geely et Haima.)
Dans le négatif, il reste une conception très particulière en matière de propriété intellectuelle, une présence internationale trop modeste et de gros retards en terme de design et de motorisation. Sans oublier la tendance de Wang Chuan Fu (fondateur et PDG du constructeur) à se disperser (cellules voltaïques, électronique grand public, diodes, sous-traitance en téléphonie…)

Source:
Gasgoo

A lire également:
Salon de Detroit: BYD toujours présent
La municipalité de Los Angeles va tester 10 BYD F3 DM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz