Accueil Actualités Entreprise Affaire Renault : dépôt de plainte aujourd’hui

Affaire Renault : dépôt de plainte aujourd’hui

69
8
PARTAGER

Affaire Renault : suite et toujours pas fin. Hier la direction du constructeur au Losange a reçu les trois cadres suspectés d’espionnage industriel pour un entretien préalable à un licenciement pour faute lourde (ce une semaine après leur mise à pied). Aujourd’hui, l’affaire va se décliner sur un volet judiciaire puisque le constructeur va officiellement déposer sans plainte sans qu’on sache encore le motif de cette plainte ni contre qui elle va être adressée (X ou les trois salariés ?). Le dépôt de cette plainte va donc se traduire par l’entrée en piste d’un juge et la de Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI).

Voilà, entre le début de l’affaire en août dernier et ce jour, il se sera passé plusieurs mois avant que la machine judiciaire soit saisie. Pourquoi autant de temps ? Mystère. Le temps pour les enquêteurs saisis par Renault d’accumuler assez de billes en interne ?

Les trois hauts cadres se sont depuis rapprochés de leur conseil respectif. Point commun entre Michel Balthazard, Matthieu Tenenbaum et Bertrand Rochette ? Ils se déclarent totalement étrangers à cette « pseudo » affaire réfutant toute implication quant à une diffusion monnayée de données relatives au programme électrique du constructeur.

L’un d’eux précise même savoir que sa dénonciation fait simplement suite à une lettre anonyme (un brin fragile) et des accusations « n’étant étayées par aucun élément concret« . Quid des comptes bancaires et du versement occulte de 630 000 euros, somme qui aurait transité par des intermédiaires à Malte et Shanghai ? Aucune réponse à cette accusation. Michel Balthazard, Matthieu Tenenbaum et Bertrand Rochette demandent désormais à être auditionnés par la justice afin de s’expliquer et « laver leur honneur« .

L’État (actionnaire de Renault à hauteur de 15 %) par le biais de son ministre de l’industrie et le porte-parole du gouvernement ont commenté l’affaire. Éric Besson et François Baroin ont indiqué que les hautes sphères suivaient attentivement l’évolution du dossier tout en ménageant la Chine dont la firme China Power Grid Corporation serait dans le viseur.

Évidemment chez Renault on ne soupçonne pour l’heure personne, Patrick Pelata déclarant que le constructeur « est victime d’une filière internationale organisée« . Alors que la justice va être saisie dans la journée, une certitude : on n’a pas fini d’évoquer cette affaire de guerre d’intelligence économique. Idem quant au fait de démêler ce sac de nœuds et apprendre qui tire les ficelles.

A lire également. Espionnage chez Renault : la piste des Chinois du FBI, Affaire Renault : de moins en moins clair et Affaire Renault : les comptes bancaires suspects des cadres suspectés.

A voir également. Galerie Renault Fluence Z.E au Mondial de Paris.

Renault Fluence Z.E (2)Renault Fluence Z.E (1)Renault Fluence Z.E (3)renault-fluence-z.e-9-renault-fluence-z.e-5-renault-fluence-z.e-7-renault-fluence-z.e-4-renault-fluence-z.e-6-renault-fluence-z.e-8-Renault Fluence Z.E (3)

Source : ITélé, AP et Reuters.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Affaire Renault : dépôt de plainte aujourd’hui"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
François
Membre

Licenciés pour faute lourde? Renault a intérêt à avoir un dossier béton car généralement ça passe pas aux prud’hommes. J’ai néanmoins un doute au vu des hésitations du constructeur.

Admin

« Quid des comptes bancaires et du versement occulte de 630 000 euros, somme qui aurait transité par des intermédiaires à Malte et Shanghai ? Aucune réponse à cette accusation.  »

Si, dans une interview au Figaro Bertrand Rochette nie avoir aucun compte à l’étranger. Il nie tout en bloc d’ailleurs.

Et les Chinois sont furax. Renault vient de se faciliter la tache là-bas…

ZISSOU
Invité

j’ai du mal à imaginer quelle genre d’information pourraient être aussi confidentielles et stratégiques. Le nombre d’année pour rentabiliser une clio électrique? Si la production aura lieu en Turquie? Et en terme de motorisation électrique, j’ai l’impression qu’il vaut mieux espionner les fabricants de jouets ou de machines à laver…

Dabe
Membre
Ce sont des malades mentaux. Ils ont fait une enquête interne qui ne tiendra pas 5 minutes devant un juge d’instruction et ils ont accusé les chinois parce qu’ils s’en foutent Renault n’y est pas présent. Maintenant, la rumeur enfle comme quoi les trois accusés sont ceux qui ont osé affiché publiquement un désaccord profond avec les choix délirants du mal éclairé Ghosn qui confond banque et constructeur automobile. En matière de gestion, c’est un minimum différent. Mais bon, on ne peut pas lui en vouloir plus qu’à Marchionne. C’est à ceux qui ont placé ces deux gaziers à leur… Lire la suite >>
Dabe
Membre

J’ajoute que ça sent vraiment le buzz à plein nez !

wpDiscuz