Accueil Actualités Entreprise Fiat Pomigliano : ça coince du côté du principal syndicat

Fiat Pomigliano : ça coince du côté du principal syndicat

24
1
PARTAGER

Présenté par Fiat et accepté par les syndicats Fim-Cisl, Uilm, Fismic et Ugl, le texte visant à introduire une flexibilité maximale dans l’usine de Pomigliano d’Arco, le site devant accueillir la production de la Panda, se heurte au refus de la Fiom, le principal syndicat du pays. Selon Maurizio Landini, secrétaire général de ce syndicat, branche métallurgie de la CGIL, ce texte présente nombre d’irrégularités juridiques. Le constructeur italien et tous les syndicats doivent se retrouver aujourd’hui à Rome pour discuter de nouveau…

… Ce qui, du côté de Fiat, devrait permettre définitivement de valider le terrain d’entente déjà trouvé avec les représentants des syndicats Fim-Cisl, Uilm, Fismic et Ugl. Dans le même temps, le constructeur italien annonce déjà qu’il n’exclut pas de signer un accord définitif sans la Fiom.

Ce syndicat le plus puissant du pays ne représente en effet pas la majorité des salariés de l’usine de Pomigliano d’Arco ce qui devrait aller dans le sens du constructeur. Rappelons que Fiat compte investir 700 millions d’euros pour y produire la Panda (dont le modèle actuel est assemblé à Tychy en Pologne) assurant une capacité de production de 270 000 voitures par an contre 35 000 en 2009. Les négociations reprendront aujourd’hui à Rome.

A lire également. Fiat Pomigliano : un accord presque acquis, Fiat Pomigliano : Sergio Marchionne menace et La future Fiat Panda produite en Italie.

Source : AP.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz