Accueil Actualités Entreprise Les ouvriers Porsche ne veulent pas devenir Volkswagen

Les ouvriers Porsche ne veulent pas devenir Volkswagen

56
11
PARTAGER

Snobisme, volonté de garder les « avantages » acquis ou craintes légitimes ? Les ouvriers du constructeur de luxe Porsche ne souhaitent pas devenir les ouvriers des « Voitures du peuple ».


Si l’on en croit en effet le chef du comité d’entreprise de Porsche, cité par l’hebdomadaire Welt am Sonntag, les salariés de l’entreprise sont prêts à se battre farouchement pour éviter le rachat de leur société par Volkswagen.

Modestes les ouvriers de Porsche ? pas vraiment … Si Uwe Hück affirme que Volkswagen « ne peut pas acheter l’âme des ouvriers de Porsche », il a par ailleurs tenu à ajouter qu' »on ne peut pas construire une Porsche avec des morceaux de Polo ». Traduction allemande de « on ne mélange pas les torchons avec les serviettes » …


Selon le chef du comité d’entreprise, la reprise de Porsche par VW pourrait mettre en danger l’avenir des 11.000 employés de Porsche.

Dans un nouvel élan de simplicité, Uwe Hück, rappelant que les ouvriers de Porsche avaient réalisé des performances extraordinaires au cours des 14 dernières années », a précisé qu’ils allaient désormais « lutter de façon extraordinaire pour leur autonomie« .


Première manche de la bataille : le comité d’entreprise et le syndicat IG Metall ont prévu d’occuper les usines Porsche de Zuffenhausen et de Weissach et de déclencher une grève en cas de reprise par Volkswagen.


La pilule qui pourrait être difficile à avaler : si Porsche est aujourd’hui en grande difficulté, c’est en particulièrement par ce qu’il doit faire face à un endettement de 9 milliards d’euros …. lié au rachat de 51% de Volkswagen. Or, ce dernier pourrait au final racheter Porsche, si l’on en croit l’édition de lundi du magazine Spiegel.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz