Accueil Gadgets John Barry (1924-2009): monsieur WD-40

John Barry (1924-2009): monsieur WD-40

63
7
PARTAGER

Professionnel ou amateur, si vous bricolez un peu, vous avez forcément une bombe de WD-40. Cette graisse est idéale pour enlever la rouille, pour arrêter le grincement de cette [censuré] de porte ou pour faire briller quelque chose. Savez-vous qui se cache derrière le « doublevédé-quarante »? Un certain John S. Barry. Grâce à lui, un obscur fabricant US est passé d’un chiffre d’affaire de 2 millions de dollars à 317,1 millions de dollars, en n’ayant qu’un seul produit à son catalogue et sans faire de pubs. Car Barry pensait qu’un bon produit marcherait bien tout seul. Il vient de mourir à l’âge de 84 ans, d’une infection pulmonaire.

A l’origine, il était magasinier dans la marine. Il passa par les universités du Minnesota (où il décrocha un diplôme d’ingénieur mécanique) et le prestigieux MIT (où il obtint un MBA en commerce.) Barry travailla ensuite chez 3M, Solar Aircfraft et Adams Rite Manufacturing.

En 1969, c’est le tournant: il devient PDG de Rocket Chemical Co. Il a l’idée de rebaptiser la marque (et son produit phare) « WD-40 ». WD comme « Water Displacement » et « 40 », car il aurait fallu 40 tentatives pour concevoir le bon produit. La formule est secrète, afin d’éviter les copies.

Barry se vantait de faire l’inverse de ce qui était enseigné à Harvard: pas de campagne de pub, pas de diversification et pas de bataille pour avoir des mètres de linéaires dans les supermarchés. Son idée est de (sur)jouer le patron de PME proche des gens et de compter sur le bouche-à-oreille.

Et cela marche. En 5 ans, le chiffre d’affaire atteint 10,4 millions de dollars. En 1990, lorsqu’il prit sa retraite, le CA est de 90,9 millions de dollars. Il est resté président du conseil d’administration jusqu’en 1999.

Source:
L.A. Times

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz