Accueil Chevrolet Le Blog Auto rencontre Bob Lutz, co-PDG de General Motors au Salon...

Le Blog Auto rencontre Bob Lutz, co-PDG de General Motors au Salon de Genève 2009

52
13
PARTAGER

Lors du tour de table qui suivit l’avant-première de l’Opel Ampera, nous avons eu le privilège de rencontrer Bob Lutz, figure ô combien emblématique de l’industrie automobile et ancien pilote de chasse des Marines. Bob répondit, avec la franchise pour laquelle il est tellement connu, à nos questions. Voici la transcription de nos questions et réponses lors du tour de table avec les 12 bloggeurs les plus influents que GM invita en avant première du salon de Genève 2009.

LBA: « Comment jugez vous l’état de l’industrie automobile aujourd’hui? »

Bob Lutz: »Nous faisons face à une situation des plus désespérés et il s’agit de tenir bon en attendant 2010. Nous savons que cela va remonter et nous sommes là pour y rester. »

LBA: « Comment voyez-vous les années qui viennent? »

Bob Lutz: »Je suis optimiste quant au futur. Le bon sens sera plus précieux que l’avis des experts en économie. Cela va demander des sacrifices et nous y sommes préparés. Il nous faut garder l’enthousiasme. »

LBA: « Comment allez-vous y faire face? »

Bob Lutz: « J’adore dépasser la concurrence par des sursauts inattendus. Comme avec la Viper chez Chrysler, l’Ampera et la Volt vont nous permettre de surpasser nos concurrents par un bond en avant inattendu. »

LBA: « L’ampera préfigure l’avenir de la voiture électrique. Qu’en est-t-il de développer ce concept pour en faire une voiture de course? »

Bob Lutz: « La compétition automobile est la version commerciale de ce qu’est la guerre des militaires. Aujourd’hui, la course est transfigurée en une attraction pour le grand public. Mettre en course des voitures électriques permettra de replacer la compétition automobile dans son contexte d’origine, à savoir qu’elle doit de nouveau être un laboratoire à l’échelle 1 des technologies des voitures de route de demain. Mettre en compétition des voitures électriques est un moyen d’y revenir et de créer des innovations dont nos voitures de route vont profiter. »

LBA: « Que dites vous du reproche qui vous est fait de ne pas produire de voitures adaptés au marché? »

Bob Lutz: « Je dis que c’est une des plus grandes bêtises que j’entends ces temps-ci. Detroit produit des milliers de petites voitures économiques dont le consommateur américain ne veut pas. Depuis que l’essence est de nouveau à moins de 2 dollars le gallon (0.50 centimes le litres. NDLR), le public achète de nouveau des SUV et pick-ups avec des gros V8. Detroit construit exactement ce que veulent les clients. Arrêtez de nous dire que Detroit est trop stupide et à coté de la plaque. C’est le consommateur qui nous dicte ce que nous fabriquons! »

LBA: « Qu’en est-t-il de l’indépendance souhaitée par OPEL? »

Bob Lutz: « J’en ai assez de lire dans les journaux que le pauvre petit OPEL doit supporter les côuts de GM. La maison mêre a supporté OPEL à maintes reprises quand celle-ci n’allait pas bien. Tout le monde s’y est retrouvé. Maintenant, si le contexte économique nous dicte que GM doit ouvrir le capital d’OPEL pour laisser rentrer un invstisseur, nous le ferons. »

LBA: « Est-ce que la technologie de batteries Lithium-Ion que GM a développé sera la voie de l’avenir? »

Bob Lutz: « La technologie Lithium-Ion converge plus vite vers la série que celle des piles à combustible. Nous avons choisi cette voie pour produire des voitures de série. Toutefois, nous continuons nos développements des véhicules à piles à combustible pour la génération après la Volt et l’Ampéra. »

Un autre bloggeur: « Passons à un autre sujet. Comment voyez vous notre façon de voyager en 2050? »

Bob Lutz: « Merci de changer de sujet! Je pense que nous ne voyagerons plus du tout, mais que les technologies virtuelles vont nous permettre de faire voyager nos hologrammes. Ceci réduira sensiblement nos coûts et allègera nos emplois du temps. Le bond technologique réalisé ces dix dernières années fut impressionnant. Je pense que celui que nous réaliserons dans les 20 à 30 années qui viennent le sera encore plus. »

LBA: « Comment voyez vous les blogs par rapport aux médias traditionnels? »

Bob Lutz: « J’adore les médias non-traditionnels. Vous n’êtes pas pris dans des manières de penser et d’écrire pré-établies. Vous avez une liberté de penser. Les médias traditionnels écrivent trop souvent ce que le public s’attend à lire. »

LBA: « Merci Monsieur Lutz, nous allons écrire exactement ce que vous nous avez dit! »

Voilà qui est fait. Je dois dire que rencontrer Monsieur Bob Lutz confirme qu’il est le Mister 100.000 Volts de l’automobile!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz