Accueil Cabriolet Le roadster Yes! s’exporte aux USA

Le roadster Yes! s’exporte aux USA

158
6
PARTAGER

yes_roadster.jpg

Voici une auto qui ne dépareillerait pas sur le sol anglais. Une ligne sympa, un côté artisanal indéniable sauf que: elle est allemande. Eh oui, les britishs n’ont pas le monopole de la folie et pour une fois, la rigueur germanique s’est un peu assouplie.

Peu connue par chez nous car pas importée en France, la marque Yes! a fait ses débuts en 2000 avec la présentation d’un prototype au salon de Francfort. A la vue des réactions du public, les deux fondateurs décidèrent de passer à l’étape suivante: production puis commercialisation.

La première génération du roadster était équipée d’un moteur Audi (1.8L turbo – 285ch) largement revu. Et avec seulement 820kg à déplacer, les performances étaient à la hauteur.

Depuis, une seconde génération a fait son apparition et c’est celle-ci qui aura la lourde charge de s’exporter aux USA. Pour cette nouvelle version, peu de changements visibles ont été apportés. La ligne reste la même, agressive et compacte. Par contre, le 1.8 turbo cède sa place à un autre moteur Audi: le V6 3.2L. Avec 255ch & 890kg, le rapport poids puissance est toujours à l’avenant: 3,5kg/ch. Mais vous pouvez opter pour la variante « turbo », 930kg et 355ch. Résultat, le rapport poids/puissance tombe à 2,6kg/ch avec un 0 à 100km/h en 3,9 sec et une vitesse de pointe à 280 km/h, tout cela cheveux au vent.

Yes_Roadste_01.jpg Yes_Roadste_04.jpg Yes_Roadste_05.jpg Yes_Roadste_07.jpg

C’est donc avec cette petite bombe que la marque allemande a décidé de s’attaquer aux marchés de l’Amérique du nord (USA & Canada). Le Roadster 3.2 de Yes! sera présenté au salon de Chicago qui va se tenir du 6 au 17 février. Après la smart, voici donc une autre puce européenne qui se lance à la conquête de l’amérique et j’avoue que l’idée de voir ce petit roadster de 3,63m de long à côté d’un Hummer HT3 me fait sourire d’avance. Difficile de dire à l’avance si la marque réussira son pari, mais la Yes! emporte avec elle de nombreux atouts.
Source: WindingRoad.

PS: il existe aussi une possibilité d’upgrade proposée par la marque pour passer la puissance à 415ch!!!

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Le roadster Yes! s’exporte aux USA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Toluf
Invité

Il me semble que ce roadster est justement importé en France…
Quelqu’un peut-il confirmer ?

Toluf
Invité

Je me souviens d’un essai dans Auto Hebdo où le journaliste, pourtant passionné par ces autos très vivantes, avaient été effrayé par la nervosité de comportement de la première Yes.
J’avais trouvé bien qu’il ose le dire, au lieu de feindre l’indifférence ou de s’estomaquer devant ce pourtant mignon petit roadster.

Toy
Invité

Euh… c’ets pas Suisse plutot qu’elle est cette auto ????

Toy
Invité

Ah non, je sais pas pourquoi je voyais ca Suisse.

Bon sinon le prix ?
deja que la version 1.8T chiffrait plsu de 62000… j’ose pas imaginer…
maintenant les perfs sont là

olivv74
Invité

Je vous confirme que la Yes! est importé en France, la société se trouve entre Annecy et Genève en Haute-Savoie.

wpDiscuz