Accueil Ferrari La pluie passe et s’en va à Spa Francorchamps en LMS.

La pluie passe et s’en va à Spa Francorchamps en LMS.

51
0
PARTAGER

depart_spa_francorchamps.jpg

La pluie arrive. Ce ne sont pas quelques gouttes, mais les gros nuages que l’on pouvait craindre. Entre des secteurs inondés et des zones légèrement humides, il faut être prudents.

Belle bataille entre Xavier Pompidou sur la Porsche 997 Felberayr et la Ferrari du Virgo Motorsport. La Ferrari se fait dépasser dans la nouvelle portion, et elle rentre aux stands… Xavier Pompidou est le nouveau leader, mais il continue à faire un tour en slicks… Gageons que ce choix stratégique ne le pénalise pas trop.

felbermayr_porsche_77.jpg

La piste sèche vite, très vite. La Radical de Embassy fait un tête à queue, sous la pression de la Zytek Barazi. La course est animée. La pluie a du faire ressortir des taches d’huile et de carburants un peu partout, la prudence s’impose encore pendant quelques tours. La seule Peugeot qui reste en piste lève clairement le pied. Pedro Lamy tourne en 2.09 (alors que le meilleur tour en course est de 2:03.316)… On se dirige vers une échéance de course à 6h et non 1000 km.

peugeot_contre_peugeot.jpg

A une heure du but, la Spyker n°85 sort de la piste en haut du raidillon. Tout comme pour la sortie de Raymond Narac, les médecins et commissaires se pressent… le GT2 est touché par les sorties ! Et la pluie revient. Spa est fidèle à sa réputation. La course n’est pas tronquée par la pluie, mais son arrivée à plusieurs reprises force les équipes à jouer stratégique.

La construction assez originale de la Spyker semble donner des difficultés aux unités d’extractions… Cela fait plus de 10 minutes que la voiture est arrêtée. Les portières ne ferment plus, la voiture a bien souffert. Rien de bien nouveau au classement. Peugeot en LMP1, la RML en LMP2, la Saleen Oreca en GT1 et la Porsche de Xavier pompidou en GT2. Green ! Green ! Green ! Ca repart enfin.

La Lola du Quifel ASM Team se bat avec la Zytek Barazi. Burgeno sur la Lola touche la Zytek… qui s’immobilise. Elle est actuellement à l’agonie… Michael vergers n’a pas su être patient, suspension avant qui semble rompue. La direction est touchée, il roule sur l’herbe, incroyable. La voiture est arrêtée. Un beau duel qui s’annonçait… dommage.

Photo : Thierry Bovy et Alexandre Guillaumot

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz