Accueil F1 Essais F1: Jerez

Essais F1: Jerez

58
1
PARTAGER

Diapo_125Les essais F1 continuent en ce mois de décembre avant la trêve de Noêl. Après Barcelone, les équipes se sont rendues encore plus au sud de l’Espagne, sur le circuit de Jerez en Andalousie.

A noter aujourd’hui, le crash de Luca Badoer sur sa Ferrari qui lui a valu un passage au centre médical du circuit, puis Alexander Wurz sur McLaren, qui  a vu ses essais interrompus suite à une sortie de route. Les Gris ont poursuivi leur programme avec Gary Pafett sur la McLaren rescapée. 

Toujours au chapitre des incidents, Toyota a du faire face à l’absence
forcée de deux de ses pilotes. Olivier Panis d’abord, souffrant, il n’a
pu rejoindre le circuit espagnol. Et puis ce fut Ralf Schumacher, dont
ses douleurs dorsales se sont réveillés… Ricardo Zonta rentré au Brésil, Toyota a rappelé en urgence Ryan Briscoe, qui a effectué son retour au sein du team nippon. Quant au pauvre Jarno Trulli, il a du interrompre ses vacances pour se glisser dans le bacquet de la seconde voiture.

54032

MidlandF1 était présent pour nous présenter ses nouvelles couleurs et faire découvrir le V8 Toyota à ses deux pilotes titulaires, Albers et Monteiro. Narain Karthikayan ex-pilote Midland, en attente d’une titularisation au poste de 3ème pilote chez Williams, a tourné au volant de la FW27 hybride à V8 Cosworth.

53984

Chez Honda, Jenson Button a découvert le V8, en compagnie de Rossiter sur la seconde voiture. Quant à Renault, ils se font remarqué en tournant toujours en V10 bridés dans la R25, les pilotes d’essais Montagny et Kovalainen ayant concentré leurs efforts sur le développement des gommes Michelin. Les Français affirment être en avance sur leur programme.

Jv

Jacques Villeneuve, fraichement confirmé par BMW pour la saison 2006 a découvert le V8 de Munich dans la Sauber hybride et a fait part de ses impressions. JV: "Il est
toujours bon de reprendre le volant après un break. De plus, cétait la
première fois que je pilotais pour BMW et avec un moteur V8.
Il est
difficile de comparer le V8 au V10 mais je mattendais à une plus
grande perte de puissance et à plus de vibrations. Ce nétait pas si
mal et plutôt plaisant à piloter en fait. La vitesse dans les courbes
semble être la même mais on est plus lents en lignes droites.
La
conduite sera de toutes façons excitante et physique. Jespère au moins
quen étant moins rapides en ligne droite nous pourrons bénéficier
dune meilleure aspiration, ce qui pourrait nous aider à tenter des
manuvres de dépassement"

Au chapitre technique, Ferrari roulait en V10 dans la F2005 pilotée par Marc Gené, et Badoer en V8 sur F2004M  jusqu’à sa sortie de route. Avec Renault et RedBull, le reste du plateau a roulé en V8. Le meilleur temps de la journée est à mettre au crédit de Badoer devant Button et Montagny. Montagny qui domine Kovalainen depuis le début des essais, ce qui nous laisse des interrogations quant à l’engagement du Finlandais, ou qui conforte l’incompréhension du limogeage du Francais à la vue de ses performances de haute facture…

Côté politique, l’évènement de la semaine était chez Williams. Franck Willams a signé les accords Concorde régissant la F1 jusqu’en 2012. Il rejoint ainsi Ferrari, RedBull, et MidlandF1 ayant déja ratifié le traité.  Mais l’actualité est aussi du coté de Sébastien Loeb, qui suite à un entretien avec Jean Todt, a avoué vouloir tester la Ferrari. De là à voir les Rouges aligner un duo Rossi-Loeb à l’horizon 2008…

A ne pas manquer la semaine prochaine toujours à Jerez, le retour de Michael Schumacher, probablement dans le bacquet de la nouvelle F2006.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Essais F1: Jerez"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité
Pierrick, tu me sembles mal connaître Ferrari pour ne pas dire la F1 et je ne cherche pas à t’insulter. Je n’étais pas disponible ses jours-ci et je n’ai pas vu ton article mais maintenant que je l’ai lu, je dois te dire que Ferrari n’allait certainement pas donné la F2006 à Schumi à Jerez car Ferrari prépare soigneusement son coup et ne va pas prendre le risque de donner des « idées » à la concurrence avant l’heure. Pour ta gouverne, Schumi a testé le V8 Ferrari et a littéralement « humilié » d’entrée tous ses adversaires en signant le meilleur temps après… Lire la suite >>
wpDiscuz