Accueil Aston Martin Aston Martin Vantage : l’Aston qui étonne

Aston Martin Vantage : l’Aston qui étonne

2185
23
PARTAGER

Voici la nouvelle Aston Martin Vantage. Technologiquement, elle représente un pas en avant, mais aussi stylistiquement. Dans le bon sens ?

Inspirée par la DB10 ?

Esthétiquement, la nouvelle Aston Martin Vantage va en étonner plus d’un. Les ligne se tendent et surtout la calandre descend très bas. C’est sans doute ce qui se voit le plus. Aston avait déjà fait évoluer sa calandre mais elle restait relativement identique. Là, ça change. Il y aura des pour et des contre, comme à chaque changement.

La calandre descend donc très bas, jusqu’à une lame en carbone (spliter). Les feux avant changent également. Le regard devient plus acéré. Le capot conserve les deux « virgules » habituelles, mais parait plus large et plus « aplati ».

De profil, le trait se tend également. L’ouïe d’aération disparaît pour une version plus « diffuse ». La ceinture de caisse aussi voit son dessin plus droit. En revanche la vitre perd sa petite custode avant ce qui simplifie le profil. Les poignées restent escamotables.

On oublie les classiques

A l’arrière. Comment dire. Cela change aussi beaucoup. Finis les feux en « boomerang ». La signature lumineuse fait un léger « S » et se prolonge sur la partie centrale. Le bouclier a un dessin très torturé avec de larges parties « découpées » pour intégrer les sorties d’échappement.

Le tout est posé sur un diffuseur imposant. Cela doit coller l’arrière à la route. Heureusement, la ligne du pavillon semble rester à peu près la même. Une chose est sûre, ce nouveau dessin va faire réagir.

Du mieux à l’intérieur mais…

A l’intérieur, le saut est également impressionnant. La V8 Vantage avait un intérieur un peu daté même s’il tenait encore la comparaison avec la finition. Ici, l’Alcantara le dispute au carbone, à l’aluminium et au cuir. Le dessin est « tarabiscoté » mais pas déplaisant. Il reste encore pas mal de bouton ce qui n’est pas trop le sens actuel des intérieurs (pour ne pas dire que certains vont trouver qu’il y en a beaucoup trop).

Les compteurs basculent aussi dans « le nouveau siècle », de même que le volant. Cela perd sans doute le charme des Aston Martin « d’avant » mais cela rafraîchit grandement le style.

Prête pour la course ?

Techniquement, la nouvelle Aston Martin Vantage est mue par un V8 bi-turbo de 4 litres. Développant 510 chevaux et 685 Nm de couple, il est accouplé à une transmission ZF à huit rapports. Adieu le V8 de 4,7 litres atmosphérique. Mais la Vantage devrait être transfigurée.

Le 0 à 100 km/h est abattu en un peu plus de 3,5 secondes et la vitesse maximum est de plus de 310 km/h. Le moteur est reculé en position centrale avant pour obtenir une répartition du poids 50/50. La perfection selon Aston Martin. Le moteur est aussi implanté le plus bas possible pour un meilleur centre de gravité.

L’Aston Martin Vantage dispose d’un différentiel électronique (E-Diff). Le différentiel agit de concert avec le contrôle de stabilité ainsi que le contrôle de couple dynamique. Un différentiel électronique a plusieurs avantages par rapport à un différentiel mécanique « classique ». Il réagit instantanément, passant d’un côté à l’autre de sa plage de fonctionnement. Et, surtout, il pèse moins lourd.

La nouvelle Aston Martin Vantage, vous la trouvez comment ?

View Results

Loading ... Loading ...

Bientôt aux 24 Heures du Mans

Car la nouvelle Aston Martin a fait aussi la chasse au poids. L’ancienne version pèse 1610 kg à sec, contre 1530 kg pour cette nouvelle mouture. Aston Martin promet également une direction assistée électrique dont l’asservissement dépend de la vitesse. De plus il n’y a que 2,4 tours de volant entre les butées.

Basée sur le châssis aluminium de la DB11, l’Aston Martin Vantage bénéficie d’évolutions importantes. Ce qui fait qu’au final, 70% du châssis est nouveau. Les suspensions sont adaptatives et participent à toute l’électronique embarquée pour optimiser le comportement de la voiture.

La nouvelle Aston Martin Vantage commencera à être livrée au second trimestre 2018. Mais, les commandes sont ouvertes. Comptez 154 000 euros (en Allemagne selon Aston Martin) pour la bête, hors options (liste très longue !).

Cette nouvelle Aston Martin Vantage va remplacer le modèle actuel qui a tiré sa révérence le weekend dernier en WEC. On la retrouvera entre autre sur le circuit du Mans.

Carrosserie

2 portes, 2+0
Châssis en aluminium extrudé collé, panneaux en acier
Feux  full LED

Moteur

V8 4 litres bi-turbo, en alliage
Position centrale avant, propulsion
Taux de compression 10.5:1
Echappement contrôlé électroniquement
Fully CNC machined combustion chambers
Puissance maximale : 503 ch / 375kW à 6000 trs/min
Couple maximum : 685Nm de 2000 à 5000 trs/min
Accélération: 0-100km/h en 3.6 secondes
Vitesse maximale : 314 km/h

Consommation (estimée)

C02 : 245 g/km
Ville :                14,4 litres/100 km
Route :       8,2 litres/100 km
Combiné          10,5 litres / 100 km

Jantes et pneus

Jantes 20 pouces en ‘Y’ – argentées
Avant 20 pouces Pirelli P Zero 255/40/20
Arrière 20 pouces Pirelli P Zero 295/35/20

Dimensions

Longueur – 4465 mm
Largeur (avec rétroviseurs) – 2153 mm
Largeur (sans rétroviseurs) – 1942 mm
Hauteur – 1273 mm
Empattement – 2704 mm
Réservoir – 73 litres
Poids à sec – 1530 kg (avec options gain de poids)
Répartition du poids – 50:50

Source et illustration : Aston Martin

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Aston Martin Vantage : l’Aston qui étonne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sylver
Invité

J’aime beaucoup. Pour la calandre, on retrouve les traits de la Vulcan.
Pour info, la GTE a également été présentée à Londres ce soir.

ema
Invité

ce serait bien de voir avec la plaque d’immatriculation à l’avant, cela doit avoir un impact sur le style de la « calandre »

Membre

Comment ne pas voir la DB10 dans cette face avant : http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2016/02/19/12/315CC43500000578-3454443-image-a-37_1455883971647.jpg
D’ailleurs, vu de devant, les feux me font penser a la Miata.
Bon, j’adore l’arriere, mais je trouve que le tout manque un peu de classe. Apres, la couleur doit y etre pour qlq chose, et ca change, ce qui n’etait pas arrive depuis des lustres….

akouel
Invité

Je ne suis pas fan de la face avant qui selon moi manque de relief. En revanche, le profil et l’arrière sont très réussis. Et elle a les hanches larges! Comme les ailes arr sont mises en avant, j’adore!

Nico
Invité

J adore l intérieur avec la console centrale qui ressemble à une ancienne Fiesta, c est ce qui me semble le plus raté. L avant fait très Mazda. Le profil et l arrière sont mieux réussi . Il manque l Aston touch je trouve au final

wpDiscuz