Accueil Ford La seule Ford GT40 Roadster encore d’origine à vendre

La seule Ford GT40 Roadster encore d’origine à vendre

156
0
PARTAGER

Une Ford GT40 en vente, ce n’est pas ce que l’on peut appeler du sensationnel. Mais une GT40 Roadster, qui plus est la seule encore dans sa condition d’origine, c’est déjà bien plus intéressant. Et encore plus au vu du riche passé du véhicule.

L’entreprise Girardo & Co est spécialisée dans la vente de bolides rares et prestigieux. Ainsi, à son catalogue actuel, on compte une Rover 3500 SD1 Group 2 de 1981, une Ferrari 365 GTB4 de 1970, ou encore une Ferrari 512S de 1970 ayant tourné dans le film Le Mans (d’ailleurs déjà vendue). Mais la société fondée par des anciens de Bonhams et RM Sotheby’s a actuellement un autre trésor en stock : une Ford GT40 Roadster de 1965, et plus précisément le premier d’une série de douze prototypes au numéro de châssis spécifique.

Au total, Ford n’aurait construit en tout et pour tout que six Roadster. Dont quatre sur châssis acier comme l’exemplaire en vente, qui porte le numéro de châssis GT/108. Celui-ci est sorti fin février 1965 des ateliers de Ford Advanced Vehicles à Slough en Angleterre. Pour la partie mécanique, il embarque un V8 289 ci gavé par carburateurs Weber, et accolé à une boîte de vitesses Colotti à quatre rapports. Esthétiquement, il arbore les fameuses jantes Borrani à rayons chaussées en Goodyear. Enfin, les entrées d’air situées derrière les portières sont spécifiques, plus évasées que celles des futures Mark 1.

Entre les mains de Carroll Shelby… et de Jim Clark

Et c’est là que l’histoire devient encore plus intéressante. Fraîchement construite, GT/108 est envoyée aux Etats-Unis dans les ateliers californiens d’un certain… Carroll Shelby. Quelques semaines à peine après avoir été testée sur le circuit anglais de Silverstone par John Whitmore et Richard Attwood, futur vainqueur du Mans en 1970. Une fois outre-Atlantique, GT/108 participe à différentes exhibitions. Riverside en mars, Laguna Seca en mai, ou encore Candlestick Park en août, où elle officia en tant que pace-car.

Le week-end du 1er au 3 octobre 1965, GT/108 fut envoyée au Grand Prix de Formule 1 à Watkins-Glen, où Jim Clark  alors fraîchement double champion du monde en prit le volant. Equipé d’un microphone, le pilote anglais en profite alors pour donner aux spectateurs du jour ses impressions de conduite sur la GT40 Roadster.

Sauvée in extremis de la mise en pièces…

Par la suite, GT/108 échappa au pire. En effet, importée initialement (et officiellement…) temporairement pour des tests, sa présence sur le sol américain pour une si longue période attira l’attention des douanes américaines, et Ford dut se résoudre à payer 140 000 $ pour lui éviter à elle et à GT/109 de connaître le même sort que GT/110. A savoir finir découpée et en pièces détachées. Les GT40 Roadster, tout prototypes fussent-ils, étaient tout de même estimés à près de 2 000 000 de dollars par l’administration américaine…

C’est le 31 juillet 1969 que Ford publia une liste d’environ 10 GT40 présentes dans son stock. Et c’est également à cette période que son premier propriétaire en fit l’acquisition. Afin de pouvoir utiliser son nouveau jouet sur route, celui-ci obtint de Dearborn un certificat spécial pour l’immatriculer dans l’état du Michigan. La seule entorse à la configuration originale fut le recours à une boîte de vitesses en provenance de chez ZF, en lieu et place de la Colotti d’origine.

Par la suite, GT/108 changea plusieurs fois de mains. Mais les propriétaires successifs ont pris soin de respecter la configuration d’origine du roadster, à contrario de ses semblables. Au fil des ans, cet exemplaire participa à des réunions aussi illustres que le meeting pour les 25 ans de la GT40 à Watkins-Glen en septembre 1989. Ou le concours d’élégance de Pebble-Beach en 2003.

Si aucun prix n’est affiché sur l’annonce, nul doute qu’un tel exemplaire doit, au vu de son pedigree et des illustres pilotes qui en ont pris le volant, être proposé à un prix astronomique. Aux alentours de 10 millions de dollars, voire plus? GT/108 est  déjà passée sous le marteau de RM Sotheby’s en août 2014, lors de la vente de Monterey. Elle a alors été adjugée hors frais à 6 930 000 $.

Et GT/109 alors ? Selon les informations disponibles, celle-ci est actuellement en pleine restauration, sans plus de détails.

Source : Girardo & Co

Illustrations : Girardo & Co

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz