Accueil Chevrolet Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 9 de 2017

Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 9 de 2017

63
0
PARTAGER

C’est la pré-rentrée en EuroFormula Open. Elèves appliqués, Yan Leon Shlom (Fortec) et Harrison Scott (RP Motorsport) remportent chacun une course.

EuroFormula Open

Comme chaque année, au milieu des tests hivernaux, l’EuroFormula Open s’offre de vraies courses, au Paul Ricard. Yan Leon Shlom, vu en F4 Italia, débarque chez Fortec. Il rejoint notamment Alexey Chuklin, qui ne roule que les années impaires. Teo Martin a recruté Javier Cobiàn. Mais le vice-champion de F4 France 2016 ne participera qu’aux manches espagnoles.

Jannes Fittje (Fortec) décroche la pole hivernale, sous la pluie.

Le samedi, il pleut des cordes et le peloton s’élance derrière le safety-car. La voiture s’efface avec Fittje devant Thiago Vivacqua (Campos) et Shlom. Matheus Iorio (Campos), Simo Laaksonen (Campos) et Daniil Pronenko (BVM) effectuent de belles figures et ils doivent renoncer. Shlom et Harrison Scott (RP Motorsport) doublent Vivacqua. La pluie a seché, la piste s’assèche et le Russe rattrape le leader Allemand. Fittje craque et Shlom en profite pour le doubler. Derrière eux, Scott commet une erreur et Vivacqua saisit l’opportunité.

Shlom remporte ainsi sa toute première course d’EuroFormula Open. Fittje et Vivacqua complètent le podium. Comme il s’agit de trois débutants, il n’y a donc pas de second podium.

Il n’y a pas de deuxième pole. Le samedi après-midi, c’est déjà la course 2. Le poleman Devlin de Francesco (Carlin) reste scotché sur la grille. Parti 3e, Scott est le premier leader, devant Vivacqua et Nikita Troitskiy (Drivex.) Quant à Shlom, il est victime d’une bousculade. Fittje, 4e, klaxonne derrière Troitskiy. Néanmoins, le Russe accélère le rythme, il revient sur Vivacqua, qu’il double.

Premier succès en EuroFormula Open pour « OAG » Scott. Troitskiy est 2e et Vivacqua, le seul à monter sur les deux podiums, 3e.

British F3

Callan O’Keefe a connu une carrière en dents de scie. Brillant en BMW Talent Cup, il se loupe durant la finale et termine 9e. Ca n’empêche pas Red Bull de le recruter pour une saison d’ADAC Formel Masters, en 2013. C’est un bide et le limonadier le lâche. Le Sud-africain dispute la FR NEC 2014, décrochant une victoire. Il ne confirme pas l’année suivante et il se retrouve sans volant à mi-saison. Il réapparait un an et demi plus tard, lors de l’Autumn Cup de British F3. Il vient de s’engager avec Douglas pour 2017 ; sa première saison complète depuis 2014…

De son côté, Fortec recrute Manuel Maldonado. Cousin de qui-vous-savez, il est passé par la F4 Italia, puis la MRF 2000, sans marquer les esprits. Le Vénézuélien fera équipe avec Nicolai Kjaergaard (issu du British F4) et le redoublant Ben Hingeley. Fortec est donc la 2e équipe au complet (avec Carlin.)

Pro Mazda

La Pro Mazda effectue un test collectif à Miami-Homestead. Pour rappel, c’est la dernière année du châssis Star. Du coup, les volontaires sont encore moins nombreux que d’habitude. Les pilotes d’US F2000 préfèrent redoubler ou tenter une montée en Indy Lights. Seul le champion Anthony Martin (Cape Motorsport) suit le chemin normal. TJ Fisher (Pelfrey), vu en FR BARC et en FR ALPS, compte profiter d’un peloton dégarni. Les « jeunes », champion en titre ont également recruté Carlos Cunha, issu de la F3 Brazil et Nikita Lastochkin, pilote moyen d’US F2000.

Camping World

Clay Greenfield est un des « petits » de la Nascar. Patron d’une PME de TP, la semaine, il s’aligne à deux, trois courses par an. En général, son week-end s’arrête aux qualifications. Lors des NextERA Energu Drink 250, à Daytona, il réussit à se qualifier. Du jamais-vu pour ce natif du Tennessee  depuis Talladega 2015 ! Le jour J, il est donc dans le peloton. Il rêve peut-être de rééditer son exploit, ici-même, en 2012 (son unique top 10 en Camping World.) Il passe devant le starter. C’est parti ! Il boucle un premier tour. Là, il y a un carton devant lui. Un « big one » et il ne peut rien faire. Son Chevrolet aux couleurs de sa boite, US Pavement, figure parmi les 17 pick-up éliminés après un unique passage.

Vexé, Greenfield espère être présent à Martinsville, en avril. Souhaitons lui bonne chance.

Crédits photos : EuroFormula Open (photos 1 à 4), British F3 (photo 5), Fortec (photo 6), Pro Mazda (photo 7) et US Pavement (photo 8.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz