Accueil Audi Essai Audi A5 2.0 TFSi 2017

Essai Audi A5 2.0 TFSi 2017

539
63
PARTAGER

Le renouvellement de la gamme A5 se complète, avec maintenant l’arrivée de la Sportback seulement quelques mois après le coupé. Sur la génération précédente, deux ans s’étaient écoulés. Nous avons découvert la dernière-née sur les routes d’Occitanie.

Style extérieur

La Sportback fut la carrosserie la plus vendue du catalogue A5, avec au moins 75% des exemplaires de la production écoulés en France. Audi n’avait donc pas le droit de se tromper, et ce n’est heureusement pas le cas. La finesse du regard du coupé, se retrouve logiquement ici. Le capot bombé qui booste son look aussi.

Le profil se voit marqué par une ligne tendue jusqu’au coffre qui lui donne de faux airs d’A7. A l’évidence, l’ensemble ne manque pas d’élégance et de classicisme qui devrait lui faire passer les années sans difficulté. Pour ceux qui désirent toujours une A4 avec une apparence plus marquée, l’opération est réussie. On ne peut pas forcément en dire autant par exemple d’une Série 4 Gran Coupé qui se distingue trop peu d’une Série 3.

Style intérieur et équipement

On aimerait pouvoir vous dire que l’habitacle ne semble pas aussi parfait qu’il n’y paraît. Sauf que c’est bel et bien le cas. L’assemblage millimétré et le raffinement des matériaux choisis valorisent la réputation du constructeur d’Ingolstadt. On aime la présentation plutôt moderne, renforcée par des équipements remarquables comme le virtual cockpit par exemple.

Cependant, alors que l’équipement complet la propulse dans le siècle suivant, on ne peut s’empêcher de pester contre le large écran couleur. Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas tactile. Du coup, la présence de Carplay ou Android Auto perd de son intérêt, car il faut naviguer dans les applications via la molette. On se surprend donc assez régulièrement à essayer de taper l’écran comme un smartphone… Pour ce qui est de l’habilité, on se trouve plutôt à l’aise à quatre, et le coffre de 480 litres permet d’emmener les bagages des occupants.

Motorisation

Nous avons volontairement boudé le Diesel, pour profiter du 4 cylindres TFSI turbo essence de 252 chevaux. Il s’agit clairement d’une des meilleures configurations pour ce modèle. Il ne manque ni de couple, ni d’allonge, et nous gratifie même d’une sonorité qui n’a rien de désagréable quand on le sollicite promptement, comme en témoigne le 0 à 100 km/h en 6 secondes. La boîte automatique DSG s’avère être une très bonne compagne, avec des passages de rapports lissés, et une réactivité de premier ordre.

Les petites routes autour du cirque de Navacelles nous ont permis de profiter de cette confortable puissance, qui efface tous les reliefs sans véritable difficulté. La transmission Quattro assure pour sa part une motricité sans faille en toute circonstance, ce qui rassure, mais permet aussi surtout de passer la puissance au sol sans trembler.

Sur la route

En terme de comportement, l’A5 s’avère sûre, et nous invite un peu à la bousculer. Si toutefois les passagers sont d’accord… Car la direction consistante facilite la vie quand il s’agit de la placer dans les courbes quand on augmente le rythme. L’amortissement se met lui au diapason quand on sélectionne le mode Sport. Il se raffermit et limite ainsi les mouvements de caisse. Sans parler de sportivité pure et dure, son dynamisme se voit en effet renforcé dans ces conditions.

Elle n’oublie pas non plus d’assurer un confort de bon aloi quand on adopte une allure plus raisonnable. Simplement, elle fait preuve d’une certaine raideur quand les routes ne présentent pas un bitume parfaitement lisse. Des berlines affichent probablement un meilleur compromis confort / dynamisme, mais on ne peut pas dire que l’A5 est mauvaise sur ce chapitre. On émet toutefois une réserve sur l’insonorisation, avec des bruits d’air qui ont perturbé notre quiétude à allure autoroutière.

Tarif et conclusion

Evidemment, il ne faut pas s’attendre à ce que cette Audi A5 se montre bon marché. Surtout dans notre finition disposant du pack S-Line. Ainsi notre modèle d’essai dépasse allégrement les 56 000 euros. On vous passe le tarif effrayant des différentes options, mais le succès de la génération précédente et le panier moyen nous laissent penser que les clients professionnels et particuliers y mettront le prix. Pour ceux qui désirent se différencier d’une sobre A4, l’A5 apparaît toujours comme une belle alternative.

Crėdit photos Audi et essai

+Silhouette
Prėsentation intėrieure
Habitabilité
Grand ėcran non tactile
Grille de tarifs

 

Audi A5 Sportback 2.0 TFSi 252
Moteur
Type4 cylindres en ligne turbo essence
Cylindrée (cm3)1984
Puissance (kW/ch)252 à 5000
Couple (Nm)370 à 1600
Transmission
Roues motricesIntėgrale Quattro
Boîte de vitessesAutomatique à 7 rapports
Châssis
Suspension avantNC
Suspension arrièreNC
FreinsDisques ventilés AV / disques AR
Jantes et pneus245/40R18
Performances
Vitesse maximale (km/h)250
0 à 100 km/h (s)6
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)7,8
Cycle extra-urbain (l/100 km)5,2
Cycle mixte (l/100 km)6,2
CO2 (g/km)141
Dimensions
Longueur (mm)4733
Largeur (mm)1843
Hauteur (mm)1386
Empattement (mm)2824
Volume de coffre (l)480
Réservoir (l) 58
Masse à vide (kg)1610

Poster un Commentaire

63 Commentaires sur "Essai Audi A5 2.0 TFSi 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Ce n’est pas forcément une aberration l’écran non tactile. On a quand même le plus souvent les deux mains sur le volant, et l’écran est relativement loin quand il voit commencer à le toucher. Bref, ce n’est surement pas pour rien qu’Audi à préféré une molette bien plus réactive en situation….

Panama
Invité

Je suis d’accord. D’ailleurs je me surprends à éteindre de plus en plus souvent cet écran central car on a constamment les yeux rivés dessus et ça peut devenir assez dangereux

DiZeL
Invité

uhuhuh… C’est pour ça que Renault a limité la puissance des moteurs sur la Talisman (puisqu’on parle d’elle) : au delà de 200ch on est trop tenté d’appuyer un peu trop et ça peut devenir assez dangereux.

Sérieux vaut mieux un toucher de doigt qui t’amène direct au bon menu plutôt que 5 actions avec la molette, non ?

greg
Invité

Cela dépend des situations.
En fait des Tests ont démontré que dans un Milieu urbain, ponctué de nombreux arrêts, un système touch Screen est préférable.
A l´inverse un système de molettes est plus efficace/distrait moins sur autoroutes.
En fait l´idéal serait de combiner les deux, ce que certains font déjà (BMW, Genesis).

SGL
Invité

Tout dépend de l’interface des écrans aussi !
Sur le chasseur F-35 deux écrans tactiles de 20 x 25 cm remplacent des dizaines de boutons pour soulager la charge de travail du pilote qui ne dispose pas d’un deuxième membre d’équipage pour gérer les opérations autres que le pilotage.

ART
Invité

En effet SGL, mais ici la tablette est posée sur le tableau de bord, donc relativement loin qui oblige un geste et de porter l’attention à ce geste. La molette à côté du bras posé sur la console semble plus intuitive et évite trop de distraction

DiZeL
Invité

@ART : pour moi le problème n’est pas tant le geste (je sais tenir mon volant à une main et surtout j’ai toujours les pieds sur les pédales) mais le temps pendant lequel tu regardes la tablette au lieu de regarder la route. Pour la plupart des actions tu dois quand même regarder ce que tu fais, et ce sera toujours plus long avec un écran non tactile (si l’interface est bien faite).

Après tu peux toujours essayer de mettre en avant l’aspect sécuritaire mais franchement cela ressemble surtout à de la pingrerie…

ART
Invité

Dans les deux cas, tactile ou non tactile, il faut regarder ce que l’on est en train de faire, d’accord. Cela dit, un molette placée à côté du bras sur la console centrale, permets de garder le haut du corps en place, sans avoir à le bouger pour aller toucher directement l’écran.
J’imagine mal Audi ou d’autres constructeurs avoir fait l’impasse du tactile pour une question financière, l’ergonomie a du être le moteur du choix.

Panama
Invité

L’ergonomie ou la préférence des clients !

billou
Invité

yep l’un de pire avion jamais construit une belle référence :p

Panama
Invité
Une bien belle auto, dont les tarifs reflètent la qualité de construction et la durabilité. Reste que la transmission Quattro impose l’essentiel du couple sur les roues avant et donc des remontées de couple – et il y en a du couple – pas franchement agréables si on commence à avoir le pied lourd. Quant à la DSG, elle ne vaudra jamais une bonne BVA à convertisseur de couple. Bref, pour le plaisir de conduite mieux vaut aller chez BMW. Les A4 et dérives sont vraiment le cœur de gamme d’Audi, ce sont d’excellentes voitures. Et ne me comparez pas… Lire la suite >>
Corto
Invité

oui mais avec ma logan y’a pas de prb de remonté de couple … ok je sort ^^

SGL
Invité

Très belle auto effectivement !
Mais la Talisman est aussi très belle et malheureusement encore qu’en 4 portes.
@ Panama, la Talisman n’est pas comparable parce qu’elle n’existe pas (encore) dans une motorisation et finition équivalente.
Mais elle serait totalement comparable (bien sûr avec des « si ») en attendant le prix est totalement incomparable.
La Skoda Superb Laurin & Klement est également d’un niveau extrêmement proche, la différence de prix est-elle vraiment justifiée… le doute persiste !
Le dogme de la voiture forcément supérieure aux autres est un argument de vendeur !

panama
Invité

SGL, ce n’est pas parce qu’on met du cuir sur des sièges que le niveau de finition est comparable.
Tout d’abord parce que sous le cuir les sièges… ne sont pas les mêmes. J’ai trè bien vécu ça en passant d’une A3 à une Golf : rien à voir !

SGL
Invité

C’est très étonnant ça !
Piëch avait même dit que VW serait l’égal de Mercedes, Audi l’égal de BMW.
Alors théoriquement entre une Golf haut de gamme et une A3 la différence de finition devrait être d’un angström.
Jadis, je suis monté dans une Golf haut de gamme finition cuir, elle était splendide pour l’époque.

SGL
Invité

Qui plus est, cela, du coup, remettrai le niveau de finition des VW au niveau de Seat.
Aurait-il tant d’écart entre les marques du même groupe ?

Guillaume D.
Invité

Sur la nouvelle A5, en situation de conduite normale, il y a plus de couple dirigé vers les roues arrière (60 %) que vers les roues avant.
Ensuite, selon les conditions d’adhérence, jusque 70% du couple peut être transféré vers l’avant et jusqu’à 85 à l’arrière.

panama
Invité

Euh non Guillaume je ne crois pas…

Guillaume D.
Invité

Vous pouvez me croire pourtant! Si vous lisez la langue de Shakespeare, je vous conseille de lire l’article sur l’évolution du système quattro sur Wikipedia ( https://en.wikipedia.org/wiki/Quattro_(four-wheel-drive_system) ).

Depuis l’utilisation du Torsen T3 et du différentiel central à pignon en couronne, la répartition du couple, de base, est bien de 40% sur l’essieu avant et de 60% sur l’essieu arrière.

Panama
Invité

Pour le T3 effectivement c’est bien 40/60 mais est-ce que cette version bénéficie du Quattro T3 ou d’une version simplifiée type haldex ?
De toute façon l’avenir c’est la traction avec pont arrière enclenchable :
« Audi announced « Audi Quattro with Ultra Technology » in February 2016, it is a front-wheel drive biased system for use on platforms with longitudinally mounted engines, and shares much in common with their Haldex based systems. »

Guillaume D.
Invité

L’Haldex, c’est pour les moteurs transversaux (Audi A1, A3, TT). Pour les autres (hormis quattro ultra), c’est du Torsen ou équivalent, avec répartition 40/60.
Et le quattro ultra n’est pas appelé à remplacer le quattro: les performances et les possibilités ne sont pas comparables oubequivalentes.

Panama
Invité

Moi j’avais compris que le Quattro ultra allait se généraliser même sur les A6/A8. Point à creuser !

beniot9888
Invité

« Une bien belle auto, dont les tarifs reflètent la qualité de construction et la durabilité. »

Elle est plus chère car elle est mieux, ou elle est mieux car elle est plus chère ?

SGL
Invité

Oui au minimum 14.000 euros plus cher que la plus chère des Talisman ! une paille !!
Elle peut être meilleure ! 😀
En ingénierie, il est plus difficile de faire une bonne voiture à moins de 5.000 € qu’une très bonne à 60.000 € 😉
Ça ne va pas plaire à tout le monde, mais c’est la réalité.

ART
Invité

Ca sera intéressant de voir au bout de 10, 15ans voir les états et rossignols respectifs entre cette A4 et une Talisman

SGL
Invité

Oui @ART, faut espérer, cela serait logique.
Je connais plusieurs « vieux » qui roulent encore en R25, ça couine un peu certes, mais ça roule encore bien.
Et chez les concessionnaires, une auto ayant plus 7 ans n’a de toute façon plus beaucoup de valeur marchande, alors les 15 k€ de différence à la base sont quand même lourd à digérer !

panama
Invité

C’est sans doute pour ça que Infiniti et Lexus n’arrivent toujours pas à se hisser au niveau d’une simple A4, hummm ?

amiral_sub
Invité

la plus jolie audi (à mon gout). Peut-on avoir une idée de la conso réelle?

SGL
Invité

Si cela est comme la précédente génération, les motorisations essences sont là pour faire, avant tout, bonne figure, car elle se vendait à 90 % en diesel !!! 😯
Maintenant si on veut faire que du 8l au 100 km, j’imagine qu’il faut mettre un œuf sous la pédale d’accélérateur ! 😉
Car la bébête pèse plus d’1T6 à vide…
Alors sauf à avoir des actions chez les pétroliers, c’est une auto qui s’apprécie en diesel (malheureusement)

ART
Invité

En effet, comme toujours, tout dépend du rythme de la conduite, peu d’infos là dans l’essai….

amiral_sub
Invité

SGL: les motorisations essence se vendent en masse dans le monde. Seule l’europe est dieselisée. http://www.leblogauto.com/2013/08/diesel-tendance-du-marche-a-travers-le-monde.html
Quant à moi (je ne suis pas une entreprise), je n’achèterais pas un coupé à 56000€ en diesel, donc des infos sur ce moteur m’intéressent

Christophe
Invité
amiral_sub
Invité

merci Christophe. Oui je connaissais mais je n’avais pas été voir. Elle consomme le double de ce qui est annoncé. C’est quand même aberrant d’avoir un tel écart, ce sont des données mensongères

SGL
Invité

Oui très juste @amiral_sub.
Mais dans les faits, Audi a encore vendu 90% d’A5 en diesel en 2016 après le scandale du TDiGate !!!
Officiellement presque tout le monde est contre le diesel, surtout avec un premium, et dans la réalité les gens commanderont (discrètement) une A5 en motorisation diesel dans au moins 70 % des cas ! 😯
Que les « pauvres » roulent en diesel, je le conçois, un sou est un sou ! important pour la fin de mois.
Que les « riches » roulent en diesel… ça gratte un peu sur le principe, non ?

Christophe
Invité
@SGL Les « pauvres » roulent en diesel ancien donc sans FAP, et là ça gratte. Pour les « riches » si le diesel est plus propre que l’essence, je préfère qu’ils roulent en diesel. Et je suis sûr qu’une E diesel est plus propre qu’une E essence. Pas de tests de E essence mais la C200 est intéressante : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3945&info=Mercedes+C+200+Cabriolet+ HC: 6 mg/km (2 × plus que la E220d) CO: 144 mg/km (11 × plus que la E220d) NOx: 9 mg/km (2,7 × moins que la E220d) Partikelmasse: 0,0 mg/km Partikelanzahl: 4,73044 10¹¹/km (très petites vu que la masse est très faible –… Lire la suite >>
SGL
Invité
Peut-être @Christophe… Peut-être ! Vous avez « sûrement » raison, mais je ne veux pas rentrer dans ce débat ! Sur la première phrase, c’est même une évidence, malheureusement. Mais moi ce qui me chagrine est de voir des gens, a priori forcément riche (+ de 50 k€), rouler dans des premiums, dit « coupé » en diesel !!! Sans les envolées lyriques d’un bon moteur essence !? Au diable la consommation ! On est riche et on prend du plaisir avec un coupé essence… le diesel c’est pour l’administration et les « sans-dents »…. Ben non ! Apparemment, les… Lire la suite >>
alfadoume
Invité

oui et 95% de ces 90% sont vendus à des entreprises…
Chercher l’erreur…

Christophe
Invité

@alfadoume
Tout à fait et pour ces véhicules il y a la TVS et :
– version essence : 141 g soit 141 × 11,50 + 20 = 1642 €,
– version diesel : 132 g soit 132 × 5,5 + 40 = 766 €
Ensuite il y a la différence de coût en usage (conso. + diff. prix).
Certaines voitures valent aussi des visites d’inspecteur des impôts.

billou
Invité

article complètement inutile : le titre suffit et la conclusion ; voiture parfaite comme toujours pour le group vw

Christophe
Invité

Pourquoi avoir boudé le diesel ?
Pour une question de pollution ?
Voilà ce que donne la version coupé : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3975&info=Audi+A5+Coup%c3%a9+2.0+TFSI+sport+quattro+S+tronic
HC: 20 mg/km
CO: 1039 mg/km
NOx: 45 mg/km
Partikelmasse: 0,7 mg/km
Partikelanzahl: 7,81743 10¹¹/km

A côté un diesel peut être propre : https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/detail.aspx?IDMess=3903&info=Mercedes+E+220+d+9G-TRONIC
HC: 3 mg/km
CO: 13 mg/km
NOx: 24 mg/km
Partikelmasse: 0,4 mg/km
Partikelanzahl: 0,00248 10¹¹/km
il l’est sur tous les polluants même les NOx (1,875 × moins) et sur les particules (3 152 × moins).
Et pourtant il est interdit de rouler les jours de pic de pollution.
C’est à ne plus rien y comprendre.

ART
Invité

Et c’est reparti pour un tour !! Y a pas que les critères d’émissions comme choix d’un véhicule bon sang !

Christophe
Invité

@ART
Un tas de ferraille sur roues n’est-ce pas juste bon à aller d’un point A à un point B plus vite que les autres modes ?
Pour moi si, alors autant qu’il soit le plus propre possible.

ART
Invité

Alors il est temps de te poser la question de savoir ce que tu fais sur un blog de passionné si tu réduis l’automobile à un bloc de tas de ferraille.
Et à parcourir les commentaires et les articles ici, tu dois bien te rendre compte que c’est un peu plus que cela…

Christophe
Invité

@ART
Depuis quand tu me donnes des ordres ? Je n’en ai aucun à recevoir de toi. Pire cela fait l’effet inverse.
Je fais ce que je veux et quel meilleur endroit pour informer sur les problématiques liées à la voiture.
Parce que manifestement il y a un déni de certains, à commencer par toi
http://www.francetvinfo.fr/meteo/particules-fines/sante-la-pollution-existe-en-dehors-des-pics_2068027.html

ART
Invité
C’est un sujet parmi d’autres, très bien d’en discuter et d’échanger comme ça a déjà été fait sur d’autres articles. Maintenant venir toujours ressasser la même chose (et avec du copier/coller… ) et les briser, ça relève de l’autisme au mieux… Je t’invite simplement à te questionner du bien-fondé de tes interventions si ta seule considération de l’automobile est un tas de ferraille. Alors oui, peut-être tu n’as rien à faire ici à part le plaisir de faire chier. Ensuite et plusieurs personnes te l’ont déjà dit, à considérer l’écologie, c’est la remise en cause de toutes les activités humaines,… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@ART
Je vois finalement que mes interventions te questionnent.
Eh oui tu as raison, c’est le système d’exploitation complet qu’il faut réécrire.
Au passage tu constateras que je n’ai pas besoin de t’insulter ou de t’accuser d’avoir une maladie.
Chez les militaires plutôt que de parler comme toi on parle de martothérapie.

ART
Invité

L’histoire de la démographie, je te l’avais soulevé sur tes premières interventions. Très bien. Et c’est un sujet tout à fait intéressant à discuter.
Maintenant c’est toujours répéter à tout bout de champs les mêmes choses qui gonflent et qui n’apportent rien, et là ça en devient une forme d’autisme.

Christophe
Invité

@ART
Tu as une quelconque formation en psychiatrie pour utiliser le qualificatif que tu utilises ?

ART
Invité

Ca va aller Christophe, t’es sur ?

« L’autisme, sont des troubles du développement humain caractérisés par une interaction sociale et une communication anormales, avec des comportements restreints et répétitifs »

Tu peux aussi crééer ton propre blog ! Promis, j’irai le voir !!

Christophe
Invité

@ART
Tu es décidément très fort, sans même me voir, juste sur ma participation à un blog tu es capable de m’attribuer une maladie.
Cela ressemble fortement aux périodes les plus sombres de l’histoire.
Je comprends donc mieux tes réactions.

ART
Invité

Je t’attribue ce que je constate dans ton comportement ici ! Et Bim, le point godwin, pfff, c’est pauvre…

Sinon le sujet, c’est l’essai d’une Audi A5 2.0

Christophe
Invité

@ART
C’est ce que je dis, en fait tu es très limité, très suffisant pour en arriver à ce constat avec si peu d’éléments.

Invité

Dites, on peut s’arrêter là ? On a compris le point de vue de l’un et de l’autre. Christophe a une vue un peu monodimensionelle de l’automobile mais c’est son droit. À partir de là tant qu’il ne se met pas à insulter tout le monde et spammer les commentaires, ce qu’il ne fait pas jusqu’à présent, il a le droit de l’exprimer (sachant quand même qu’il ne convaincra pas grand monde ici, c’est un fait).

Pedroj
Invité

Surtout qu’on s’en tartine le fion.

Christophe
Invité

@Pierre-Laurent Ribault
Je ne cherche à convaincre personne mais à informer.
En effet, cela me hérisse le poil quand j’entends certains dire qu’ils ne savaient pas et qu’on les a incité à acheter une voiture diesel.

amiral_sub
Invité

et en conditions réelles ça donne quoi?

Christophe
Invité

C’est sur un cycle wltp.

wpDiscuz