35 réponses
Page 1 de 2 Suivant →
  1. Raph
    Raph à |

    A ce prix là , ont peu avoir une vrai bonne routuère de grande qualité.

    Le role des electriques reste celui d’une seconde, voir troisième, voiture tant que l’autonomie n’est pas améliorée. Et ca fait chère payer pour un véhicule qui n’est pas le principale!!!!!

    Meme en ayant les moyens c’est déraisonnable. Et ceux qui les ont, pourquoi ce soucier du prix du carburant?? ca ne les derange pas puisqu’il ont les moyens justement. Des caisses réservée aux bobo écolos quoi.

    Répondre
  2. zorbeclegras
    zorbeclegras à |

    Paradoxalement c’est un peu l’age de pierre pour les Electriques,je retiens 2 chiffres 40000 Euros,100Km…d’autonomie,c’est ça le progres?
    Je vais attendre encore quelques années en espérant qu’elles deviennent une vraie alternative aux moteurs thermique

    Répondre
  3. DiZeL
    DiZeL à |

    Oui c’est trop cher mais fallait bien que certains constructeurs amorcent la pompe. Les batteries s’améliorent, la grande série arrive (voir les tarifs de la Zoé), et si ça marche auprès du public ces constructeurs seront bien content d’avoir déjà une expertise et un renom dans le domaine.

    Répondre
    1. François
      François à |

      Les tarifs de la Zoé ne comprennent pas les batteries qui sont en location via un abonnement. En clair, si vous louez une voiture classique pour partir en vacances (une fois à noël, une fois en février et un mois de l’été), ça vous coûtera le prix de la location du dit véhicule (+ l’essence) mais vous continuez à payer votre abonnement à Renault alors que votre Zoé reste au garage, j’appelle ça de l’arnaque perso.

    2. DiZeL
      DiZeL à |

      Les batteries de la Zoe coutent 1000 € par an sur le forfait de base. D’après toi au bout de 5 ans une voiture électrique dont les batteries seront rincées et obsolètes aura déprécié de combien ?

      Je ne suis pas encore client d’un VE, pas l’utilité, mais si demain je devais franchir le pas je prendrais obligatoirement une option de location des batteries, Renault ou autre, car jusqu’à présent on a aucune info sur la durée de vie et le cout de remplacement des batteries…

    3. François
      François à |

      Déjà l’abonnement est valable sur 12500 km par an, soit 34 km par jour. Pas beaucoup à priori mais si vous n’utilisez pas votre Zoé tous les jours et qu’en plus vous ne l’utilisez pas quand vous partez en vacances, sachez que chaque km perdu sera un km gagné pour Renault.
      L’usure des batteries? ceux qui les vendent les garantissent entre 8 et 10 ans, et je pense que les constructeurs prennent une « marge » dans ces garanties, sachant qu’une auto est renouvelée tous les 6 ou 7 ans, c’est largement suffisant et j’ajoute que je ne vois pas l’intérêt d’avoir une batterie neuve sur une auto qui sera plus où moins bonne pour la casse.

    4. DiZeL
      DiZeL à |

      Au bout de 6 ou 7 ans les voitures partent à la casse ? C’est nouveau ça. Il y a un truc qui s’appelle le marché de l’occasion et certaines marques ont très bien compris l’intérêt de pouvoir assurer à son client une décote raisonnable.

      D’autre part si on suppose que les batteries tiennent vraiment 10 ans en gardant une autonomie correct (on y croit), la Zoé revient au même prix qu’une IMiev sur 10 ans. Sauf qu’il faudra bien sur ajouter le cout de remplacement de la batterie de l’IMiev. Et bien sur sortir 30K€ au lieu de 20K€ à l’achat…

      Mais encore une fois c’est surtout un problème de confiance qui me ferait choisir des batteries en location.

    5. François
      François à |

      Et votre citadine « classique » ou électrique à 15 K€ avec location de batterie, elle vaut ou vaudra quoi au bout de 6 ou 7 ans (je n’ai d’ailleurs pas dit que les autos partaient à la casse au passage, je dis que celui qui achète du neuf n’attendra pas souvent aussi longtemps pour changer de voiture mais passons)? en réalité, l’usure de la batterie peut présenter un problème sur le marché de l’occasion (et encore, après 10 ans où la voiture vaut plus rien) mais c’est également le cas de la location. Celui qui achète une citadine d’occasion de 7 ans doit pas rouler sur l’or et n’est peut-être pas disposé à louer pour 80 euros par mois une batterie même neuve sur une « vieille caisse ».De plus, qui sait combien coûtera une batterie dans 10 ans?
      De toute façon, je pars du principe que les constructeurs se « gavent » niveau prix avec les VE profitant des aides gouvernementales pour gonfler les marges et je ne mange pas de ce pain là. Gagner sa vie pour une entreprise, ok, mais pas au détriment du contribuable et pas en prenant les clients pour des gogos.

    6. Tibo35
      Tibo35 à |

      François: Renault remplace les batteries quand elles sont en dessous de 75% de leur capacité nominale. Cela assure la personne qui achèterait un ZE d’occasion aura toujours du jus.
      Les 12500km par an sont grosso modo le kilométrage moyen d’une citadine. Le cout de location + recharge sont à peu près équivalents au coût de l’essence que l’on mettra dans le réservoir ( à 5L/100km pour 12 500km cela fait 625 litres, soit environ 1000 euros à 1,60 euros le litre soit…..83 euros par mois ;) )
      Sans compter que la location contient également une assistance dépannage 24/7 qui peut être enlevé de votre assurance, et que l’entretien d’un VE est moindre qu’un thermique.

      Et un autre avantage est que lorsqu’une nouvelle génération de batteries est dispo elles peuvent être placées dans le VE et augmenter l’autonomie. Le seul point noir est qu’un véhicule à l’arrêt pendant 1 mois coûtera 80euros (contre 0 pour un thermique mais c’est rare de laisser son véhicule autant de temps.

    7. François
      François à |

       » Renault remplace les batteries quand elles sont en dessous de 75% de leur capacité nominale. »
      Ce qui signifie que ma batterie achetée qui est bonne pour 10 ans ne va pas forcément perdre d’un coup 25% de ses capacités, ça peut prendre encore davantage de temps. Mieux, pas à court terme nous sommes ok mais à plus long terme, Renault me filera une batterie pleine mais dont je ne serais pas très sûr de l’autonomie (75% c’est pas 100%), ça va être chaud l’affaire.

      « Les 12500km par an sont grosso modo le kilométrage moyen d’une citadine. »
      C’est exact sauf que vous partez en vacances ou en weekend avec, bon courage pour faire la même chose avec une Zoé. J’ajoute que vu l’autonomie de la VE, il y a des chances que cette moyenne baisse si nous ne prenons qu’elle dans le calcul.

      « Sans compter que la location contient également une assistance dépannage 24/7″
      Vaut mieux car le moindre détours sur vos trajets quotidiens peut devenir un drame.

       » l’entretien d’un VE est moindre qu’un thermique »
      On verra dans 10 ans car les batteries sont lourdes et je ne serais pas étonné que ça ait une influence sur les pneus, les freins, les suspensions, etc…De plus, compte tenu des chroniques dont font l’objet les VE, incendies, briquage, bugs divers, j’attends la fin des garanties (quoique pour le briquage on s’en fiche, c’est 40 K$ pour le client chez Tesla) pour voir ce que ça donne. Là, vous véhiculez la com’ des constructeurs et moi j’attends les faits.

      « Et un autre avantage est que lorsqu’une nouvelle génération de batteries est dispo »
      Là nous faison de la SF mais admettons qu’une batterie ne coûte plus rien demain, qui payera 80 €/mois pour une location de celles-ci?

      Perso, je n’achèterai pas une VE, que les batteries soient comprises où pas, car si demain les aides sont supprimées, je parie que comme par hasard les VE deviendront moins onéreuses au prix catalogue s’entend. Une Leaf ou une Volt à 30 K€ aides déduites, vous la payerez 30 K€ comme avant, voire moins. Sans parler de la qualité, pour la Zoé regardez les plastiques, on avait pas vu ça depuis 20 ans chez Renault, c’est une honte et 15 K€ + 80 euros par mois pour ça, non merci!

    8. Tibo35
      Tibo35 à |

      Vu vos remarques vous n’êtes pas un acheteur potentiel de VE. Soit. Mais pourquoi donc généraliser?
      Il y a des gens pour qui 150km d’autonomie est largement suffisant, pour qui le VE est une alternative crédible et qui seront tentés de franchir le pas car la location assure un minimum sur les batteries (on a tous un mobile qui ne tient plus la charge et qui n’a que 2 ou 3 ans pourtant…).

      Bref…les VE sont comme les grands monospaces, des véhicules de niche qui ne correspondent pas à tout le monde. Achèteriez-vous un monospace 7 places si vous êtes tout seul ? moi pas.

    9. François
      François à |

      Sauf que malgré les aides à l’achat, il ne semble pas qu’il y ait beaucoup d’amateurs de VE qui raquent les fonds de tiroirs en se contentant de 150 km (quand on conduit avec un oeuf sous la pédale d’accélérateur et sans mettre la clim ou le chauffage) d’autonomie.
      J’ajoute qu’avec la rigueur budgétaire qui viendra quelque soit l’heureux élu en mai, nous pouvons sans problème tabler sur une prime qui passera en France de 5000 à 2000 euros très vite avant de finir en à peine plus de temps à…0 euro

    10. Tibo35
      Tibo35 à |

      Souvenez-vous des premiers GSM….de grosses machines avec une batterie « transportable ». Heureusement que certains en ont acheté pour lancer la machine. Et pourtant, on ne pouvait pas bouger (le changement de cellule n’était pas encore au point), on devait trouver un endroit dégagé malgré l’énorme antenne du téléphone, et malgré sa taille, la batterie ne tenait pas bien longtemps ;)

      Plus il y aura de voitures électriques et moins cela coûtera cher de les produire rendant obsolète le coup de pouce à l’achat. D’ailleurs il faut l’arrêter un jour sous peine de voir les prix rester élevés.

      Pour les 150km, même en ne conduisant pas avec un oeuf sous la pédale ils sont atteignables (sans le chauffage à fond) et même si l’on prend une autonomie de 80km par grand froid (comme constaté lorsque l’on avait -10 ou moins) cela suffit à plus de 80% des déplacements quotidiens. Comme je l’ai dit, vous n’êtes pas la cible, mais ne pensez pas que personne ne l’est. Avec Kangoo ZE pas mal de flotte vont en prendre pour leurs déplacements urbains et l’arrivée de Zoé doit (enfin) montrer que électrique ne veut pas dire AX stricte 2 places car le reste sont des batteries (ce qui est toujours l’idée que se font bien des gens).

      Savez-vous que 20% des brevets déposés l’an dernier par l’automobile sont pour les énergies alternatives? Tandis que les moteurs thermiques ne sont plus que 8% des brevets déposés? Et si on rajoute les 7% qui concernent la récupération d’énergie au freinage on a 1/4 des brevet qui concernent les véhicules alternatifs.

  4. shooby
    shooby à |

    Je ne comprends pas el critiques envers la voiture électrique : si on aurait agit de la même façon il y a cent ans quand l’automobile à moteur thermique est née en demandant l’abandon de technologies pas abouties pour l’époque et trop chères, on en serait où aujourd’hui ? Il faut laisser le temps au temps

    Répondre
    1. François
      François à |

      Il y a 100 ans, il y avait beaucoup de constructeurs de voitures électriques en Amérique, elles étaient déjà beaucoup plus chères que les modèles équivalents à moteur thermique mais elles se vendaient bien auprès des femmes et des médecins, pourquoi? parce que le démarrage à la manivelle n’était idéal ni pour les premières pour des raisons de force physique ni pour les seconds car passez 1/4 d’heure à démarrer la voiture quand le malade est en train de mourir, c’est pas génial.
      Reste qu’en 1912, on a inventé le démarreur électrique donc le surcoût d’une VE allié à son image de « voiture pour femmes » ont signé l’arrêt de mort de cette technologie et de nombreux constructeurs.

    2. SAM
      SAM à |

      Parler aux actionnaires des compagnies pétrolières, c’est une perte de temps puisque les arguments sont dans l’air du temps : on nous parle d’écologie pétrolière qu’on oppose à l’écologie nucléaire, d’autonomie ridicule sans penser que ce sont d’abord les entreprises et les collectivités territoriales qui achètent et achèteront des autos électriques. Moi je demande à voir et j’aimerai bien me la payer la Renault Zoé car elle est à tomber!

  5. leelabradaauto
    leelabradaauto à |

    si on reste pied sur terre, on peut arguer qu’on aurait pu mieux faire. Non, après demain encore l’auto électrique ne remplacera pas l’auto à essence. C’est dans la stratégie politico-spéculative des pétroliers que ça devait se jouer. La technique auto, l’ingéniérie donne encore mieux que prévu aujourd’hui par rapport à il y a seulement 5 ans. C’est du côté de la politique économique que ça devait se jouer. Quand on voit qu’une auto de 1 tonne ne consomme que 5 litres aux cents, c’est une bonne auto et meilleure qu’une auto électrique. Je ne suis pas côté résigné. Je pense que les constructeurs auraient plus à gagner avec leurs salariés à convaincre les gens de la finance, la poignée qui dirige le monde.

    Répondre
    1. shooby
      shooby à |

      j’entends bien, mais tu semble oublier une chose, c’est qu’on parles quand même de … pétrole fossile. C’est-à-dire une énergie qui se raréfie. Quand il n’y aura plus de pétrole fossile, tu crois qu’on arrivera encore a améliorer les moteurs thermiques ? J’ai des doutes. Or, c’est aujourd’hui qu’il faut penser au remplacement du pétrole fossile qui aura lieu demain. Si on le fait demain il sera trop tard, le temps de démarrer la machine de R&D, marketing … il faut quelques années. Peut-on se passer de déplacement pendant ce temps là ? Bref aujourd’hui il faut penser à l’après pétrole, pas à la façon de diminuer notre consommation de ce pétrole. Sinon on va raté un coche. Et aujourd’hui il n’y a pas 36 solutions pour se passer du pétrole fossile : électrique (que cela soit par batterie, PAC, …), les biocarburants produits de façon pertinente (en adaptant les moteurs pour qu’ils les acceptent à 100%) ou le pétrole de synthèse (encore cher à produire aujourd’hui). Cette dernière est certes la plus facile à faire, elle engendre moins de changement de comportement, mais cet immobilisme n’est pas sans « effets secondaires » !

  6. Belki
    Belki à |

    Il y a une erreur sur l’automomie de la Leaf: il s’agit de 175km en cycle européen, et non pas 160.

    Donc en plus des 4000 euros d’avantage, l’autonomie est aussi supérieure à la Focus.
    Le tout pour un véhicule lancé il y a plus d’un an aux USA. Bravo à Nissan!

    Répondre
    1. Lux
      Lux à |

      Comparer les chiffres d’homologation européens de la Leaf avec les chiffres d’homologation US de la Focus, c’est comparer des choux et des carottes.

  7. philippe
    philippe à |

    La solution parait simple : un pack de batterie amovible qu’on échangerait pour « faire le plein ».

    Répondre
    1. Belki
      Belki à |

      « La solution paraît simple »! MDR…

      Et donc on standardise un seul type de batterie, de la citadine à la supercar, en passant par les berlines et monospaces? Ou bien on demande aux stations de recharges d’avoir des dizaines de batteries multiplié par le nombre de modèles de voitures en circulation?

    2. philippe
      philippe à |

      Moi je vois plus de citadines que de supercars, désolé.

      De toutes façons comme c’est les chinois qui vont fabriquer toutes les batteries, je vois pas pourquoi on ne pourrait pas standardiser.

      Un peu comme les piles. Une BM embarquera 50 modules et une Clio 20.

      Ca me semble pas impossible.

  8. bbrzep
    bbrzep à |

    @raph
    Vous me faites penser à quelqu’un qui a vraiment envie de manger du caviar et qui dirait; « ouai mais à ce prix là je pourrait avoir 800 pains coupés ».!
    Bien entendu que celui qui veut s’achater une Harley pourrait avoir 2 japonaises !
    Ici on parle de véhicules électriques !

    Répondre
Poster un commentaire