Accueil 24h Francorchamps Jacques Swaters: 1926-2010

Jacques Swaters: 1926-2010

191
8
PARTAGER

Son nom restera à jamais associé au petit cheval cabré, Jacques Swaters est décédé dans son sommeil le 10 décembre dernier à l’âge de 84 ans. Pilote éphémère de F1 puis de voitures de sport, il est surtout connu pour avoir créé l’écurie Francorchamps et être devenu l’importateur exclusif de Ferrari en Belgique.

C’est au sortir de la guerre, en 1948, que Jacques Swaters prend part à sa première course automobile aux 24 Heures de Spa-Francorchamps. Au volant d’une MG de type P.B. modèle 1936 qu’il partage avec son ami Paul Frère, ils terminent quatrième de classe. C’est également lors de cette épreuve qu’il fait connaissance avec Luigi Chinetti et surtout qu’il tombe sous le charme de son bolide Ferrari au V12 à la sonorité si envoûtante.

Deux ans plus tard, en compagnie de Roger Laurent, Charles de Tornaco et André Pilette, il créé l’écurie Belgique et participe à deux Grands Prix en 1951 sur une Talbot-Lago T26C jaune. En 1952, il achète une Ferrari 500 et s’associe avec Charles de Tornaco pour créer l’Écurie Francorchamps. Il participe à plusieurs épreuves de Formule 2 et à cinq Grands Prix de F1 entre 1953 et 1954 avec une septième place comme meilleur classement.

Jugeant son niveau insuffisant pour la catégorie, il se concentre ensuite sur les courses de voitures de sport avec une troisième place aux tristement célèbres 24 heures du Mans 1955 avant de raccrocher son casque en 1957.

C’est à cette date qu’il devient directeur de l’Ecurie nationale belge qui engage des Cooper-Climax en Formule 2 pour de jeunes pilotes belges prometteurs puis en Formule 1 à partir de 1960.

Parallèlement à ses activités, son Écurie Francorchamps poursuit son développement pour devenir un concurrent de haut niveau en voitures de sport, à tel point qu’il se consacre entièrement à elle à partir de 1964.

C’est durant cette décennie qu’il noue d’étroits liens avec le Commendatore Enzo Ferrari. Pour financer ses activités de course, Jacques Swaters créé le Garage Francorchamps à Bruxelles et devient l’un des premiers importateurs exclusifs de Ferrari de route.

L’Ecurie Francorchamps continuera d’exister jusqu’en 1982, tandis que sa concession Ferrari fonctionnera jusqu’en 2004. Depuis son départ à la retraite, Jacques Swaters consacrait une partie de son temps à son exceptionnelle collection d’archives et d’objets en tout genre sur le thème de la marque au cheval cabré. Son érudition sur le sujet et ses liens d’amitiés avec Enzo Ferrari lui avaient permis de collaborer avec Jean Graton, le créateur de Michel Vaillant, pour la publication d’un dossier sur le vieil homme de Maranello en 2005.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Jacques Swaters: 1926-2010"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Enfin un hommage, le net était vraiment silencieux sur le sujet.
merci!

JohnRoss
Invité

Une bien belle page qui se tourne. Vous n’avez pas précisé que Swaters détenait aussi l’exemplaire de Ferrari Pinin et une 288 GTO Evoluzione entre autres.

C. Lamentable
Invité

A noter également la disparition, le même jour que J. Swaters, et à 83 ans, de Chuk Jordan, ex designer chez GM et ami d’Enzo Ferrari. Il possédait entre autre une Lusso, une Daytona, une BB, une F40…

yrd1967
Invité

Un homme simplement passionant

Artmony
Invité

Et oui, il y a parfois des oublis …

Comme pour celui de Claude BOURILLOT (†1998), ancien pilote (victorieux des Mille Mille, de nombreux rallyes ou courses de cotes, 5ème au Mans, 8ème à la Targa Florio, etc.) et ancien président de la Fédération Française du Sport Automobile, initiateur des la sécurité des circuits et de celle des pilotes, créateur de la Formule France qui s’est ensuite appelée Formule Renault …

wpDiscuz