par Thibaut Emme

Renault lance Elexent : faciliter la recharge des flottes de véhicules électriques

Le groupe Renault crée la société Elexent. Elle a pour objet principal de faciliter les projets d’infrastructure de recharge des flottes de véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Renault a compris depuis longtemps que la guerre du véhicule électrique passe par les particuliers, mais aussi par les professionnels. Aussi, avec Elexent, le groupe se dote de solutions "clef en main" pour l'ensemble des besoins des professionnels.

"En facilitant les projets de recharge pour les entreprises, le Groupe Renault renforce sa stratégie d’accompagnement des professionnels dans leur transition énergétique et de démocratisation de l’électrique", explique Gilles Normand, Directeur du Véhicule Electrique et Services de Mobilités au sein du Groupe Renault.

La mission d'Elexent (prononcer iléxente ?) est d'aller du conseil, à la conception, installation et même l'exploitation des bornes de recharge. Pour cela, la nouvelle société va s'appuyer sur l'expérience du groupe Renault dans l'électrique, mais aussi sur des partenaires locaux. Ainsi, par exemple en France, ce sera avec la société Solstyce, PME de 50 personnes, mais leader par exemple sur le marché du bâtiment à haute performance environnementale.

"Grâce à l’association de ces deux pionniers de la mobilité électrique en France, Elexent dispose de compétences consolidées uniques. Les expertises en infrastructures de recharge et en énergies renouvelables de Solstyce viennent compléter l’expérience du Groupe Renault sur la mobilité électrique et sa connaissance fine des usages automobiles des professionnels" commente Nicolas Schottey, Président d’Elexent Holding.

Quelle est la cible d'Elexent ?

Tous les professionnels qui ont une flotte de VE mais aussi de PHEV (hybrides rechargeables) et qui veulent se créer une infrastructure de recharge. Mais également toutes les sociétés qui possèdent et/ou exploitent des bâtiments, des parkings, des centres commerciaux et mêmes des collectivités et administrations.

Le déploiement d'Elexent doit se faire à travers toute l'Europe et débutera par la France qui est un énorme potentiel. D'ici à fin 2020, Elexent devrait être lancé sur six marchés importants de la mobilité électrique en Europe (et où il a beaucoup à faire) :

  • France
  • Allemagne
  • Royaume-Uni
  • Suisse
  • Autriche
  • Pays-Bas

Notre avis, par leblogauto.com

En s'associant avec Solstyce en France, et en lançant Elexent, Renault veut couvrir un plus large spectre du véhicule électrique et électrifié. Plutôt que de créer un réseau de bornes rapides, le constructeur mise sur la recharge à domicile (wallbox) pour les particuliers, et sur la recharge au bureau pour les entreprises. Mais il y a aussi le développement des bornes publiques de parkings, centres commerciaux, etc.

Sera-ce suffisant pour rassurer les frileux tentés par la voiture électrique ? Disons que c'est un tout, un triptique composé du prix du VE, de son autonomie sur une charge, et d'un réseau accéléré (jusqu'à 22 kW) très accessible. L'Europe force la main des constructeurs vers le VE, ils cherchent un moyen d'en tirer profit et de "faire avec".

À propos de Solstyce

Fort de 10 ans d’expérience, Solstyce propose aux maîtres d’ouvrage un accompagnement complet pour l’ingénierie, la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques. Solstyce contribue à l’intégration de l’énergie photovoltaïque dans les villes de demain et est reconnu comme acteur de référence des projets énergétiques innovants intégrant la recharge de véhicules électriques et le stockage de l’énergie. En 2020, Solstyce accélère le développement sur chacune de ses briques d’expertises : le photovoltaïque (Solstyce), la mobilité électrique (Elexent, filiale commune avec le Groupe Renault) et la performance carbone (filiale PINK Strategy, détenue à 100% par Solstyce).

Illustration : Elexent

Pour résumer

Le groupe Renault crée la société Elexent. Elle a pour objet principal de faciliter les projets d’infrastructure de recharge des flottes de véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.