par Thibaut Emme

Mic-mac dans l'organisation du Mondial de Paris

La Plateforme de l'automobile (PFA), présidée par Luc Chatel, a décidé de dénoncer le contrat d'organisation qui la liait avec AMC Promotion depuis 30 ans (Auto Moto Cycle Promotion).

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le Mondial de Paris, ou Paris Motor Show comme il a été renommé en 2018, est organisé par AMC Promotion depuis 30 ans, sous l'égide du Comité des Salons, absorbé par la Plateforme de l'automobile (PFA) l'an dernier. Présidée par Luc Chatel (oui le Luc Chatel, l'ancien Ministre sous la présidence Sarkozy et qui est désormais redevenu député de la Haute-Marne), la PFA a décidé de lancer un appel d'offres pour choisir un nouveau partenaire pour l'organisation du Mondial 2020.

Pourtant, "2018 a été une grande année : cette édition fut un bon cru avec un vrai succès populaire et plus d'un million de participants, ce qui constitue la meilleure réponse au car bashing actuel" selon le discours de Luc Chatel.

"Le monde des salons est à l'image de notre industrie : il est en pleine transformation. Il y aura des disparitions de rendez-vous historiques. Celui de Détroit notamment est en perte de vitesse. Inversement, le CES de Las Vegas est un salon émergent. Mais c'est justement parce que le Mondial va bien que Paris doit réinventer le salon. Nous devons garder l'esprit des pionniers. Nous avons ainsi pris la décision d'adosser AMC Promotion à un professionnel des salons" selon les propos rapportés par Le Journal de l'Automobile.

Pas professionnels chez AMC Promotion ?

Et BIM ! Tacle à la carotide de la part de Luc Chatel. Les gens d'Auto Moto Cycle Promotion ne seraient donc pas des professionnels des salons. Alors que cela fait depuis 1990 qu'AMC Promotion fait justement des événements et des salons. En outre, AMC Promotion a dans son conseil d'administration les représentants des constructeurs via le CCFA (Comité des Constructeurs Français Automobiles), le syndicat des équipementiers, du cycle, et à sa tête Christian Peugeot.

Voilà qui a dû bien faire plaisir aux équipes organisatrices du Mondial. Le cahier des charges devrait être arrêté prochainement et on devrait alors connaître l'ambition de Luc Chatel, une vraie révolution pour le Mondial de Paris 2020, ou un remplacement opportun. La PFA sera attendue au tournant, c'est certain.

Illustration : PFA

Pour résumer

La Plateforme de l'automobile (PFA), présidée par Luc Chatel, a décidé de dénoncer le contrat d'organisation qui la liait avec AMC Promotion depuis 30 ans (Auto Moto Cycle Promotion).

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.