Reese Callaway (1947-2023)
par Nicolas Anderbegani

Reese Callaway (1947-2023)

Reese Callaway est né en 1947 dans le Connecticut. Fils d’Ely Callaway, qui avait fondé l’un des équipementiers de golf les plus importants des Etats-Unis, il fut un véritable self-made man et un des « sorciers » les plus réputés dans le domaine de la turbocompression.

Zapping Le Blogauto Essai du Renault Espace - 200 chevaux

La vocation de Reese Callaway, ce n’était pas le club ni le putt, mais plutôt les gros moteurs. Il rêve de devenir pilote de course mais les moyens financiers manquent, et Reese s’oriente vers le métier de pilote instructeur, dans l’école de pilotage de Bob Bondurant. Parmi les véhicules utilisés, se trouve la nouvelle BMW 320i, sur laquelle Reese finit par se pencher pour lui greffer un turbo. Il confie le prototype au journaliste Don Sherman de Car and Driver et l’article qui en découle est un grand succès. Convaincu du potentiel commercial de son approche, Reese Callaway saute le pas en 1977 et fonde Callaway Cars, dont la spécialité est de développer des kits turbos. Il commence à se faire un nom et travaille même sur le développement d’un moteur Ford Coswoth Turbo pour l’Inydcar.

Le sorcier Corvette

En 1983, il est approché par l’importateur américain d’Alfa Romeo pour plancher sur une version turbo et bien méchante de la GTV, dont le V6 2.5 Busso de 170 chevaux fait le bonheur des Européens, mais semble un peu léger pour des américains fans de gros V8 gavés de chevaux. Ainsi, il développe l’Alfa Romeo GTV6 Biturbo qui crache 230 chevaux. Seulement 35 exemplaires trouvent preneur mais, en dépit de cet échec commercial, Callaway est approché par GM pour se pencher sur la Corvette C4. Résultat, la Callaway Twin Turbo « B2K » fournissait 345 ch et 630 Nm de couple, avec une vitesse de pointe de 286 km/h), rivalisant ainsi avec les Ferrari Testarossa et Lamborghini Countach qui coûtaient 2 à 3 fois plus. Mais Reese Callaway ira encore plus loin avec la Corvette « Sledgehammer » de 898 ch et 1050 Nm de couple, au look boydbuildé, capable de faire le 0 à 100 à 3,9  et d’atteindre 410 km/h, un  record de vitesse homologué qui tendra jusqu’à l’arrivée d’une fameuse Bugatti Veyron ! Devenu un spécialiste Corvette, Callaway a cependant travaillé également avec Aston Martin, Range Rover, Mercedes ou encore Holden.

Il est décédé des suites d’une mauvaise chute à 76 ans.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Reese Callaway est décédé à 76 ans. Il est connu pour avoir fondé en 1977 Callaway Cars, qui s'est spécialisé dans les kits de turbocompression et qui est célèbre pour ses versions surpuissantes des différentes générations de Chevrolet Corvette, dont la fameuse C4 Sledgehammer.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.