Credit Photo - Stellantis
par Thibaut Emme

75 millions d'Opel plus tard

L'année de ses 30 ans, l'usine d'Eisenach en Thuringe vient d'assembler le 75 millionième véhicule de la marque Opel. La marque à l'éclair fête également ses (presque) 160 ans.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

75 millions de véhicules produits, c'est un jalon très important. Pour franchir cette barre toute symbolique, c'est un Opel Grandland GSE finition exclusive Jubilee qui a été assemblé. Eh oui, un SUV, signe des temps. Ce véhicule ne pouvait pas sortir d'une autre usine qu'Eisenach, rien que pour le symbole.

La production s'est accélérée au fil des années. Cela fait 160 ans que la marque existe, mais "seulement" 123 ans qu'elle fait des voitures automobiles. Fondée à Rüsselsheim en 1862 par Adam Opel, la société fabrique d'abord des machines à coudre. On est au tout début et comme d'autres avant ou après lui, Opel débute dans un modeste atelier paternel (ferronnerie). L'atelier fait rapidement place à une grange familiale transformée en petite usine. Les machines à coudre Opel se vendent bien et la société s'agrandit.

De la machine à coudre aux voitures

Forte de plus de 250 salariés, la société Opel se diversifie en 1886 avec la fabrication de bicyclettes (dont le "Victoria Blitz" ou éclair de la victoire). La mort d'Adam Opel à 58 ans laisse sa veuve et ses deux fils aux commandes. Ils diversifient une nouvelle fois la production avec une licence automobile pour produire la "Opel Patent Motor Car, System Lutzmann". On est en 1899 et c'est le début de l'aventure automobile pour Opel, mais aussi les motocyclettes. Sur certaines affiches publicitaires, on peut voir les trois activités d'Opel "Nämaschinen, Fahrräder und Motorwagen-Fabrik".

Il faut attendre 1940 pour avoir 1 million d'Opel produites, une Kapitän pour l'anecdote. En revanche, cela s'accélère après guerre et même si Opel fait parti du camp des "vaincus". En 1956 c'est le deux-millionième véhicule qui est produit, toujours une Kapitän. En 1971, le cap des 10 millions véhicules est franchi et cela continue de s'accélérer.

En 1983, la 20 millionième Opel (une Senator CD) sort de Rüsselsheim. Le cap des 25 millions est franchi avant les années 90 et les 50 millions fin 1999 avec une Omega. Fini les grandes berlines Opel avec cette fois un Grandland donc. Le prochain jalon sera forcément 100% électrique vu que la marque devrait basculer vers du 100% VE en Europe d'ici 2028.

La marque au blitz

Le logo Opel commence par des formes classiques pour l'époque avec les initiales d'Adam Opel, puis le nom Opel en toutes lettres. En 1936, "Opel Blitz" fait une apparition furtive mais est vite remplacé par sorte d'emblème de capot (une forme d'aile ou de Zeppelin) dans un cercle. Au fil du temps, cette forme se simplifie et en 1964 l'éclair sur un cercle apparait. La "marque au blitz" est née.

En 1970, on remet le nom OPEL en capitales sous le logo. Cela évoluera jusqu'en 2009. A cette date, OPEL est intégré dans le cercle chromé. Le nom ressort du logo quand Opel passe au flat design. C'est le logo actuel.

Pour résumer

Opel vient de produire son 75 millionième véhicule en 123 ans de production automobile et 160 ans d'existence. Signe des temps, c'est un SUV, un Grandland GSe assemblé à Eisenach.

Le prochain jalon, à 80 millions, sera vraisemblablement un véhicule 100% électrique, autre signe des temps.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.