par Patrick Garcia

Label F1 pour un concours d'écolier

L'info pourra paraître un peu marginale mais l'idée est tellement encourageante que l'on ne peut la passer sous silence. Andrew Denford eut l'idée, il y a 5 ans, de lancer un concours de design F1 (au sens ingénierie du terme) destiné aux écoliers de la planète. Le système de "F1 in Schools" est simple: Dès lors que des groupes d'élèves se portent candidats par internet, ils reçoivent un bloc de balsa, un logiciel informatique et un manuel d'instructions. Le but est de construire une maquette qui devra se confronter à la piste et au chronomètre.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

L'info pourra paraître un peu marginale mais l'idée est tellement encourageante que l'on ne peut la passer sous silence. Andrew Denford eut l'idée, il y a 5 ans, de lancer un concours de design F1 (au sens ingénierie du terme) destiné aux écoliers de la planète. Le système de "F1 in Schools" est simple: Dès lors que des groupes d'élèves se portent candidats par internet, ils reçoivent un bloc de balsa, un logiciel informatique et un manuel d'instructions. Le but est de construire une maquette qui devra se confronter à la piste et au chronomètre.

Pas de course, non. Simplement une ligne droite de 20m que le modèle réduit construit devra parcourir le plus rapidement avec un cylindre de dioxyde de carbone comme propulseur.

Ce petit challenge aura séduit 46.000 élèves de 20 pays différents en 2005.

Le succès dépassant toutes les espérances, une nouvelle société à but non lucratif vient d'être créée afin de porter cette initiative à une échelle supérieure. Le Label F1 accordé par Bernie Ecclestone va dans ce sens. Il fait suite au patronage de Jaguar F1 team qui était impliqué jusqu'à présent. La liste des parrains est également éloquente: Ross Brawn (Ferrari), Sam Michael (Williams) ou Mark gascoyne (Toyota) .
Cet interêt de plus en plus grand débouchera donc sur un prix: les 6 premiers en 2006 se verront attribuer, grâce aux multiples partenaires, une bourse d'étude pour l'année dans une Université cotée d'Angleterre.

Les organisateurs, étonnés de l'absence d'écoles françaises chez les participants, cherchent à attirer quelques "froggies" scolarisés pour venir se mesurer à la concurrence. Pour cela, l'inscription gratuite peut se faire sur le site de F1 in Schools.

Engagez vous, qu'ils disaient... motivant non?

source: Auto Hebdo

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

L'info pourra paraître un peu marginale mais l'idée est tellement encourageante que l'on ne peut la passer sous silence. Andrew Denford eut l'idée, il y a 5 ans, de lancer un concours de design F1 (au sens ingénierie du terme) destiné aux écoliers de la planète. Le système de "F1 in Schools" est simple: Dès lors que des groupes d'élèves se portent candidats par internet, ils reçoivent un bloc de balsa, un logiciel informatique et un manuel d'instructions. Le but est de construire une maquette qui devra se confronter à la piste et au chronomètre.

Patrick Garcia
Rédacteur
Patrick Garcia

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.