par Pierre-Laurent Ribault

F1 Suzuka 2011 Qualification : Vettel de justesse

Le pilote allemand sur la voie du titre 2011 est encore en pole position pour le Grand Prix du Japon mais ce ne fut pas aussi évident que le résultat brut peut le laisser imaginer. Sur un circuit fait pour elle, la Red Bull n'a pas été largement dominante et il a fallu une erreur de McLaren empêchant Hamilton de faire son dernier tour et tout l'art de Vettel pour devancer Jenson Button de 1 centième seulement et Hamilton qui partagera la deuxième ligne avec Felipe Massa.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le petit monde de la F1 est visiblement heureux de revenir à Suzuka, sur le circuit que beaucoup considèrent comme le plus beau, car le plus difficile à maîtriser de la saison. Les signes de l'empathie avec le Japon sont nombreux, le public japonais connaisseur et enthousiaste ayant toujours été  apprécié par le F1 Circus. Kamui Kobayashi a invité en propre plusieurs dizaines de sinistrés de Tohoku et il a été révélé hier que Bernie Ecclestone a lui acheté de sa poche 3000 tickets pour d'autres victimes du tsunami et, chose aussi rare que saugrenue, autorisé la vente d'une hilarante marionnette à son effigie au profit de Tohoku en plus de commissioner une série de tableaux représentant les champions du monde de Suzuka vendus aux enchères au profit des victimes de la catastrophe. Beau geste, Mister E.

Q1: Contrairement à l'année dernière, c'est sous un splendide ciel bleu que se déroulent les qualifications. Après une série de sorties plus (Senna) ou moins (Vettel) violentes durant les séances libres, tout le monde reste sur la piste et se met progressivement en train sans que personne n'émerge réellement chez les cadors. La plupart des pilotes effectuent comme de coutume la session en mediums sauf Sutil et Kobayashi qui chaussent les super softs, le pilote japonais mettant un point d'honneur à signer le meilleur temps de la Q1. Sous le couperet tombent les habituelles HRT, Virgin et Team Lotus plus Nico Rosberg incapable de faire un tour par la faute d'une boîte de vitesses récalcitrante.

Q2: Le rythme s'élève, tout le monde sort en super softs et c'est Hamilton qui signe le meilleur temps devant un Vettel qui ne montre pas les signes de domination habituels, Button, Webber et les deux Ferrari un peu en retrait. Mais tous les regards se portent dans les 3 dernières minutes vers le héros du public, Kamui Kobayashi, qui arrache son ticket pour la Q3 de justesse et rentre au stand applaudi par la grande  tribune. Son équipier Perez ne fait pas de temps, victime de problèmes hydrauliques, et est éliminé comme les deux Force India qu'on attendait mieux après leurs prestations récentes, les deux Williams et les deux Toro Rosso qui ont économisé leurs super softs. Nouvelle bonne performance de Bruno Senna qui atteint la Q3.

Q3: Le premier run est pour Hamilton qui devance son coéquipier Button, les deux Red Bull et les deux Ferrari, mais les choses vraiment sérieuses se déroulent dans les deux dernières minutes, lorsque tout le monde sort pour faire son ultime performance. Presque tout le monde, en fait puisque Lewis Hamilton est lâché de façon limite par son équipe et, légèrement gêné par Schumacher, rate la possibilité d'un dernier tour pour quelques secondes... Une manoeuvre risquée, et ratée, qui prive très probablement le pilote McLaren de la pole, une contrariété qu'il ne prend aucune peine de cacher à sa descente de voiture. Et alors que les McLaren semblaient jusque-là les plus fortes, c'est Sebastian Vettel qui arrache la pole position pour 1 centième devant Button. Hamilton est troisième devant les deux Ferrari, Massa devant Alonso, et Webber tandis que les deux Renault et Kobayashi ne sont pas sortis du garage.

1 1 Sebastian Vettel RBR-Renault 1:30.466

2 4 Jenson Button McLaren-Mercedes 1:30.475

3 3 Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1:30.617

4 6 Felipe Massa Ferrari 1:30.804

5 5 Fernando Alonso Ferrari 1:30.886

6 2 Mark Webber RBR-Renault 1:31.156

7 16 Kamui Kobayashi Sauber-Ferrari 1:32.380

8 7 Michael Schumacher Mercedes 1:32.656

9 9 Bruno Senna Renault 1:32.245

10 10 Vitaly Petrov Renault 1:32.297

11 14 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1:32.463

12 15 Paul di Resta Force India-Mercedes 1:32.746

13 11 Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1:1.33.079

14 12 Pastor Maldonado Williams-Cosworth 1:33.224

15 18 Sebastien Buemi STR-Ferrari 1:33.227

16 19 Jaime Alguersuari STR-Ferrari 1:33.427

17 17 Sergio Perez Sauber-Ferrari 1:34.704

18 20 Heikki Kovalainen Lotus-Renault 1:35.454

19 21 Jarno Trulli Lotus-Renault 1:35.514

20 25 Jerome d’Ambrosio Virgin-Cosworth 1:36.439

21 24 Timo Glock Virgin-Cosworth 1:36.507

22 22 Daniel Ricciardo HRT-Cosworth 1:37.846

23 8 Nico Rosberg Mercedes

24 23 Vitantonio Liuzzi HRT-Cosworth

Crédit photo : Pirelli

Pour résumer

Le pilote allemand sur la voie du titre 2011 est encore en pole position pour le Grand Prix du Japon mais ce ne fut pas aussi évident que le résultat brut peut le laisser imaginer. Sur un circuit fait pour elle, la Red Bull n'a pas été largement dominante et il a fallu une erreur de McLaren empêchant Hamilton de faire son dernier tour et tout l'art de Vettel pour devancer Jenson Button de 1 centième seulement et Hamilton qui partagera la deuxième ligne avec Felipe Massa.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.