par La rédaction

F1 Monaco: Webber en état de grâce

Mark Webber a dominé de la tête et des épaules ce Grand Prix de Monaco pour signer sa deuxième victoire consécutive. L'Australien vit actuellement la plus belle période de sa carrière et a pris également la tête du championnat des conducteurs. Vettel, deuxième, offre le doublé à Red Bull désormais leader au classement des constructeurs.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Départ: Webber en pole conserve son avantage alors que Sebastian Vettel déboîte immédiatement Robert Kubica pour virer second à Sainte-Dévote.

Tour 1: Nico Hülkenberg tape fort dans le tunnel en roulant sur la partie extérieure de la trajectoire couverte de poussière. La voiture de sécurité entre en piste. Fernando Alonso, qui était parti depuis les stands en pneus tendres s'arrête pour chausser des pneus durs et ainsi tenter de rallier l'arrivée sans s'arrêter.

Tour 3: Jenson Button abandonne à Sainte-Dévote sur problème mécanique. Le leader du championnat risque de perdre gros dans l'aventure.

Tour 7: La voiture de sécurité s'efface. Webber est en tête devant Vettel et Kubica.

Tour 10: Auteur de son troisième meilleur tour consécutif, Mark Webber dispose d'une avance de 2"4 sur son co-équipier et de 3"4 sur Kubica. A l'arrière Alonso a entamé sa remontée en doublant successivement Di Grassi et Trulli au freinage de la chicane du port.

Tour 13: Webber est dans un rythme infernal. Il colle 1"2 à Vettel dans ce tour.

Tour 14: Alonso s'est débarrassé de Glock. Il est maintenant dix-septième.

Tour 16: Meilleur tour en course pour Webber. Il est encore une seconde plus rapide que l'autre Red Bull. Alonso est monté au seizième rang en dépassant Kovalainen.

Tour 17: Hamilton s'arrête aux stands. Il reprend la piste juste devant Alonso.

Tour 19: Massa, alors quatrième, est aux stands tout comme Schumacher, Barrichello et Liuzzi. Alonso est maintenant devant Schumacher.

Tour 20: Libéré du bouchon Barrichello, Rosberg réalise le meilleur tour en course.

Tour 21: Kubica change de pneus à son tour, imité par Petrov son équipier. Alonso, dixième, est dans les points.

Tour 22: Arrêt de Vettel et Sutil.

Tour 23: Le leader s'arrête aux stands au moment où Rosberg, son dauphin, améliore encore le meilleur tour en course. Rosberg conserve malgré tout le commandement pour sept petits dixièmes.

Tour 27: Rosberg s'arrête enfin. Il repart huitième derrière son illustre camarade d'écurie.

Tour 30: Webber mène toujours avec 11"4 sur Vettel et 13"2 sur Kubica. Suite à une crevaison, Petrov est contraint de s'arrêter une nouvelle fois. La course est encore neutralisée après un très gros choc de Barrichello dans la montée du casino. Ce Grand Prix de Monaco n'aura décidemment pas réussi aux Williams.

Tour 33: La course reprend. Webber a perdu tour le bénéfice de son début de course suite à cette neutralisation.

Tour 40: Webber a repris 2"3 sur Vettel et 3"4 sur Kubica qui signe le meilleur tour en course en 1'17"036.

Tour 41: Webber réplique en 1'16"828.

Tour 43: Troisième entrée en piste de la safety car. Cette fois c'est en raison d'une plaque d'égout mal fixée.

Tour 45: L'incident est résolu, la course reprend ses droits.

Tour 49: Webber est repassé à l'attaque. Il vient de tourner en 1'16"505 et relègue Vettel à plus de trois secondes.

Tour 51: Webber enfonce le clou en 1'16"310 alors qu'Alonso, sixième, semble commencer à souffrir avec ses pneus.

Tour 52: 1'16"285 pour Webber. Vettel est à 3"5 et Kubica à 5"1

Tour 53: Webber est déchaîné. Il descend pour un millième sous la barre des 1'16" au tour.

Tour 59: 1'15"832 pour Webber alors que Kubica passe à l'attaque en 1'15"839.

Tour 62: Kubica est revenu dans les échappements de Vettel. Pour Webber, encore auteur du meilleur tour, tout semble fonctionner parfaitement.

Tour 65: Le leader commence à ralentir la cadence. Son équipe lui a indiqué par la radio qu'il lui fallait économiser ses freins.

Tour 69: Webber reprend sa marche en avant en tournant à quelques centièmes de son meilleur tour.

Tour 71: Vettel essaie de repousser la menace Kubica en tournant en 1'15"192.

Tour 75: Quatrième neutralisation à la suite de l'accrochage entre Trulli et Chandhok à la Rascasse. La Lotus a littéralement escaladé la HRT.

Arrivée: Le drapeau à damier est présenté sous le régime de la voiture de sécurité. Webber s'impose de façon magistrale et prend la tête au championnat. Vettel offre le doublé à Red Bull. Schumacher dépasse de manière très opportuniste Alonso avant le virage Anthony Noghes. Reste à s'assurer que ce dépassement est valide alors que les monoplaces n'avaient pas encore franchies la ligne.

Classement:

1. Webber

2. Vettel

3. Kubica

4. Massa

5. Hamilton

6. Schumacher

7. Alonso

8. Rosberg

9. Sutil

10. Liuzzi

Championnat pilotes:

1. Webber 78 points

2. Vettel 78

3. Alonso 73 (sous réserve d'investigation)

4. Button 70

5. Massa 61

6. Hamilton 59

- Kubica 59

8. Rosberg 54

9. Schumacher 30 (sous réserve d'investigation)

Championnat constructeurs:

1. Red Bull-Renault 156 points

2. Ferrari 134 (sous réserve d'investigation)

3. McLaren-Mercedes 139

4. Mercedes 84 (sous réserve d'investigation)

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Mark Webber a dominé de la tête et des épaules ce Grand Prix de Monaco pour signer sa deuxième victoire consécutive. L'Australien vit actuellement la plus belle période de sa carrière et a pris également la tête du championnat des conducteurs. Vettel, deuxième, offre le doublé à Red Bull désormais leader au classement des constructeurs.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.