par Pierrick Rakotoniaina

Essai BMW X1 xDrive 25i de 231 ch

Le BMW X1 a droit à son restylage de mi-parcours. S’il se contente du minimum en termes de modifications, il fait juste ce qu’il faut pour rester moderne. L’objectif? Garder sa place de leader sur le premium, et la tête des ventes de la marque en France. Galop d’essai dans les environs de Munich.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Peu de changements visibles

En termes de style, il ne sera pas forcément facile de différencier au premier regard un BMW X1 d’avant et après restylage. Heureusement, notre œil aguerri n’a pas raté une seule modification (ou presque).

La calandre s’avère un peu plus massive, à l’instar d’autres nouveaux modèles de la gamme. L’intérieur des blocs optiques changent, avec des feux full leds. Les sorties d’échappement grossissent. Tout ça lui confère une personnalité encore un peu plus plus aggressive.

De nouveaux équipements

A bord, la présentation évolue très peu. Il ne s’agit en effet que d’un restylage. Pour le style, notre finition M Sport nous gratifie de placage soulignés d’un liseré bleu. Le volant badgé « M » fait partie de la dotation. La position de conduite n’évolue pas d’un iota, ni le coffre et l’espace dans l’habitacle.

Cette mise à jour s’accompagne surtout de nouveaux équipements technologiques. Un plus grand écran tactile avec plus de fonctions trône sur la planche de bord, accompagné (en option) de la vision tête haute. Les compteurs sont également en partie numériques.

Toujours aussi plaisant à conduire

Sur la plan dynamique, le BMW X1 qui se faisait déjà remarquer par de bonnes prestations en la matière, ne change finalement pas grand chose. Dans cette version un peu plus « athlétique » qui renforce sa stabilité, il démontre un équilibre correct, en maintenant un bon niveau de confort.

La direction se montre plutôt consistante, pour coller au coté au plaisir de conduite. L’effet apparaît un peu exagéré, ce qui rend le ressenti dans le volant un peu trop artificiel. Les plus exigeants le regretteront, mais il ne s’agit pas d’une version résolument sportive non plus.

Ensemble moteur/boite dynamique

Le bloc de notre xDrive 25i impressionne. Ces 231 chevaux répondent présents à tout moment, qui plus est en mode « Sport ». Le chrono de 6,5 secondes pour atteindre les 100 km/h témoigne de cette belle vigueur. Évidemment les reprises sont à l’avenant. La boite automatique, une des qualités du X1, ne change pas.

Tant mieux! Sa douceur plait beaucoup au quotidien, et elle fait preuve de suffisamment de réactivité quand il s’agit de se faire plaisir sur les petites routes. Les consommations avec ce moteur n’affichent pas de valeurs exemplaires, même si elles sont contenues vue la cavalerie. Environ 8 litres sur notre parcours.

52 200 € pour notre modèle d’essai

Le BMW X1 offrait déjà de belles prestations routières. Il renouvelle ses équipements pour mieux rester moderne, il en avait besoin. En revanche pour les versions plus « vertes », il va falloir attendre encore un peu (plug-in disponible à la commande). Dommage! Côté prix, notre modèle s’échange contre 52 200 €

+ON AIME

  •  Equipements
  • Version xDrive 25i
  • Comportement routier

-ON AIME MOINS

  •  Prix des options
  • Peu de changements esthétiques
  • Direction un peu trop artificielle

BMW X1 xDrive 25i
Prix (à partir de)32800 €
Prix du modèle essayé52 200 €
Bonus / Malus 20191 050  €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne Turbo - Injection directe essence
Cylindrée (cm3)1 998
Puissance (kW/ch)231
Couple (Nm)350
Transmission
Roues motricesintégrale
Boîte de vitessesautomatique 8 rapports
Châssis
Suspension avantpseudo McPherson
Suspension arrièreMultibras
Freinsà disques
Jantes et pneus225/45 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h)235
0 à 100 km/h (s)6,5
Consommation
Cycle mixte (l/100 km)6,3
CO2 (g/km)144
Dimensions
Longueur (mm)4 447
Largeur (mm)1 821
Hauteur (mm)1 598
Empattement (mm)2 670
Volume de coffre (l)505
Masse à vide (kg)1 580

Illustrations : Leblogauto.com

Pour résumer

Le BMW X1 a droit à son restylage de mi-parcours. S’il se contente du minimum en termes de modifications, il fait juste ce qu’il faut pour rester moderne. L’objectif? Garder sa place de leader sur le premium, et la tête des ventes de la marque en France. Galop d’essai dans les environs de Munich.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.