par Nicolas Anderbegani

Porsche fait son come-back en Endurance

Objectif 20e victoire au Mans ? Porsche vient de confirmer son retour au sommet de l'Endurance, dans la catégorie LMDh à l'horizon 2023.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Après des mois de rumeurs, Porsche avalise son retour en Endurance dans la catégorie des prototypes. Alors que l'ère LMP1 vient de s'achever et que le WEC est sur le point d'entamer l'ère Hypercar, où nous retrouverons Toyota et Peugeot, Porsche choisit la formule LMDh.

La formule idéale ?

Fruit d'un rapprochement entre l'ACO (législateur au Mans) et l'IMSA (législateur du championnat nord-américain), la catégorie LMDh permettra aux prototypes de concourir à la fois en WEC et en Weathertech IMSA Championship, offrant ainsi un excellent retour sur investissement, d'autant que la philosophie du LMDH - châssis extrapolés du LMP2, aérodynamique et système hybride simplifié standardisés - doit garantir des coûts très maîtrisés, en tous cas plus que l'Hypercar.

C'est un argument qui a pesé lourd dans le choix de la firme allemande comme en atteste sa communication officielle :

"La nouvelle catégorie LMDh nous permet de lutter pour les victoires au général avec un système hybride sur les classiques du Mans, Daytona et Sebring - sans se ruiner. Le projet est extrêmement attractif pour Porsche. Les courses d'endurance font partie de l'ADN de notre marque », explique Oliver Blume, PDG de Porsche AG.

Porsche pour en attirer d'autres ?

La proximité visuelle entre les protos et les voitures de série est aussi un argument de poids, qui pourrait séduire d'autres constructeurs. Porsche n'a cependant pas encore annoncé le fournisseur châssis, puisque, comme le stipule la règlementation LMDh, les constructeurs devront choisir entre Dallara, Ligier, Multimatic et Oreca. C'est ce point qui crispe Ferrari, également tenté de revenir en Endurance avec la réduction des budgets F1, mais Maranello veut garder la main sur l'ensemble de la voiture.

Le retour de Porsche est une bonne nouvelle pour l'Endurance et un grand coup d'accélérateur pour le LMDh. Ce n'est pas surprenant, tant le poids du constructeur dans la discipline est énorme. On peut aisément imaginer que la règlementation a été voulue en ce sens et que Porsche a su avancer les bons arguments. En ces temps troublés pour l'automobile et le sport automobile, surtout dans le contexte du Covid et de ses répercussions économiques,  la proposition LMDh tombe à point nommé. L'expérience de l'hybride en F1 montre bien que la débauche de technologie ne garantit pas une compétition serrée ni le spectacle recherché, en dépit des moyens engagés.

Pour résumer

Objectif 20e victoire au Mans ? Porsche vient de confirmer son retour au sommet de l'Endurance, dans la catégorie LMDh à l'horizon 2023.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.