par Pierre-Laurent Ribault

Francfort 2011 : Toyota Prius Plug-in Hybrid

La bataille fait rage entre la Nissan Leaf et la Chevrolet Volt pour le leadership des voitures électriques, mais si c'était au final Toyota qui mettait tout le monde d'accord ? Après avoir mis à disposition dans le monde entier des flottes de tests de la Prius Plug-in Hybrid, le constructeur japonais s'apprête à présenter à Francfort la version de production de la Prius à prise de courant en vue de sa commercialisation l'année prochaine.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La bataille fait rage entre la Nissan Leaf et la Chevrolet Volt pour le leadership des voitures électriques, mais si c'était au final Toyota qui mettait tout le monde d'accord ? Après avoir mis à disposition dans le monde entier des flottes de tests de la Prius Plug-in Hybrid, le constructeur japonais s'apprête à présenter à Francfort la version de production de la Prius à prise de courant en vue de sa commercialisation l'année prochaine.

Evidemment, la Prius Plug-in n'est pas une pure électrique. Avec une autonomie en mode électrique seul très inférieure à celle de la Leaf ou de la Volt, elle se situe entre la Prius actuelle et les deux pré-citées en terme de balance thermique/électrique, en cela fidèle à la ligne de conduite de Toyota qui voit l'avenir hybride pour quelques années encore (tout en préparant le terrain pur électrique, on ne sait jamais). La Prius Plug-in est annoncée avec une consommation normalisée de 2,2l aux 100 km et 49 g CO2/km, sans plus de précision pour l'instant sur l'autonomie électrique pure, estimée à une vingtaine de kilomètres lors de la présentation des prototypes.

Pas d'indication non plus sur le prix qui devrait cependant être significativement inférieur à celui de la Leaf et de la Volt/Ampera. C'est le pari de Toyota de se positionner sur le marché avec une offre moins radicale mais qui fait franchir le pas vers plus d'électrique à la solution désormais éprouvée et validée du Toyota Hybrid Synergy Drive et sa base de clientèle existante.

Source : Toyota

Lire également:

Présentation et essai de l’Opel Ampera

Après Strasbourg, Grenoble passe à la Toyota Prius Plug-in

Pour résumer

La bataille fait rage entre la Nissan Leaf et la Chevrolet Volt pour le leadership des voitures électriques, mais si c'était au final Toyota qui mettait tout le monde d'accord ? Après avoir mis à disposition dans le monde entier des flottes de tests de la Prius Plug-in Hybrid, le constructeur japonais s'apprête à présenter à Francfort la version de production de la Prius à prise de courant en vue de sa commercialisation l'année prochaine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.