par Thibaut Emme

"40 Millions d'Automobilistes" propose le 0.2 g/l pour tous

"Sam, celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". Le slogan de la Sécurité Routière contre l'alcool au volant ne semble pas être suffisant pour l'association qui lance son propre slogan et demande un abaissement de la limitation pour tout le monde.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

"L'association demande à ce que le taux légal d'alcoolémie soit abaissé pour tous les conducteurs et lance une campagne de sensibilisation visant à réunir les automobilistes responsables pour lutter contre le fléau de l'alcool au volant, par le biais d'un autocollant à apposer sur le véhicule" précise le communiqué de 40 millions d'automobilistes.

"Je suis un héros, je roule à zéro"

L'autocollant de l'opération représente un embout d'éthylotest habillé en super-héros et accompagné du slogan. L'association rappelle que l'alcool reste la première cause de mortalité sur la route et que les jeunes conducteurs ont vu leur taux légal déjà abaissé à 0,2 g/l. Néanmoins, 40 millions d'automobilistes oublie un très léger détail : "80 % des accidents mortels liés à une conduite sous l’emprise de l’alcool concernent des taux supérieurs à 1,2 g/l, alors que le pourcentage est négligeable entre 0,2 g/l et 0,5 g/l" comme le rappelle le docteur Philippe Lauwick, président de la commission alcool et stupéfiants au Conseil national de la sécurité routière (CNSR).

De fait, l'incidence sur les accidents mortels liés à l'alcool risque d'être quantité très négligeable et pire, on rend "contraventionnable" une population responsable de peu d'accidents. De plus, en ayant un autre discours/slogan que celui officiel de la Sécurité Routière, c'est à dire celui du SAM "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas", l'association ne risque-t-elle pas de diluer l'impact des campagnes de pub ?

De toute manière, 40 millions d'automobilistes comme beaucoup d'autres, oublie la première mesure pour faire diminuer le nombre d'accidents liés à une alcoolisation délictueuse du conducteur : renforcer les contrôles d'alcoolémie. Pour rappel, près de 20% des accidents mortels sur la route ont l'alcool pour cause principale et dans 1/3 des accidents, l'alcool est présent avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0,5 g/l de sang. Ce taux correspond environ à un risque d'accident multiplié par 2.

Source : 40 millions d'automobilistes, Le Parisien, illustration : 40 millions

Pour résumer

"Sam, celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". Le slogan de la Sécurité Routière contre l'alcool au volant ne semble pas être suffisant pour l'association qui lance son propre slogan et demande un abaissement de la limitation pour tout le monde.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.