par Pierre-Laurent Ribault

Super Formula 2014-7 : Kazuki Nakajima gagne à Suzuka et devient champion

La dernière épreuve de la saison, avec ses deux courses, promettait d'être serrée. Il a fallu attendre la toute dernière manche pour voir couronner le champion 2014, et c'est Kazuki Nakajima qui l'a emporté, avec une belle victoire à la clé.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

L'indécision était totale en arrivant à Suzuka le week-end dernier, d'autant qu'avec deux courses et un bonus à ramasser en cas de double victoire il ne restait pas moins de sept prétendants au titre : Kazuki Nakajima, Joao Paolo de Oliveira, André Lotterer, Loïc Duval, Hiroaki Ishiura, James Rossiter et Yuji Kunimoto. De façon réaliste toutefois la lutte allait concerner les quatre premiers cités, qui ont dominé la saison depuis le début.

Qualifications

A cause du format inhabituel du meeting, les qualifications jouaient un double rôle : la Q1 décidait non seulement qui était en mesure d'avancer vers la session suivante comme d'habitude mais aussi la grille de la première course du dimanche, et les Q2 et Q3 continuaient le processus pour la grille de la seconde course.

Le résultat de la Q1 était étonnant avec exactement le même meilleur temps, jusqu'au millième de seconde, pour les deux pilotes TOM'S, André Lotterer et Kazuki Nakajima ! Le pilote allemand ayant réussi le chrono le premier, c'est lui qui héritait de la pole position pour la course 1. Yuji Kunimoto réussissait une jolie performance avec le troisième temps devant JP de Oliveira et Loïc Duval.

La domination des pilotes TOM'S continuait en Q2 et Q3 et Kazuki Nakajima obtenait la pole pour la course 2 mais Loïc Duval s'intercalait finalement devant André Lotterer qui devait se contenter de la troisième position devant Kunimoto et Ishiura, alors que JP de Oliveira ne pouvait faire mieux que sixième, un handicap pour ses chances de titre. Malgré le mieux constaté durant les dernières courses, les voitures à moteur Honda marquaient le pas et Naoki Yamamoto, le plus rapide du clan Honda ne pouvait faire mieux que 6ème.

Course 1

Suzuka était sous la pluie ce dimanche, et tout le monde chaussait les pneus pluie pour la première course disputée en matinée sur 20 tours. Jaillissant de la seconde ligne, JP de Oliveira réussissait un de ses fameux départs canons et se faufilait entre les deux monoplaces aux couleurs Petronas de Nakajima et Lotterer pour attaquer le premier virage en tête alors que Loïc Duval se plaçait en quatrième position. Le pilote français n'allait pas profiter longtemps de ses chances puisqu'il était bientôt rappelé pour servir un drive through au motif d'un départ anticipé. Une sanction très sévère pour une manoeuvre qui était tout sauf évidente sur les images, et qui allait porter un coup fatal aux chances de titre de Loïc qui repartait dernier alors que la course était particulièrement courte. Le pilote Audi en WEC ne se laissait pas abattre et réussissait à remonter jusqu'à la onzième position sous le drapeau, après avoir réussi quelques très beaux dépassements courageux dans l'impénétrable nuage d'eau soulevé par le peloton...

En tête de la course, Oliveira, toujours à l'aise dans ces conditions, prenait peu à peu de l'avance jusqu'à ce qu'une très grosse sortie de Kogure dans le 130R, heureusement sans dommages pour le pilote, n'envoie le safety car en piste au treizième tour. Lorsque les voitures étaient à nouveau lâchées, JP reprenait immédiatement les choses là où il les avait laissées et reprenait ses distances pour terminer confortablement en téte sous le drapeau à damier devant Kazuki Nakajima et André Lotterer. Le titre allait se jouer entre les trois hommes lors de la course 2, la condition sine qua non pour chacun des trois étant la victoire.

Course 2

La pluie avait faibli quelque peu lorsque les voitures s'assemblaient en grille pour la la seconde course, pas toutefois au point d'envisager un passage aux slicks en cours d'épreuve. Tous les regards étaient tournés vers JP de Oliveira sur la troisième ligne. Un nouveau départ miraculeux était nécessaire s'il voulait conserver une chance de garder le contact avec les deux pilotes TOM'S. Malgré un envol très réussi, JP ne pouvait passer les deux voitures vertes et blanches et se plaçait en troisième position devant Loïc Duval. Durant les 28 tours, les quatre hommes allaient rester dans le même ordre. Kazuki Nakajima contrôlait parfaitement sa course, plusieurs secondes devant Lotterer. Duval et Oliveira derrière lui se rapprochaient à plusieurs moments de la course mais ne pouvaient jamais menacer le pilote allemand. Derrière les quatre hommes un fascinant duel impliquait les deux jeunes loups de Toyota Kunimoto et Hirakawa avec quelques belles passes d'arme à la clé. Malheureusement pour Yuji Kunimoto, qui jusque-là avait réalisé un très beau week-end, la pression était trop forte et le pilote du team Cerumo partait en tête à queue avant d'abandonner.

Kazuki Nakajima franchissait la ligne en vainqueur, une victoire synonyme de titre, devant Lotterer, Duval et Oliveira. Nakajima et Lotterer offraient également le titre par équipe pour TOM'S, une digne façon de fʼêter les quarante ans de TOM'S qui est également en course pour le titre en Super GT. Le premier pilote Honda était Naoki Yamamoto en sixième position derrière Hirakawa, un résultat moyen qui reflète la domination des moteurs Toyota durant tout le week-end.

Kazuki Nakajima remporte un titre mérité obtenu avec maturité. C'est son deuxième dans la discipline. Le pilote japonais a su gérer sa saison au mieux, marquant des points dans chaque course. Toujours aussi rapide, comme on a pu le constater également en WEC, et de plus en plus assuré, Nakajima s'affirme de plus en plus comme un des meilleurs pilotes japonais de l'histoire. Il est en tout cas parfaitement en mesure de donner la réplique au trio infernal des pilotes gaijin qui dominent la discipline depuis plusieurs années, son coéquipier André Lotterer, Loïc Duval et JP de Oliveira. Plusieurs fois durant la saison JP a montré qu'il est sans doute le plus rapide de tous, particulièrement quand les conditions sont difficiles, mais il n'a pas eu la régularité de Nakajima, alors que Lotterer et Duval ont séché chacun une course, André pour sa pige au Grand Prix de Belgique et Loïc en convalescence après son accident des essais des 24 heures du Mans.

Le meilleur rookie est Tomoki Nojiri, qui signe une victoire pour sa première saison, un exploit pas réalisé depuis longtemps. Le jeune pilote n'a pas mis longtemps à trouver le mode d'emploi de la Dallara SF 14 et a été toute la saison un des meilleurs pilotes Honda. Il a mis très rapidement son expérimenté coéquipier Hideki Mutoh sous l'éteignoir,  Mention également pour Ryo Hirakawa, lui-même le meilleur rookie 2013, qui termine 5ème au championnat avec un podium également et à Yuji Kunimoto qui mine de rien a passé une bonne partie de la saison à squatter le top 5.

La nouvelle voiture s'est avérée une réussite totale. Appréciée des pilotes, très rapide et fiable, spectaculaire, elle a rapidement fait oublier la Swift FN09 et a le potentiel pour porter une expansion de la série. On parle déjà de pilotes européens intéressés pour faire un test rapidement en vue de la saison prochaine. On en reparlera bientôt.

Crédit images : Toyota

Résultats course 1

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
119J.P.L.De OliveiraLenovo TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A1939'41.541166.78km/h1'55.837
237Kazuki NakajimaPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A1939'45.3873.8461'56.520
336Andre LottererPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A1939'47.1185.5771'56.416
439Yuji KunimotoP.MU/CERUMO·INGING SF14TOYOTA RI4A1939'55.65214.1111'56.835
538Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO·INGING SF14TOYOTA RI4A1939'58.94217.4011'56.935
63James RossiterFUJI CORPORATION KONDO SF14TOYOTA RI4A1940'02.23920.6981'56.915
71Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14Honda HR-414E1940'03.35221.8111'57.058
810Koudai TsukakoshiHP SF14Honda HR-414E1940'04.50122.961'57.275
931Daisuke NakajimaNAKAJIMA RACING SF14Honda HR-414E1940'05.56424.0231'57.533
1020Narain KarthikeyanLenovo TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A1940'06.18224.6411'57.696
118Loic DuvalTeam KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A1940'06.90825.3671'56.642
1240Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40T SF14Honda HR-414E1940'07.98126.441'57.019
1341Hideki MutohDOCOMO DANDELION M41Y SF14Honda HR-414E1940'09.33827.7971'57.270
1434Takuya IzawaDRAGO CORSE SF14Honda HR-414E1940'19.03237.4911'58.573
1511Vitantonio LiuzziHP SF14Honda HR-414E1940'20.63639.0951'57.655
167Ryo HirakawaACHIEVEMENT Team KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A1940'22.30540.7641'56.614
Not Classified
2Yuhki NakayamaTEAM MUGEN SF14Honda HR-414E1430'14.6575Laps1'57.716
62Koki SagaDENSO Le Beausset SF14TOYOTA RI4A1430'18.6195Laps1'59.721
32Takashi KogureNAKAJIMA RACING SF14Honda HR-414E918'06.45210Laps1'57.936
18Yuichi NakayamaKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A918'12.68410Laps1'58.303

Résultats course 2

Po.No.DriverCar Name / EngineLapsTimeDelayBestTime
137Kazuki NakajimaPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A2854'37.300178.61km/h1'55.937
236Andre LottererPETRONAS TOM’S SF14TOYOTA RI4A2854'46.1318.8311'56.112
38Loic DuvalTeam KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A2854'46.7099.4091'55.869
419J.P.L.De OliveiraLenovo TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A2854'48.11910.8191'56.110
57Ryo HirakawaACHIEVEMENT Team KYGNUS SUNOCO SF14TOYOTA RI4A2854'59.35622.0561'56.418
61Naoki YamamotoTEAM MUGEN SF14Honda HR-414E2855'11.50434.2041'57.229
738Hiroaki IshiuraP.MU/CERUMO·INGING SF14TOYOTA RI4A2855'15.54038.241'56.829
820Narain KarthikeyanLenovo TEAM IMPUL SF14TOYOTA RI4A2855'16.49839.1981'56.789
940Tomoki NojiriDOCOMO DANDELION M40T SF14Honda HR-414E2855'16.95639.6561'56.761
103James RossiterFUJI CORPORATION KONDO SF14TOYOTA RI4A2855'20.06542.7651'57.329
1111Vitantonio LiuzziHP SF14Honda HR-414E2855'20.76143.4611'57.057
1241Hideki MutohDOCOMO DANDELION M41Y SF14Honda HR-414E2855'28.87751.5771'56.591
1310Koudai TsukakoshiHP SF14Honda HR-414E2855'42.1491'04.8491'57.383
1434Takuya IzawaDRAGO CORSE SF14Honda HR-414E2855'43.9791'06.6791'57.353
1531Daisuke NakajimaNAKAJIMA RACING SF14Honda HR-414E2855'44.6101'07.3101'57.650
1632Takashi KogureNAKAJIMA RACING SF14Honda HR-414E2855'45.9461'08.6461'57.521
172Yuhki NakayamaTEAM MUGEN SF14Honda HR-414E2855'47.0751'09.7751'57.473
1818Yuichi NakayamaKCMG Elyse SF14TOYOTA RI4A2855'52.5671'15.2671'57.927
1962Koki SagaDENSO Le Beausset SF14TOYOTA RI4A2856'00.1891'22.8891'58.013
Not Classified
39Yuji KunimotoP.MU/CERUMO·INGING SF14TOYOTA RI4A1427'59.24014Laps1'57.824

 Classement final du championnat

Po.No.DriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Total
137Kazuki Nakajima343102384946
219Joao Paulo Lima de Oliveira264-116-82.539.5
336Andre Lotterer52.563-10-4434.5
48Loic Duval1032.5-5-6-329.5
538Hiroaki Ishiura6--58132126
63James Rossiter81.5-11451.5-22
739Yuji Kunimoto-216-8-2.5-19.5
87Ryo Hirakawa5-0.58--1-216.5
91Naoki Yamamoto--24-3311.514.5
1040Tomoki Nojiri------10--10
1110Koudai Tsukakoshi----35-0.5-8.5
1236Andrea Caldarelli---16----7
1320Narain Karthikeyan-11.52----0.55
1441Hideki Mutoh----4----4
1531Daisuke Nakajima------4--4
1611Vitantonio Liuzzi10.5-------1.5
34Takuya Izawa---------
32Takashi Kogure---------
2Yuhki Nakayama---------
18Yuichi Nakayama---------
62Koki Saga---------

Pour résumer

La dernière épreuve de la saison, avec ses deux courses, promettait d'être serrée. Il a fallu attendre la toute dernière manche pour voir couronner le champion 2014, et c'est Kazuki Nakajima qui l'a emporté, avec une belle victoire à la clé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.