par Elisabeth Studer

Volkswagen jette l’éponge sur ses objectifs 2020

A l’occasion de la publication de ses résultats préliminaires du premier trimestre 2020 - lesquels sont excessivement mauvais - Volkswagen indique désormais ne plus être en mesure de se donner des objectifs pour 2020. La crise sanitaire du coronavirus s’associant désormais à une crise économique, les ventes étant suspendues compte-tenu du confinement.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Volkswagen abandonne ses objectifs pour 2020

s’il y a un mois encore Volkswagen avait pu publier ses résultats définitifs pour 2019, le constructeur abandonne désormais formellement ses objectifs 2020. Affirmant même se trouver dans l’impossibilité d’en fournir de nouveaux et même de dire quand de nouvelles prévisions annuelles pourront être publiées.

Une situation on ne peut plus tendue liée à la propagation du Covid-19. Laquelle a provoqué l'effondrement de son bénéfice opérationnel au premier trimestre.

"En raison des développements actuels", les objectifs pour 2020 "ne peuvent plus être atteints", écrit ainsi Volkswagen dans un communiqué.

Malgré des "développements positifs en Chine" qui montrent qu'un "retour à la normale et une reprise de l'économie est possible cette année", "l'impact de la pandémie sur la demande, la chaine d'approvisionnement et la production ne peut actuellement être estimé", explique le constructeur.

Ainsi, le groupe aux douze marques estime "impossible" de dire quand de nouvelles prévisions annuelles pourront être publiées.

Bénéfice opérationnel de Volkswagen en chute de près de 80 % au 1er trimestre 2020

Durant le 1er trimestre 2020, le bénéfice opérationnel de VW a chuté de près de 80% à 900 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe a quant à lui reculé de 8%, à 55 milliards d'euros, selon des données préliminaires publiées en avance sur le calendrier. Volkswagen s’attend parallèlement à une marge d’exploitation de 1,6 %.

Les ventes du constructeur se sont effondrées en mars dans les principaux marchés européens, les mesures mises en place pour freiner la propagation de la pandémie mettant à l'arrêt bon nombre d’activités.

La pandémie de Covid-19, qui a entrainé "l'arrêt quasi-total des ventes automobiles", "la baisse de la demande", "des difficultés de livraisons" ainsi que "des arrêts de la production", a un "impact considérable sur les activités de Volkswagen", explique le groupe.

Priorité pour Volkswagen : sécuriser les liquidités

Volkswagen a par ailleurs dégagé une trésorerie nette négative de 2,5 milliards d'euros durant le 1er trimestre. Il affirme désormais que "la plus haute priorité est de sécuriser les liquidités".

En mars, le patron de Volkswagen avait estimé que l’arrêt de la de production coûtait près de 2 milliards d'euros par semaine au groupe.

Volkswagen prévoit un redémarrage progressif

Le groupe prévoit néanmoins un redémarrage progressif de sa production à partir du 20 avril sur ses sites de Bratislava et de Zwickau en Allemagne. Devront réouvrir la semaine suivante les autres usines situées en Allemagne ainsi que ses sites au Portugal, en Espagne, en Russie et aux Etats-Unis.

L'Afrique du Sud, l'Argentine, le Brésil et le Mexique suivront en mai, annonce le constructeur.

Notre avis, par leblogauto.com

Fin mars, Herbert Diess louait  la discipline coréenne et chinoise  ...  tout en  prévenant  des conséquences que pourrait avoir  en Europe la crise du  coronavirus : « Nous devons repenser la production. Nous n’avons pas, dans nos usines allemandes, encore la discipline que nous avions en Chine. Si seulement, comme en Chine, en Corée ou dans d’autres pays asiatiques nous réussissons à contrôler le problème, alors nous avons une chance de nous sortir de cette crise sans perte d’emploi. Cela demande une intervention pointue ».

Sources : AOF, VW, AFP

Pour résumer

A l’occasion de la publication de ses résultats préliminaires du premier trimestre 2020 - lesquels sont excessivement mauvais - Volkswagen indique désormais ne plus être en mesure de se donner des objectifs pour 2020. La crise sanitaire du coronavirus s’associant désormais à une crise économique, les ventes étant suspendues compte-tenu du confinement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.