par Elisabeth Studer

Stellantis / Samsung SDI : 2,5 mds USD pour une usine de batteries US

Le groupe automobile Stellantis - issu de la fusion entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et le fabricant de batteries sud-coréen Samsung SDI - filiale du géant technologique sud-coréen Samsung Electronics - vont investir conjointement plus de 2,5 milliards de dollars en vue de construire une usine de batteries pour véhicules électriques à Kokomo, dans l'Indiana, dans le nord-est des Etats-Unis.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le groupe  automobile  Stellantis  - issu de la fusion entre PSA  et FCA  (Fiat Chrysler Automobiles) et le fabricant de batteries sud-coréen Samsung SDI  - filiale du géant technologique sud-coréen Samsung Electronics  - vont investir conjointement  plus de 2,5 milliards de dollars en vue de construire une usine de batteries pour véhicules électriques à Kokomo, dans l'Indiana, dans le nord-est des Etats-Unis. 

Co-entreprise Stellantis/ Samsung annoncée en octobre 2021

En octobre dernier,  les deux partenaires avaient déjà annoncé s'être entendu sur la création d'une co-entreprise  en vue de produire des batteries pour véhicules électriques, sans toutefois  préciser  le lieu où serait implanté le site ni le montant de leurs investissements. L' agence de presse sud-coréenne Yonhap avait parallèlement  annoncé que les deux sociétés allaient construire une usine aux États-Unis, citant des sources industrielles. 

 La construction du  site, qui devait permettre de créer 1.400 emplois, doit démarrer dans le courant de l'année et le lancement de la production en 2025.

Capacité  initiale  de 23 GWh, de 33 GWh à terme    

Le site de Kokomo devrait  débuter avec une capacité de production annuelle   de 23 gigawatt-heure (GWh), l'objectif étant de la  porter  à terme à 33 GWh. Les batteries sont destinées aux différents véhicules issus des usines d'assemblage de Stellantis en Amérique du Nord.

"La capacité totale pourrait encore augmenter afin de suivre la hausse attendue de la demande en véhicules électriques de Stellantis", a souligné le  groupe.  Ce qui nécessiterait un investissement pouvant atteindre  jusqu'à 3,1 milliards de dollars.  

Stellantis  prévoit 30 milliards d'euros d’investissements  d’ici 2025

Pour rivaliser avec d'autres grands constructeurs ayant présenté d'ambitieuses feuilles de route en terme de  ventes de  véhicules électriques – tels que Tesla -  Stellantis a annoncé l'an dernier vouloir investir 30 milliards d'euros au total d'ici 2025 dans son électrification et dans ses logiciels.  

Le groupe prévoit de construire au total cinq grandes usines de batteries en Europe et en Amérique du Nord.

Notre avis, par leblogauto.com

Stellantis, dans sa stratégie électrique, s'est fixé un objectif de plus de 40 % de ses ventes aux États-Unis provenant de véhicules électrifiés d'ici 2030 . Lors de son « EV Day » en juillet 2021,  la société avait nommé plusieurs marques américaines devant se joindre à l'effort d'électrification.

Sources : Stellantis, AFP

Pour résumer

Le groupe automobile Stellantis - issu de la fusion entre PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et le fabricant de batteries sud-coréen Samsung SDI - filiale du géant technologique sud-coréen Samsung Electronics - vont investir conjointement plus de 2,5 milliards de dollars en vue de construire une usine de batteries pour véhicules électriques à Kokomo, dans l'Indiana, dans le nord-est des Etats-Unis.
La construction du site, qui devait permettre de créer 1.400 emplois, doit démarrer dans le courant de l'année et le lancement de la production en 2025.
Le site de Kokomo devrait débuter avec une capacité de production annuelle de 23 gigawatt-heure (GWh), la cible étant de la porter à terme à 33 GWh. Les batteries sont destinées aux différents véhicules issus des usines d'assemblage de Stellantis en Amérique du Nord.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.