par Thibaut Emme

Sécurité Routière 2022 : le retour de la hausse ! +44%

Après des mois en baisse, le nombre de tués sur les routes repart fortement à la hausse en janvier 2022. C'est même en hausse par rapport à 2019. C'est dire.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Selon les chiffres de l'ONISR (Organisme National Interministériel à la Sécurité Routière), 260 personnes ont été tuées sur les routes de France Métropolitaine le mois dernier. Ce mois de janvier 2022 est en hausse de 80 tués (!) par rapport à janvier 2021. C'est une hausse de plus de 44% ! Si on compare avec 2019 (année pré-covid) le résultat est encore en hausse de 21 tués soit +9%. Même par rapport à la moyenne de 2015 à 2019, c'est une hausse de 6%. Bref ce mois de janvier 2022 est très mauvais. Il n'y a pas d'autres mots.

Même les autres indicateurs sont en hausse comme le nombre d'accidents corporels. 3 728 accidents corporels en janvier 2022, contre 3 508 en janvier 2021. C'est 220 accidents corporels de plus sur un an. Soit +6%. Cet indicateur est tout de même en baisse par rapport à janvier 2019 quand il y avait eu 3 977 accidents. 249 accidents

corporels de moins, c'est une diminution de -6 %.

Dans le même temps, 4 623 personnes ont été blessées. C'est un résultat supérieur de 7 % par rapport à janvier 2021. Par rapport à 2019, c'est en baisse de 7 %. Sur une année glissante (les 12 derniers mois), cette hausse de 80 tués suffit à faire repasser le total au-dessus des 3000 décès avec 3 027.

Le retour du trafic n'explique pas tout

Selon le dataviz trafic du Cerema, les déplacements de janvier 2022 ont été supérieurs de 10% environ par rapport à janvier 2021. Ne pas oublier qu'en 2021, les fêtes de Noël et du Nouvel An avaient été fortement perturbées par le confinement sanitaire. Cette augmentation du trafic n'explique pas à elle seule cette forte hausse de la mortalité routière au mois de janvier 2022.

Dans les indicateurs inquiétants, il y a la mortalité des piétons. En effet, 57 piétons ont été tués en janvier 2022 contre 28 en 2021. En 2019 ils étaient 49. La mortalité des automobilistes est aussi en hausse sur un an. +57 tués. Entre ces 57 automobilistes et les 29 piétons, on a notre hausse de 80 tués globalement.

La sécurité routière n'a pas connu de grosse révolution dans l'arsenal de contrôle (ou répressif) et l'amélioration des routes a été un peu mis en pause avec la pandémie. Il faut donc compter sur la lente amélioration technologique du parc automobile avec des voitures de plus en plus bardées d'électronique.

Pour résumer

Après des mois en baisse, le nombre de tués sur les routes repart fortement à la hausse en janvier 2022. C'est même en hausse par rapport à 2019. C'est dire.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.