par Elisabeth Studer

Volkswagen : 7 Mds € pour produire des VE en Espagne

Volkswagen a annoncé mercredi que ses usines espagnoles allaient assurer leur transition vers la mobilité électrique via la construction d'une usine de batteries à Sagunto, près de Valence et le passage à la production de véhicules électriques (VE) de deux usines Seat. L’ensemble du projet représentant un investissement de 7 milliards d'euros.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Les 2 usines du groupe Volkswagen en Espagne s'adaptent à la production de VE

Les deux usines de Martorell, près de Barcelone (Catalogne), et Pampelune (Navarre) seront adaptées à la fabrication de voitures 100% électriques, a annoncé Volkswagen lors d'une conférence de presse. Rappelons que le groupe automobile allemand est propriétaire des marques Seat et Cupra.

Nouvelle usine de batterie à Sagunto

La nouvelle usine de batteries de Sagunto, dont l'ouverture est prévue pour 2026, devrait employer 3.000 salariés et atteindre une production de 40 gigawattheures de batteries par an, permettant d’équiper plusieurs centaines de milliers de voitures.

Une transition vers l'électrique soumise à l’obtention de subventions

Reste que ce passage à l’ "électrification' de sa production espagnole – raccourci pour indiquer que les sites espagnols vont s’orienter vers l’assemblage de véhicules électriques - qui pourrait débuter dès la fin 2022, est toutefois soumise à l'obtention de subventions, a averti le président de Seat, Wayne Griffiths.

"L'obtention des fonds PERTE ("projets d'intérêts stratégiques", comprenant notamment des fonds du plan de relance européen, ndlr) est essentielle si nous voulons atteindre notre objectif de transformer l'Espagne en un centre européen du véhicule électrique", a déclaré Wayne Griffiths.

"L'effet de cette transition sur l'emploi sera globalement positif", a assuré Thomas Schmall, président du conseil d'administration de Seat. "Il y aura moins d'emplois dans certains secteurs, plus dans d'autres. Si nous le faisons bien et que nous sommes soutenus par le gouvernement espagnol, nous allons pouvoir créer plus d'emplois compétitifs et durables" a-t-il ajouté. Mettant ainsi la pression sur Madrid - pour que l’Esapgne mette elle-même la pression sur ses partenaires euroépens - pour que les biens précieux subsides lui soient octroyés.

A noter que les 7 milliards annoncés comprennent l'investissement de partenaires dont Volkswagen doit encore détailler l'apport.

Une année difficile pour Seat en 2021

Seat, pilier de l'industrie espagnole qui s'est tourné avec succès vers les SUV, a toutefois été confronté à des difficultés en 2021, devant notamment faire face à la pénuries de puces électroniques. Ce qui l’a contraint à réduire de 25% ses plans de production initiaux.

La filiale espagnole de VW a enregistré une perte nette de 256 millions d'euros l’année dernière, malgré un chiffre d'affaires qui a rebondi à 9,3 milliards d'euros (+5,4% par rapport à 2020, année fortement impactée par le Covid.

Cupra triple ses ventes en 2021

Sa marque sportive Cupra, lancée en 2018, a toutefois plus que tiré son épingle du jeu, triplant ses ventes avec près de 80.000 voitures vendues. La marque prévoit de doubler son chiffre d'affaires en 2022 pour atteindre 5 milliards d'euros.

Après le lancement de la compacte électrique "Born" fin 2021, Cupra prévoit de lancer un nouveau SUV électrique et un autre hybride en 2024, mais aussi une citadine électrique en 2025, produite à Martorell.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que la Commission européenne a proposé que les ventes de voitures thermiques cessent 2035, Volkswagen prévoit d'investir 89 milliards d'euros dans les cinq prochaines années dans les véhicules électriques, avec six usines de batteries en Europe.

Sources : Volkswagen, AFP

Pour résumer

Volkswagen a annoncé mercredi que ses usines espagnoles allaient assurer leur transition vers la mobilité électrique via la construction d'une usine de batteries à Sagunto, près de Valence et le passage à la production de véhicules électriques (VE) de deux usines Seat. L’ensemble du projet représentant un investissement de 7 milliards d'euros.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.