par Nicolas Anderbegani

La super-Bugatti de piste se montre au Castellet

Dans le royaume des supercars et des hypercars, Bugatti n'avait pas encore vraiment développé de modèles axés sur la performance en piste. Un manque qui est sur le point d'être comblé.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Place au sport pur et dur

Avec la Veyron puis la Chiron, Bugatti a longtemps privilégié le grand luxe et la quête des très hautes vitesses, reléguant au "second plan", façon de parler, les performances sur circuit ou le comportement dynamique. Pendant ce temps, les rivaux ont multiplié les modèles de hautes performances destinés à la piste : Ferrari FXX/FXX K, Lamborghini SCV12, Aston Martin Vulcan, McLaren Senna GTR, etc. Les choses changent, et une première évolution arrive avec la Chiron Pur Sport, dont le comportement dynamique est optimisé pour un usage très sportif, sans renier pour autant le raffinement intérieur.

Une autre étape sera bientôt franchie avec une hypercar exclusivement dédiée à la piste et très orientée vers les performances pures. Après un premier teaser publié par la firme de Molsheim qui laissait entrevoir une spectaculaire et futuriste signature lumineuse arrière, une vidéo et des images ont été dévoilées par des observateurs sur le circuit du Paul Ricard, où la bête peaufine sa mise au point.

Look de prototype d'Endurance

La motorisation fait l'objet de quelques spéculations: on s'attend à ce qu'elle reprenne le fameux W16, mais avec des spécifications encore secrètes (une puissance encore plus débridée ??? de l'hybridation ?). C'est le look qui interpelle aussi. Malgré le camouflage, on devine aisément le profil de prototype très typé "Hypercar Le Mans", avec une proue plongeante (et une calandre en fer à cheval plus compacte que d'habitude), d'énormes passages de roues, un aérodynamisme très pointu, une énorme écope d'air sur le toit et une dérive arrière type "aileron de requin" caractéristique des prototypes d'Endurance.

A priori, cette super Bugatti n'est pas destinée à un programme de compétition, mais on se prend à rêver d'un engagement de la marque au Mans dans la nouvelle catégorie Hypercar. Pas sûr cependant que l'architecture mécanique soit vraiment en adéquation. Ou, mieux, un duel en piste avec des FXX et des SCV12. On peut toujours rêver ! Le prix promet également d'être stratosphérique.

Pour résumer

Dans le royaume des supercars et des hypercars, Bugatti n'avait pas encore vraiment développé de modèles axés sur la performance en piste. Un manque qui est sur le point d'être comblé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.