par Elisabeth Studer

PSA incite à recharger les hybrides face aux sanctions

Alors que les hybrides rechargeables sont de plus en plus critiqués – leur aspect écologique faisant débat - PSA (désormais fusionné avec FCA au sein du groupe Stellantis) a lancé une application intégrée à son système d'infodivertissement pour inciter les propriétaires de véhicules dotés de ce type de motorisation à brancher régulièrement leur voiture et à recharger la batterie.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Alors que les hybrides rechargeables sont de plus en plus critiqués – leur aspect écologique faisant débat - PSA (désormais fusionné avec FCA au sein du groupe Stellantis) a lancé une application intégrée à son système d'infodivertissement pour inciter les propriétaires de véhicules dotés de ce type de motorisation à brancher régulièrement leur voiture et à recharger la batterie.

PSA a développé une application pour inciter à recharge son véhicule

PSA a développé une application intégrée au système d'information et de divertissement de ses voitures qui prévient les propriétaires d'une voiture hybride rechargeable afin qu'ils n'oublient pas de recharger périodiquement leur batterie .

Selon une enquête réalisée par PSA (Stellantis) , seuls 55% des trajets de moins de 40 kilomètres se font en mode électrique, alors que 52% de ses clients rechargent leur véhicule une à deux fois tous les 100 kilomètres.

Pour inciter les propriétaires à brancher régulièrement leur véhicule, le groupe Stellantis a installé une alerte visuelle sur le tableau de bord de ses modèles hybrides rechargeables des marques Peugeot, Citroën, DS et Opel. Le système - appelé Plug-in-Reminder - est présent sur les modèles vendus sur les marchés français et britannique depuis octobre dernier (Citroën) et depuis le 15 décembre (Peugeot). Il sera déployé dans toute l'Europe à partir de la mi-mars 2022.

Dans un premier temps, après cinq jours et dix trajets effectués sans brancher le véhicule, le logiciel émet une notification quotidienne via l'écran tactile. Si le véhicule n'est pas branché après trente jours, la notification apparaît deux fois par jour pendant l'utilisation du véhicule. Contrairement aux véhicules diesel qui nécessitent de l'AdBlue et fonctionnent en mode dégradé lorsque le propriétaire ne fait pas le plein de cet additif en temps voulu, les véhicules non rechargés ne « pénalisent » pas, pour l'instant, les propriétaires.

Déploiement progressif sur les modèles PSA

Pour l'instant, l'application Plug-in-Reminder est disponible pour le Citroën C5 Aircross Hybrid et il est annoncé qu'elle sera également intégrée au C5 X Hybrid. Peugeot a déployé le système sur les 308 Hybride Berline et SW, Peugeot 3008 Hybride, Peugeot 508 Hybride, ainsi que sur la 508 PSE Berline et SW.

La marque DS proposera progressivement ce système au cours du premier trimestre 2022 sur toute sa gamme hybride : DS 4 E-Tense, DS 7 Crossback E-Tense et DS 9 E-Tense. Enfin, Opel fera de même avec le SUV Grandland PHEV à partir de mi-février.

Une recharge recommandée mais non nécessaire

Pour rappel, les véhicules hybrides rechargeables permettent véritablement de réduire la consommation et les émissions polluantes si leur batterie est rechargée. Un usage qui n’est toutefois pas nécessaire pour que la voiture fonctionne. Mais qui est néanmoins fortement recommandé pour qu’elle soit utilisée dans les meilleures conditions. En échange, ces véhicules offrent, en moyenne et selon les modèles, une autonomie de 50 kilomètres en mode électrique , optimisant la consommation de carburant.

Obtenir le label zéro émission sans forcément chercher à protéger la planète

Cependant, cette technologie suscite la controverse . Il n'est pas clair en effet que le bénéfice environnemental - potentiel - promis soit véritablement exploité.

Dans certains pays, ces véhicules reçoivent le label qui les accrédite zéro émission, comme s'il s'agissait d'une voiture 100 % électrique, sans tenir compte du fait qu'ils peuvent fonctionner sans recharger leur batterie. De nombreux propriétaires ne s'inquiètent pas de le recharger car son avantage n'est pas dans la réduction de la consommation et des émissions, mais dans les avantages d'avoir une voiture avec ce label.

Transmission des données de consommation

A partir du 1er janvier 2021, l'Europe impose aux constructeurs de transmettre via OBFCM (On board fuel consumption meter) les données du véhicule (consommations, recharges, etc.) pour surveiller la consommation de carburant et vérifiera si les valeurs réelles sont conformes à celles homologuées.

Une information qui dans le cas des hybrides rechargeables est critique, puisqu'ils sont déjà dans le collimateur des autorités.

Vers une réduction des performances du véhicule en cas d’absence de recharge

En réponse aux futures sanctions financières, et pour se dégager de toute responsabilité si le véhicule n’est pas branché, les constructeurs informeront les conducteurs par ce type de messages d'alerte.

La prochaine étape consistera à réduire les performances du véhicule si le conducteur persiste à ne pas recharger son véhicule. Selon Gilles le Borgne, directeur technique de Renault, le groupe au losange travaille également dans ce sens.

Sources : PSA, Stellantis, Renault

Pour résumer

Alors que les hybrides rechargeables sont de plus en plus critiqués – leur aspect écologique faisant débat - PSA (désormais fusionné avec FCA au sein du groupe Stellantis) a lancé une application intégrée à son système d'infodivertissement pour inciter les propriétaires de véhicules dotés de ce type de motorisation à brancher régulièrement leur voiture et à recharger la batterie.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.