par La rédaction

Pékin 2008 Live : Buick Excelle

Concrètement inspirée de la Holden Statesman, la Buick Excelle restylée s'inspire toujours largement des Daewoo Lacetti/Nubira. On note cependant un gros travail esthétique sur la face avant tout comme l'arrière de la berline. Quoi de mieux pour illustrer le tout que des photos "live" ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La Buick Excelle s'offre donc un liftinf plutôt complet en prenant en compte des modifications extérieures et d'un intérieur revu et corrigé. Primo l'extérieur de la berline. Vu de face avant, le modèle dispose d'une calandre dont la taillé a copieusement été agrandie. A l'arrière, les optiques disposent désormais d'une nouvelle intégration géométrique. Exit l'installation verticale et bienvenue à son opposée horizontale.

Ce changement quant à l'arrière de la Buick Excelle n'est pas sans rappeler du reste certaines berlines européennes italiennes ce qui ne gâche rien à son allure et sa ligne globales. Secundo, au cur de l'habitacle. Plus soigné et visiblement davantage raffiné, l'intérieur reçoit des nouveaux inserts décoratifs et une présentation des organes remodelée. De là à nous faire sauter au plafond c'est une autre histoire. Enfin chacun ses goûts.

Ce nouveau millésime de la berline reliftée (SAIC-GM) devrait embarquer au choix deux motorisations et pas de diesel : le 1.6l 16V de 106 chevaux ou sa surette "sportive" 1.8l 16V développant 121 chevaux. Mais finalement, entre cette version reliftée et la Lacetti de nos contrées ?!

A lire également. Buick Excelle.

Pour résumer

Concrètement inspirée de la Holden Statesman, la Buick Excelle restylée s'inspire toujours largement des Daewoo Lacetti/Nubira. On note cependant un gros travail esthétique sur la face avant tout comme l'arrière de la berline. Quoi de mieux pour illustrer le tout que des photos "live" ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.