par Elisabeth Studer

Opel suspend son entrée sur le marché chinois

Revirement pour Opel en Chine : en raison des tensions géopolitiques croissantes (nous dit-on), les projets d'entrée sur le marché chinois du constructeur sont suspendus.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Opel suspend ses projets d’entrée sur le marché chinois

Le constructeur automobile Opel a suspendu ses projets d'entrée sur le marché chinois. En toile de fond, des tensions géopolitiques croissantes entre les dirigeants communistes à Pékin d'une part et les États-Unis et l'Union européenne d'autre part, indique en effet le journal allemand « Handelsblatt ». Un porte-parole de la société mère d'Opel, Stellantis, a confirmé à la suite la décision vendredi 16 septembre.

En juillet 2021, Stellantis, maison mère de Opel, avait annoncé via Michael Lohscheller, PDG de la firme germanique, vouloir lancer en Chine sa marque allemande Opel. Alors qu’en 2020, Peugeot avait écoulé à peine 25.600 unités dans l’Empire du milieu, Citroën 20.000, et DS … 320. De son côté FCA (Fiat Chrysler Automobile), avec qui PSA a fusionné, n’enregistrait que 62.000 ventes dans toute l’Asie-Pacifique.

Contexte géopolitique et volume requis

En raison des défis actuels du secteur automobile, il est plus important que jamais pour Opel de définir des priorités claires. "Dans ce contexte et compte tenu du volume requis pour avoir un impact réel, Opel suspend actuellement ses projets d'entrée sur le marché chinois", a déclaré la société. En juillet 2021, la direction de l'entreprise a annoncé qu'elle lancerait Opel sur le marché chinois en tant que marque purement électrique.

Notre avis, par leblogauto.com

Et si tout simplement, Opel était conscient qu’il ne dispose assez pas assez de modèles électriques pour affronter le géant marché chinois des VE ? voire que ses modèles ne correspondent pas à la demande chinoise ?

Ce que résume fort justement Handelsblatt en indiquant d’entrée : "le revirement d’Opel en Chine est une bénédiction pour l'entreprise". Ajoutant : "les bouleversements géopolitiques évitent au constructeur automobile de commettre une grave erreur. Personne en Chine n'attendait Opel, l'expansion est un vœu pieux. »

Sources : DPA, Handelsblatt

Pour résumer

Revirement pour Opel en Chine : en raison des tensions géopolitiques croissantes (nous dit-on), les projets d'entrée sur le marché chinois du constructeur sont suspendus.
Et si tout simplement, Opel était conscient qu’il ne dispose assez pas assez de modèles électriques pour affronter le géant marché chinois des VE ? voire que ses modèles ne correspondent pas à la demande chinoise ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.