Lancer le diaporama
VW Amarok 2022
+15
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Nouveau Volkswagen Amarok

VW renouvelle son pickup, l'Amarok. La recette est toujours la même avec une grosse face avant prognathe, une ceinture de caisse très haute et un "gros méchant look". Une question d'égo ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Esthétiquement, l'Amarok arbore une face avant au dessin horizontal avec deux lignes chromées qui vont d'une aile à l'autre avec les feux (matriciels à LED IQ.LIGHT). Le bouclier dessine une forme de X que l'on a déjà vu chez le Mitsubishi L200 par exemple. Le reste est classique avec des arches de roues qui tendent vers le carré, avec des "protections" plastiques noires. La ceinture de caisse très haute et les portières "lisses" oblige VW à mettre un pli à mi-hauteur.

L'arrière, c'est la benne, avec des feux façon crochets qui encadre le tout et élargissent visuellement le hayon. Sur les modèles en photos, on a l'arceau de protection formé de tubes de gros diamètre (version PanAmericana) ou les plus discrets panneaux d'habillage derrière la cabine. C'est simple dans les traits et garde le style mastoc de l'Amarok.

Pour accéder au véhicule, il y a deux versions : DoubleCab avec 4 portières, ou SingleCab avec deux portières. A l'intérieur, cela reste de l'utilitaire avec des lignes franches et des angles. Un écran de 10 pouces sur les versions de base, ou 12 pouces sur les versions plus hautes permet l'affichage de l'info-divertissement. Les instruments de bords sont affichés via le "digital cockpit" de 8 pouces. Une grande partie des commandes reste analogique.

Plus grand, pour les passagers

Techniquement basé sur le Ford Ranger, l'Amarok grandit de 96 mm, ce qui profite complètement à l'empattement qui grandit de 173 mm à 3 270 mm. Tout bon pour les passagers et esthétiquement cela réduit les porte-à-faux. En tout-terrain, cela améliore les angles d'attaque et de fuite. Le véhicule fait 5 350 mm de long. Pour ceux qui aiment barboter avec leur pickup, l'Amarok peut désormais passer dans des gués de 800 mm de profondeur (contre 500 mm sur le modèle précédent).

On est sur un utilitaire donc parlons utilitaire. La charge utile peut aller jusqu'à 1,16 tonne ! La benne peut accueillir une euro-palette entre les deux passages de roue. On charge directement la palette et on arrime grâce aux oeillets disposés un peu partout. La version simple cabine peut même accueillir deux palettes de côté. On peut aller chercher sa palette de granulés bois sans souci ! La benne a un volet roulant électrique verrouillable actionnable depuis le "Cargobox" (la benne), l'intérieur du véhicule, ou sur la clé. Dans les options, on peut prendre un hard-top pour la benne ce qui transforme le pickup en SUV. Sur le toit, on peut mettre jusqu'à 350 kg de charge !

On a affaire à un vrai 4x4 et dans les options, il y a le pare-buffles, des jupes de protection, une boîte "courte", un snorkle (le tuba que l'on fixe le long du parebrise pour avoir une prise d'air haute). Moins baroudeur, on a le porte-vélo, un système de transport multifonction, etc.

Jusqu'à 306 chevaux essence

La France n'aura pas droit à toutes les motorisations officiellement. Europe oblige on pourra tout de même les commander. 4 motorisations Diesel et 1 moteur essence sont disponibles. Le marché africain par exemple se voit proposer la motorisation de base : un moteur quatre cylindres TDI de 2,0 litres qui développe 110 kW (150 ch). La motorisation suivante en termes de puissance, disponible dans de nombreux pays, est un quatre-cylindres TDI de 2,0 litres qui développe 125 kW (170 ch). Volkswagen Véhicules Utilitaires propose ensuite un moteur TDI quatre cylindres biturbo de 2,0 litres de cylindrée qui développe 150 kW (204 ch) ou 154 kW (209 ch) en fonction du marché. La déclinaison TDI la plus puissante est un moteur V6 de 3,0 litres qui affiche une puissance de 177 kW (241 ch) ou 184 kW (250 ch) en fonction des pays. Enfin, un moteur à essence turbo de 2,3 litres développant 222 kW (302 ch) a également été conçu pour les marchés attendant une motorisation essence classique.

Les motorisations basses seront accouplées à une boîte automatique 6 rapports ou une boîte manuelle 5 ou 6 rapports. Les grosses motorisations seront accouplées à une boîte automatique à 10 rapports. Selon les marchés, la transmission de série est la nouvelle transmission 4Motion (activable ou permanente selon le cas). Evidemment, VW a remis à niveau les équipements électroniques avec différents modes de conduite, une vingtaine d'aides à la conduite dont le régulateur adaptatif ACC+ (qui lit la signalisation pour s'adapter tout seul).

VW a écoulé plus de 830 000 exemplaires de l'Amarok première génération, dans le monde. Ce nouvel Amarok est franchement décalé en Europe, encore plus en ces temps "verts".

Pour résumer

Le nouvel Amarok est là. Volkswagen ne révolutionne pas son pickup mais le fait évoluer et lui fait rattraper le retard niveau technologie. Reste un gros bébé un peu décalé en Europe et encore plus en France.

Au programme un V6 Diesel de plus de 240 chevaux et un moteur essence turbo de 306 chevaux. Le prix du carburant ? Boah !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos