par La rédaction

Mitsubishi et PSA renoncent à une alliance capitalistique

Aujourd’hui Mitsubishi et PSA ont annoncé qu’ils renonçaient à tout projet d’alliance capitalistique. Le projet étant jugé «  pas approprié ».

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Les présidents des deux constructeurs c'est-à-dire Monsieur Osama Masuko (Mitsubishi) et Monsieur Philippe Varin (PSA) ont « conclu qu’une alliance capitalistique ne serait pas appropriée dans les circonstances actuelles ».

Les deux constructeurs automobiles sont néanmoins convenus de poursuivre les coopérations industrielles, notamment dans le domaine des voitures électriques. Les deux entreprises sont en train de construire une usine commune en Russie.

Rappelons qu’en décembre, PSA avait confirmé les discutions avec Mitsubishi en vue d’un « partenariat stratégique ». La presse japonaise avait révélé que PSA s’apprêtait à acheter 30 à 50% du capital de Mitsubishi Motors, devenant ainsi le premier actionnaire.

Le président de Mitsubishi a précisé hier, lors d’un entretien avec le journal La Tribune qu’« une alliance capitalistique n'est pas un sujet d'actualité. Ce n'est pas à l'ordre du jour".

Soulignons également les propos du patron de BMW dans la Tribune, concernant les discussions qui se poursuivaient avec PSA "il y a d'autres possibilités de coopération avec PSA ".

L’affaire est donc à suivre....

Concernant le partenariat PSA / Mitsubishi vous pouvez relire PSA/Mitsubishi : un dialogue difficile

Pour résumer

Aujourd’hui Mitsubishi et PSA ont annoncé qu’ils renonçaient à tout projet d’alliance capitalistique. Le projet étant jugé «  pas approprié ».

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.