par Elisabeth Studer

Mise à jour des vieux diesel : VW et Daimler acceptent de payer

Volkswagen et Bonn et Cologne ayant été contraintes cette semaine par la justice allemande de prendre des mesures dans ce sens.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Volkswagen et Daimler  viennent d'accepter de financer l'adaptation de leurs véhicules diesel les plus anciens ne répondant pas aux normes, en vue de limiter leurs émissions polluantes. Une annonce qui intervient alors que de plus en plus de grandes villes allemandes prennent des mesures pour restreindre la circulation des vieux diesel, Bonn et Cologne ayant été contraintes cette semaine par la justice allemande de prendre des mesures dans ce sens.

VW et Daimler d'accord pour adapter les véhicules à leurs frais

Le 8 novembre dernier, le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, et les dirigeants du secteur automobile d'outre Rhin se sont réunis afin de s'accorder sur des mesures antipollution.

Andreas Scheuer a indiqué à l'issue de la réunion que Volkswagen et Daimler  étaient prêts à proposer une modernisation à leurs frais de leurs véhicules diesel les plus anciens. Le ministre a toutefois précisé qu'à l'heure actuelle  BMW refusait de contribuer gratuitement à cette mise à jour.

Aides financières jusqu'à 3000 euros

Les trois constructeurs automobiles allemands ont au final accepté d'octroyer jusqu'à 3000 euros d'aides financières par véhicule pour financer la lutte contre les émissions polluantes. Ces mesures pourraient prendre différentes formes, la mise en place d'une prime de reprise étant notamment envisagée.

Le ministre a par ailleurs assuré que les trois constructeurs avaient montré leur volonté d'être actifs pour mener à bien cette politique d'incitations. Il est vrai qu'ils y trouvent tout intérêt …. le but étant de convaincre les automobilistes de remplacer leurs anciens véhicules ... certes par d'autres moins polluants et surtout non soumis aux restrictions de circulation.

Les constructeurs étrangers appelés à agir de la sorte

"Volkswagen, Daimler et BMW veilleront à ce que leurs clients puissent rester mobiles", a également déclaré Andreas Scheuer. Agitant le spectre de véhicules cloués au garage faute d'autorisation de circuler, le ministre a par ailleurs exhorté les constructeurs étrangers tels que Fiat Chrysler Automobile et PSA  à emboîter le pas à leurs concurrents allemands.

Sources : Reuters

Pour résumer

Volkswagen et Bonn et Cologne ayant été contraintes cette semaine par la justice allemande de prendre des mesures dans ce sens.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.