par Elisabeth Studer

JV BP/Reliance dans les stations-services dans une Inde en crise

British Petroleum, plus connu du grand public sous le nom de BP et pour ses stations services, vient d’annoncer la création d'une coentreprise avec le conglomérat indien Reliance Industries, une entreprise privée indienne, spécialisée dans l'industrie pétrochimique. Objectif : déployer un vaste réseau de stations-service en Inde.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

British Petroleum, plus connu du grand public sous le nom de BP et pour ses stations services, vient d’annoncer la création d'une coentreprise avec le conglomérat indien Reliance Industries, une entreprise privée indienne, spécialisée dans l'industrie pétrochimique. Objectif : déployer un vaste réseau de stations-service en Inde.

Création d’une joint-venture pour les stations-services

BP et Reliance Industries veulent mettre en place cette joint-venture au premier semestre 2020. Le groupe indien détiendra 51% des parts, tandis que British Petroleum sera acquéreur des 49% restant.

La co-entreprise sera établie à partir du réseau existant de 1.400 stations-service de Reliance. Les deux partenaires ont pour objectif de porter le nombre à 5.500 au cours des cinq prochaines années. Souhaitant ainsi surfer sur le développement rapide du marché automobile dans le pays.

Bob Dudley, directeur général de BP a tenu à indiquer à l’occasion que l'Inde allait « devenir le marché où la demande d'énergie » allait « croître le plus vite d'ici le milieu des années 2020".

Partenariat étendu

En dehors de la joint-venture établie pour les stations-service, la coentreprise reprendra également des activités de Reliance dans le domaine d'approvisionnement en carburant pour les avions dans 30 aéroports.

Les deux groupes étendent ainsi leur partenariat, ils collaborent déjà dans l'exploration et la production de gaz en Inde.

BP apportera à la nouvelle structure son savoir-faire et son expérience à l'international dans la distribution de carburant.

L'avis de Leblogauto.com

Si certes, il y a encore quelques mois l’Inde pouvait faire figurer d’eldorado pour toutes les entreprises directement liées à l’essor du secteur automobile - tels les constructeurs et les producteurs de carburant  - le vent pourrait très prochainement tourner … à moins que cela ne soit déjà le cas.

Le secteur automobile indien connaît en effet sa plus grande crise depuis près de deux décennies. Les ventes de véhicules de tourisme ont diminué pendant huit mois consécutifs jusqu'en juin, la baisse atteignant même 20,55% en mai dernier, ce qui constitue la plus forte baisse enregistrée depuis 18 ans.

Les premières données disponibles laissent entrevoir que les ventes de voitures particulières pourraient avoir chuté de 30% en juillet.

Confiant, BP annonce tout de même vouloir judicieusement se placer sur un marché indien à croissance rapide … Discours pour les investisseurs oblige ….

Quant à la grave crise qui frappe le secteur automobile indien, nous allons y revenir.

Sources : BP, Reliance, Reuters

Pour résumer

British Petroleum, plus connu du grand public sous le nom de BP et pour ses stations services, vient d’annoncer la création d'une coentreprise avec le conglomérat indien Reliance Industries, une entreprise privée indienne, spécialisée dans l'industrie pétrochimique. Objectif : déployer un vaste réseau de stations-service en Inde.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.