par Thibaut Emme
Le bon moment pour ne plus prendre l'autoroute

Grosse hausse des péages en février 2023

En 2023, les prix des péages autoroutiers vont connaître une hausse bien supérieure à celle de cette année 2022.

Annoncée par le gouvernement, la hausse sera en moyenne de 4,75% au 1er février !

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C'est Le Parisien qui sort l'information, donnée par "une source proche des concessionnaires". La hausse moyenne est une chose, mais certains tronçons verront les prix grimper au-delà de 5%. Evidemment, cette source s'empresse de souligner que cela reste "largement en dessous de l'inflation". Comme si l'inflation était une obligation d'augmentation des prix !

Cynique, cette source ajoute "Nous sommes soucieux du pouvoir d’achat des Français et nous avons opté pour une hausse raisonnable, comme le souhaitait le gouvernement".

En effet, Clément Beaune, Ministre des Transports, a par plusieurs fois, demandé aux concessionnaires autoroutiers de limiter la hausse alors que 7 à 8% étaient des chiffres évoqués. Prêcher une forte hausse pour pouvoir dire "voyez, nous avons été raisonnables" ? Peut-être.

Quelques piécettes pour les gros usagers

Pour "montrer leur bonne foi", les concessionnaires feront des gestes envers les "usagers du quotidien". Pour les autres, le geste sera bien différent... Pour ceux qui doivent prendre l'autoroute régulièrement, des réductions sont prévues pour les "grands utilisateurs". Ainsi, selon le quotidien, Sanef, APRR et Vinci Autoroutes accorderont un rabais de 40 % dès que 10 aller-retours dans le mois auront été effectués. Cette ristourne se fera sur l'abonnement télépéage et non à la borne avec ticket. Cela ne devrait donc concerner qu'une minorité d'usagers des autoroutes.

Toujours pour montrer une certaine bonne foi, APRR et Sanef vont octroyer une réduction de 5% aux véhicules 100% électriques sur tout 2023. Là encore, ces concessionnaires ne prennent pas trop de risque vu le faible nombre de VE, qui en plus prennent l'autoroute. Là encore il faudra être abonné au télépéage. L'abonnement est toujours payant au passage alors qu'il fait faire d'énormes économies aux sociétés autoroutières (pas de machine à carte, etc.).

Notre avis, par leblogauto.com

2023, c'est la bonne année pour ne plus prendre l'autoroute si on le peut. Et dire que certains veulent forcer la limitation à 110 km/h. Pour le péage, en revanche, c'est no limit.

Autre excuse de ces sociétés pour justifier de l'augmentation 2023, la création d'écoponts (des édifices qui permettent à la faune sauvage de traverser en sécurité) ainsi que de parkings de covoiturage. Ou quand l'environnement justifie quelques pourcents de plus de hausse. Les écoponts évitent des centaines et des centaines d'interventions annuelles pour "animal errant" ce qui fait faire des économies aux concessionnaires.

"A nous de vous faire préférer la nationale" pourrait être le nouveau slogan des sociétés autoroutières.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Les péages devraient augmenter en moyenne de 4,75% en février 2023. Selon les concessionnaires autoroutiers, il faut que les français se réjouissent d'une hausse moins forte que l'inflation.

Certaines rares faveurs seront accordés pour les très gros utilisateurs de l'autoroute, les usagers "du quotidien". Pour les autres, il y aura la hausse.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.