par La rédaction

Google car : cap sur l'Arizona

Suite des étapes dans le développement de la Google car. Après la Prius lâchée sur des autoroutes californiennes en 2009, une flotte de Lexus RX450h mis à l'épreuve à partir de 2012 puis le prototype maison en tests, nouvelle étape.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

De la Californie au Texas en passant par l'état de Washington, les équipes en charge du développement de la voiture autonome Google continuent leur mission entre circulation urbaine ou extra-urbaine.

Nouvelle étape et direction l'Arizona et un choix qui ne doit rien au hasard. Un choix climatique. Ainsi si l'état de Washington avait été notamment ciblé pour son taux d'humidité plus élevé que la moyenne, le choix de l'Arizona, et plus précisément de la ville de Phoenix, va permettre aux équipes, chercher et ingénieurs d’emmagasiner de nouvelles données et s'assurer de la bonne validation des différents capteurs.

De quoi donc mettre à l'épreuve les Google cars d'une température extrême dans des conditions de roulage poussiéreuses. De quoi permettre aux modèles de la firme de Mountain View d'accumuler encore et encore des milliers et des milliers de miles au compteur. Quant au prochain développement on le connaît déjà. A voir quels seront les retours enregistrés pour l'auto lâchée dans le désert (ou presque).

Source : Google et Thenextweb.

Crédit illustration : Google.

Pour résumer

Suite des étapes dans le développement de la Google car. Après la Prius lâchée sur des autoroutes californiennes en 2009, une flotte de Lexus RX450h mis à l'épreuve à partir de 2012 puis le prototype maison en tests, nouvelle étape.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.